Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien se qualifie pour les séries en se moquant des Sabres

jeudi 2013-04-11 / 23:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Chris Ryndak - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien se qualifie pour les séries en se moquant des Sabres

BUFFALO -- Le Canadien de Montréal a terminé la saison 2011-2012 au dernier rang de l’Association de l’Est, ce qui lui a valu le troisième choix lors du repêchage de 2012 de la LNH.

Moins d’un an plus tard, Alex Galchenyuk, le choix de premier tour de Montréal, l’a aidé à se qualifier pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Galchenyuk, Rene Bourque, Brendan Gallagher, Andrei Markov et P.K. Subban ont compté dans la victoire de 5-1 du Canadien contre les Sabres de Buffalo jeudi au First Niagara Center. Ce gain assure Montréal d’une place en séries. Peter Budaj a porté sa fiche à 7-1-1 devant le filet du Tricolore grâce à une performance de 14 arrêts.

« On a toujours eu confiance en notre groupe, a déclaré Subban. Il y a parfois des moments difficiles. S’il y a une chose que j’ai apprise depuis que je suis dans la LNH, c’est que le momentum ne se transporte pas d’une saison à l’autre. Il se construit de la première partie jusqu’à la dernière en saison régulière. Il faut accorder beaucoup de mérite au personnel d’entraîneurs et à l’organisation. »

Cette victoire du Canadien (26-9-5), combinée à la défaite des Bruins de Boston devant les Islanders de New York, permet à Montréal de se réapproprier le premier rang de la section Nord-Est. Le Canadien a amassé 57 points contre 56 pour les Bruins.

Montréal a été exclu des séries éliminatoires l'an passé pour la première fois depuis 2006-2007. Se tailler une place en séries était l’un des objectifs de l’entraîneur Michel Therrien lorsqu’il est revenu derrière le banc du Canadien.

« C’est un bel accomplissement, mais ce n’est que la première étape. C’est comme ça que je le vois et c’est comme ça que les joueurs le voient aussi, a affirmé Therrien. On sait qu’il reste encore beaucoup de hockey à jouer et qu’il y a encore plusieurs étapes à franchir. »

Dix joueurs du Canadien ont inscrit leur nom sur la feuille de pointage ce soir. Max Pacioretty et Michael Ryder ont amassé deux aides chacun, alors que Subban et Markov ont tous deux récolté un but et une passe.

« Quand on parle d’une victoire collective, c’est exactement ce qui s’est passé, a expliqué Therrien. Tout le monde a contribué. »

Il s’agissait du dernier affrontement de l’année entre ces deux formations. Avant la rencontre de ce soir, Buffalo avait remporté trois de ses quatre parties face au Canadien. Lors du précédent duel entre les deux équipes, le 23 mars dernier à Montréal, le gardien de but Ryan Miller avait permis aux Sabres de s’imposer par la marque de 2-1 malgré la domination de 39-18 du Canadien au chapitre des tirs au but.

Montréal a de nouveau bombardé le gardien des Sabres jeudi. Le Canadien a surclassé Buffalo 15-7 au chapitre des lancers en première période et il menait 2-0 grâce aux buts de Bourque et Galchenyuk après vingt minutes de jeu.

Après sept minutes écoulées au deuxième engagement, il dominait les Sabres par 11 tirs contre un et 32 à 11 à la fin de la période. Gallagher et Markov ont touché la cible au deuxième vingt pour procurer une avance de quatre buts à Montréal.

Miller a effectué 28 arrêts pendant les deux premières périodes avant d’être remplacé par Jhonas Enroth au troisième engagement. Enroth a stoppé 9 des 10 lancers dirigés vers lui. Montréal a conclu la soirée en dominant Buffalo 42 tirs contre 15. De plus, le Canadien a vu 14 de ses lancers être bloqués et 13 ont raté la cible.

« C’est la pire performance des Sabres de Buffalo depuis que je fais partie de l’organisation », a admis le défenseur Tyler Myers, qui en est à sa quatrième saison avec l’équipe. « Ce n’était pas agréable. »

Les Sabres comptent 38 points, à six points de la huitième et dernière place donnant accès aux séries éliminatoires, avec sept matchs à jouer. Cinq de ces sept parties seront disputées à domicile, au First Niagara Center, où Buffalo montre un dossier de 8-8-3 cette saison.

Brian Flynn a compté l’unique filet des Sabres en désavantage numérique à 6:45 du troisième vingt pour priver Budaj d’un jeu blanc.

« On n’a pas fait les efforts nécessaires. Rien ne fonctionnait. Il y avait trop de spectateurs sur la glace ce soir », a déclaré Ron Rolston, l’entraîneur par intérim des Sabres.

L’attaquant du Canadien Jeff Halpern a atteint le plateau des 900 matchs en carrière dans la LNH.

Budaj a obtenu le départ après que la direction eut annoncé qu’il avait paraphé une prolongation de contrat de deux ans mercredi. Il s’est payé une belle récompense avec cette victoire, mais ses défenseurs ont eu leur mot à dire en bloquant 13 lancers.

« Les gars travaillent fort, ils bloquent des tirs… Ça me facilite la tâche, a admis Budaj. C’est excitant à voir et je suis très heureux de faire partie de cette équipe. On a un bon groupe ici et, comme je le disais, c’est la première de plusieurs étapes à franchir. »

Bourque a ouvert le pointage 6 minutes et 43 secondes après la mise au jeu initiale. L’attaquant des Sabres Thomas Vanek a perdu le contrôle de la rondelle à la ligne bleue du Canadien et Bourque a lancé une montée à deux contre un en compagnie de Tomas Plekanec. Bourque a envoyé la rondelle à Plekanec sur l’aile droite et celui-ci l’a remise du revers dans l’enclave à Brian Gionta, qui s’amenait en renfort. Le lancer de Gionta a dévié sur le patin de Bourque alors qu’il passait devant le filet et la rondelle a glissé derrière Miller.

L’ailier des Sabres Patrick Kaleta et l’attaquant du Canadien Brandon Prust ont ensuite jeté les gants immédiatement après la mise au jeu suivant ce but.

Montréal a frappé de nouveau à 10:27 après une belle lutte derrière le filet adverse. Michael Ryder a eu le dessus sur le défenseur Mike Weber derrière la cage et il s’est frayé un chemin jusqu’à la gauche de Miller. La passe transversale de Ryder devant le filet s’est retrouvée sur le bâton de Galchenyuk, qui est parvenu à pousser la rondelle derrière la ligne des buts à sa deuxième tentative. Il avait d’abord envoyé le disque sur le côté du but, mais il lui était immédiatement revenu.

Galchenyuk, qui a eu 19 ans en février, compte maintenant six buts à sa première campagne chez les professionnels.

Gallagher, une autre recrue qui avait été repêchée en 2010 (147e) par Montréal, a porté la marque à 3-0 en faveur du Canadien à 4:36 du deuxième vingt. Le lancer frappé de David Desharnais a été repoussé par Miller, mais Gallagher, oublié à la droite du gardien des Sabres, a saisi le retour avant de contourner Miller, qui a étendu la jambière gauche sans succès. C’était le 12e but de l’année de Gallagher.

« On compte sur deux jeunes joueurs et on leur donne beaucoup de responsabilités », a mentionné Therrien au sujet de Galchenyuk et Gallagher. « On aime la façon dont ils jouent. »

Montréal a augmenté sa priorité à 4-0 à 17:54 pendant une double supériorité numérique. Flynn a tenté de bloquer le lancer frappé de la pointe d’Andrei Markov, mais la rondelle a dévié sur son bâton avant de rebondir par-dessus Miller et d’atteindre le fond du filet.

Subban a inscrit un but en avantage numérique alors qu’il ne restait que 2:41 à faire à la rencontre pour porter le pointage à 5-1. Son tir de la pointe a été redirigé avant de déjouer Enroth. Il s’agissait du 11e filet de la campagne de Subban, un sommet chez les défenseurs du circuit.

« À sa première année [comme vice-président exécutif et directeur général], Marc Bergevin a réussi à réunir un groupe capable de se qualifier pour les séries éliminatoires alors qu’il reste [huit] parties à jouer en saison régulière. C’est plutôt impressionnant, a ajouté Subban. Et Michel Therrien a fait de l’excellent travail avec notre groupe. Ç’a été une année formidable à tous points de vue. »

Comme ses coéquipiers, Subban a vite dénoté que le simple fait de participer aux séries n’était pas leur objectif final, mais seulement une étape à franchir.

« C’est une énorme réussite pour nous, mais nous n’avons pas terminé, a-t-il ajouté. On a encore beaucoup de choses à accomplir. Si tout va bien, on s’assurera l’avantage de la glace samedi [contre les Maple Leafs à Toronto]. »

 

La LNH sur Facebook