Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Championnat mondial de hockey féminin : encore Canada-États-Unis

mardi 2013-04-09 / 13:51 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Championnat mondial de hockey féminin : encore Canada-États-Unis

Et c’est reparti.

Pour une 15e fois de suite, les États-Unis et le Canada s’affronteront pour l’obtention de la médaille d’or du Championnat mondial de hockey féminin de la FIHG, mardi, à la Place Banque Scotia à Ottawa (19h30, H.E.)

Les deux nations ont croisé le fer lors des quatorze matchs ultimes présentés jusqu’à maintenant, le premier ayant eu lieu à Ottawa, en 1990.

Les deux formations se sont affrontées il y a une semaine en rondes préliminaires, alors que le Canada a comblé un déficit de deux buts en troisième période sur des buts de Rebecca Johnston et Catherine Ward en route vers un gain de 3-2 en tirs de barrage. Le Canada a terminé au premier rang du Groupe A avec un dossier de 3-0, enregistrant des triomphes aux dépens des États-Unis, de la Suisse et de la Finlande.

Les États-Unis ont su rebondir de la défaite face au Canada avec des victoires sur la Finlande (à deux reprises) et la Suisse. Lundi, les Américaines ont vaincu la Finlande 3-0 pour assurer leur participation au match de la médaille d’or face au Canada.

Hilary Knight, Monique Lamoureux et Brianna Decker ont inscrit des buts en troisième période et Jessie Vetter a arrêté les 11 tirs dirigés vers son filet, pour récolter le jeu blanc. Les États-Unis ont dominé la Finlande au chapitre des tirs au but, 43-11.

« C’était un match excitant et leur gardienne de but a incroyablement bien joué, mais nous avons trouvé un moyen de marquer contre elle », a dit Katey Stone, pilote de l’équipe américaine. « Nous nous sommes améliorées à mesure que le match progressait et nous sommes heureuses d’être là où nous sommes et de prendre part au prochain match face au Canada. »

La gardienne de but de la Finlande, Noora Raty, a bloqué 34 tirs en deux périodes et 40 sur l’ensemble de la rencontre.

« Nous avons toujours cru qu’en persévérant, nous allions finir par marquer contre elle (Raty) », a exprimé pour sa part Amanda Kessel, attaquante des États-Unis, sur le site Internet de la FIHG. « Nous savions qu’il fallait demeurer positives et simplement continuer à diriger des tirs au filet. »

L’équipe américaine a remporté quatre médailles d’or et dix d’argent au cours des quatorze championnats mondiaux précédents, incluant quatre des six dernières médailles d’or. Le Canada a remporté dix médailles d’or, dont la dernière il y a un an quand Caroline Ouellette a inscrit son deuxième filet du match à 1:50 de la période de prolongation pour concrétiser le gain du Canada par la marque de 5-4 en grande finale.

C’était un premier titre mondial pour le Canada depuis 2007 à Winnipeg. Les États-Unis ont vaincu leurs voisines du Nord trois fois de suite, grâce entre autres à un gain en prolongation survenu en Suisse, en 2011.

Le match pour l’obtention de la médaille de bronze mettra aux prises la Russie et la Finlande, à la Place Banque Scotia, à 15h30 (H.E.).

 

La LNH sur Facebook