Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Jeux olympiques : il reste du travail à faire

vendredi 2013-04-12 / 18:24 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Jeux olympiques : il reste du travail à faire

Les dirigeants de la Ligue nationale de hockey ont rencontré ceux du Comité international olympique (CIO) et de la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), vendredi, concernant la participation des joueurs de la LNH aux Jeux olympiques d’hiver 2014 à Sotchi en Russie.

« Nous avons eu une bonne séance de travail et nous avons été en mesure de discuter de toutes les questions concernant la possibilité que les joueurs de la LNH participent aux Jeux olympiques de Sotchi en 2014, écrit le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, dans un communiqué. Les parties se sont engagées à poursuivre leurs efforts, mais il reste encore du travail à faire de la part de tout le monde. »

Les joueurs de la LNH ont participé à tous les Jeux olympiques depuis ceux de Nagano au Japon en 1998.

Parmi les personnes présentes aux bureaux de la ligue à New York, on retrouvait le commissaire de la LNH, Gary Bettman, Daly, le directeur exécutif de l’AJLNH, Donald Fehr, le président la FIHG, René Fasel, et le président de Hockey Canada, Bob Nicholson qui est aussi vice-président de la FIHG.

Fasel a déclaré que la réunion avait permis « de bons progrès », mais que le tout n’est pas encore complété.

« Il y a encore des choses à faire, a dit Fasel. Nous devrons nous réunir à nouveau et faire nos devoirs. »

Fasel a déclaré qu’il prévoyait être à Sotchi la semaine prochaine pour le Championnat mondial des moins de 18 ans de la FIHG. Il a fait savoir que malgré les rapports mentionnés dans les médias, les assurances des contrats des joueurs ne sont pas le plus gros point de divergence concernant la participation des joueurs de la LNH aux Jeux de Sotchi. À la place de cela, c’est la logistique d’emmener les joueurs dans une ville qui est beaucoup plus petite que Vancouver, la ville hôtesse des Jeux de 2010. Sans oublier, les adaptations de vie qu’auront à faire les athlètes.

« Il s’agit de trouver un équilibre entre toutes les demandes, a expliqué Fasel. Nous sommes des partenaires différents et chacun doit comprendre comment ça se passera. Mais nous faisons des progrès. »

« C’était un peu différent en 2010 car la logistique était différente. Vancouver est différente de Sotchi, quand on parle des chambres, des hôtels, des billets et de la grandeur de l’amphithéâtre. Ça rend les choses différentes. L’aréna de Sotchi n’est pas aussi grand, de sorte que les demandes de billets causent des problèmes. Nous devons finaliser tout cela.

« La logistique représente le plus gros défi. Ils aimeraient amener plus de monde qu’un invité par joueur, nous avons donc besoin de plus de chambres et de plus de billets. »

Fehr a indiqué qu’il reste un bon bout de chemin à parcourir avant qu’il ait entente, mais il a ri quand on lui a mentionné que selon Fasel, c’est la logistique qui représentait le plus gros problème en ce moment.

« Je n’aime pas catégoriser les problèmes de cette façon, a reconnu Fehr. Cela étant dit, il est clair que compte tenu du fait qu’ils construisent toutes ces nouvelles installations et qu’on dise qu’il y a des problèmes de taille, on devrait travailler à les régler. René devra réévaluer ses choses importantes. »

Fasel a déjà fait savoir qu’idéalement, il aimerait qu’une entente soit complétée avant le début des Championnats mondiaux de la FIHG qui commenceront le 3 mai à Stockholm et à Helsinki, mais il ne croit pas que ce sera possible.

« Je ne sais pas si on aura une entente à cette date, mais le plus tôt sera le mieux », a-t-il dit.

« Je suis une personne qui est toujours optimiste, a révélé Fasel. J’espère sincèrement que nous pourrons en venir à une entente, mais nous avons eu une réunion constructive aujourd’hui. Je pense que chaque partie veut que la LNH soit à Sotchi. Il suffit juste de trouver un dialogue commun pour faire en sorte que cela se produise. C’est à quoi, nous travaillons. »

Suivez Dave Lozo sur Twitter: @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook