Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Canadien: Michel Therrien s'attend à davantage du trio de David Desharnais

mercredi 2013-04-10 / 15:46 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Canadien: Michel Therrien s'attend à davantage du trio de David Desharnais

BROSSARD, Qc - La patience n'est pas une vertu que les entraîneurs de la LNH cultivent. Michel Therrien n'est pas différent de ses homologues, et le projet de retour au jeu tout en douceur de Rene Bourque, que le pilote du Canadien caressait, a déjà pris le bord.

Bourque a complété le match de mardi, son premier depuis le 23 février, au sein du trio de Tomas Plekanec et de Brian Gionta, après avoir amorcé la soirée dans la quatrième unité.

Therrien a confirmé, mercredi, que les trois joueurs vont continuer d'évoluer ensemble, provoquant un effet domino au sein de deux autres trios.

Bourque, qui a raté 21 rencontres en raison d'une commotion cérébrale, s'est dit surpris de retrouver aussi rapidement ses deux compagnons de trio de début de saison.

Michael Ryder, qui jouait à la gauche de Plekanec et de Gionta, se retrouve à la droite des jeunes Lars Eller et Alex Galchenyuk, qui font flèche de tout bois depuis quelque temps. L'ancien ailier des deux jeunes, Brandon Prust, a été muté dans le quatrième trio, avec les vétérans Jeff Halpern et Travis Moen.

Message clair

Seul le trio de David Desharnais, avec Mac Pacioretty et Brendan Gallagher, demeure inchangé. Du moins, pour l'instant.

Therrien a brandi le spectre de désunir les trois joueurs, s'ils n'apportent pas une meilleure contribution sous peu.

«Je ne ferme pas la porte aux changements, a-t-il déclaré, mercredi, avant le départ de l'équipe vers Buffalo. Je crois fermement qu'ils vont trouver une façon de produire à l'attaque. Ce sont de bonnes personnes qui travaillent fort et, éventuellement, j'espère qu'ils obtiendront de bons résultats. Mais une de mes tâches comme entraîneur est de m'assurer que tout le monde produit et de trouver des solutions.

«Ça ne s'applique pas qu'au trio de David Desharnais. J'ai la même philosophie pour tous les trios.»

Auparavant, Therrien s'était dit satisfait de la dernière soirée de travail de Pacioretty. Mais interrogé précisément au sujet de Desharnais, l'entraîneur avait fait une longue pause, avant de répondre.

«Je souhaiterais une meilleure production du trio. Je sais qu'ils sont bien intentionnés. Ils sont un rouage important de l'équipe et je voudrais qu'ils produisent davantage.»

Dans les neuf derniers matchs de l'équipe, Pacioretty a contribué deux buts et trois passes et Desharnais, un filet et trois aides. Le jeune Gallagher a deux buts et une passe.

Therrien repousse du revers de la main l'argumentaire selon lequel les équipes adverses accordent une surveillance plus étroite cette saison à Pacioretty et à Desharnais, en raison du succès qu'ils ont eu ensemble, la saison dernière.

«C'était le gros trio de l'équipe la saison dernière (avec Erik Cole). Les équipes se préparaient déjà en conséquence pour les maîtriser.»

Équilibre et profondeur

Le message passé, Therrien a expliqué que la décision de faire monter Bourque en grade lui procure finalement l'équilibre et la profondeur qu'il désirait atteindre à l'attaque.

«Nous n'avons pas tous nos oeufs dans le même panier. Ce sera plus dur pour nos adversaires de se concentrer uniquement sur un seul trio, a-t-il avancé. Moi, comme entraîneur pendant les matchs, je dois vite identifier le trio qui est dans une bonne soirée et l'utiliser en masse.

«J'apprécie les combinaisons que je peux faire dans le moment.»

Il reste maintenant au CH à atteindre un équilibre semblable en défense, préférablement avant le début des séries éliminatoires. Mardi, Therrien a également modifié ses duos de défenseurs, jumelant Francis Bouillon à Andrei Markov, à la place de Davis Drewiske.

Drewiske évolue maintenant avec la recrue Nathan Beaulieu tandis que le duo formé de P.K. Subban et de Josh Gorges reste inchangé.

L'éventuel retour au jeu du Suisse Raphaël Diaz accorderait le loisir à Therrien de mieux répartir les forces dans les duos. Diaz, qui avait bien fait avec Markov en début de saison, poursuit sa période de récupération d'une commotion cérébrale en s'entraînant sur glace à part du groupe.

 

La LNH sur Facebook