Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Therrien mérite le trophée Adams pour avoir transformé le Canadien

mardi 2013-04-09 / 11:14 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Compton - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Therrien mérite le trophée Adams pour avoir transformé le Canadien

Plusieurs avaient prévu qu'à ce stade-ci de la saison le Canadien de Montréal serait peut-être en train de se battre pour une place dans les séries de la Coupe Stanley après avoir terminé au tout dernier rang de l'Association de l’Est en 2011-12.

Mais, surprise, voilà qu'avant son match de mardi contre les Capitals de Washington, le Canadien pointait au tout premier rang de la division Nord-Est et à seulement trois points des Penguins de Pittsburgh au sommet de l'Association de l’Est.

Le retour en santé d'Andrei Markov a certainement aidé. Le défenseur de 34 ans a cumulé 24 points (7-17) en 38 matchs. Servi, en plus, par les performances dignes d'un trophée Norris de P.K. Subban, à égalité en tête des compteurs de son équipe avec 32 points en 32 rencontres, et celles de Carey Price devant son filet, le Canadien peut envisager la victoire à chacun de ses matchs.

Mais il faut donner le plus gros du crédit à Michel Therrien et c'est pourquoi, aux trois quarts de la saison, LNH.com en fait le favori pour gagner le trophée Jack Adams.

L'entraîneur de 49 ans a été engagé l'été dernier par le nouveau directeur général Marc Bergevin et il s'avère la principale raison pour laquelle le Canadien est installé au premier rang de sa division. On parle d'une équipe qui, après avoir raté les séries la saison précédente, n'a perdu que huit matchs en temps réglementaire jusqu'ici, quatre à l'extérieur et quatre à Montréal. Le Canadien montre aussi un différentiel d'équipe de plus-29, le troisième meilleur de la LNH, devancé seulement par les Penguins et les Blackhawks de Chicago.

Il est indéniable que Therrien a abattu un boulot remarquable pour une équipe à toutes fins utiles assurée d'une place en séries. Un retour en force aussi spectaculaire vaut bien à Therrien de mettre la main sur le trophée Adams.

FINALISTES

Joel Quenneville, Blackhawks de Chicago - Ce que l'équipe de Quenneville est parvenue à accomplir cette saison relève aussi du spectaculaire. Les Blackhawks ont entrepris la campagne en amassant au moins un point au classement dans 24 matchs consécutifs, récoltant 43 points sur une possibilité de 46. Ils ont continué d'avoir du succès après leur première défaite en temps réglementaire et ils trônent toujours au premier rang de l'Association Ouest, trois points devant les Ducks d'Anaheim.

Paul MacLean, Sénateurs d'Ottawa - Les Sénateurs étaient au sixième rang de l'Association Est avant le match de mardi à Tampa, mais ils venaient de perdre quatre matchs de suite et ils ne détenaient que quatre points d'avance sur les Devils du New Jersey en neuvième place, avec une fiche de 6-10-3 sur la route. Mais peu importe, le fait que MacLean soit parvenu à garder son équipe dans la lutte aux séries privée pendant très longtemps de joueurs de première classe comme le gardien Craig Anderson, le centre Jason Spezza et le défenseur et détenteur du trophée Norris Erik Karlsson en dit beaucoup sur les mérites de l'entraîneur.

Suivez Brian Compton sur Twitter: @BComptonNHL

 

La LNH sur Facebook