Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Alexei Emelin représente une perte importante pour le Canadien

lundi 2013-04-08 / 16:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Alexei Emelin représente une perte importante pour le Canadien

BROSSARD – Un nouveau défi attend le Canadien de Montéal et il est de taille. Il sera privé du défenseur Alexei Emelin pour le reste de la saison et les séries éliminatoires.

Emelin a subi une déchirure ligamentaire au genou gauche contre les Bruins de Boston samedi et il sera opéré quand l’enflure aura diminué. Il s’est blessé en tentant de mettre en échec le robuste Milan Lucic dans la victoire de 2-1.

« Tout le long de la saison, on a perdu des joueurs importants au sein de notre formation et l’équipe a continué à gagner », a révélé l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, à l’issue de l’entraînement, lundi.

« C’est encore une perte importante pour nous, a-t-il ajouté. C’était aussi le cas quand on a perdu Raphael Diaz, Rene Bourque et Brendan Gallagher pour 10 jours. C’était des pertes importantes. On a trouvé le moyen de les combler parce que les joueurs suivent le concept d’équipe et notre système de jeu. »

Utilisé aux côtés d’Andrei Markov, Emelin avait pris part à tous les matchs du Canadien cette saison. Il totalisait 12 points, trois buts et neuf passes, et il présentait un différentiel de plus-2 en 38 rencontres.

Davis Drewiske, qui a été acquis des Kings de Los Angeles, remplacera Emelin aux côtés de Markov tandis que le jeune Nathan Beaulieu formera la troisième paire de défenseurs avec le vétéran Francis Bouillon.

Beaulieu a été rappelé des Bulldogs de Hamilton dimanche pour effectuer son deuxième séjour avec le Canadien. Il a été préféré à Jarred Tinordi et Greg Pateryn, qui ont participé respectivement à six et trois matchs avec le CH plus tôt cette saison.

« Les jeunes qu’on a rappelés cette saison ont tous bien fait, a expliqué Therrien. Beaulieu nous donne l’occasion d’avoir un deuxième gars sur l’avantage numérique. Il a bien fait ici. Il a bien transporté la rondelle, il a fait de bonnes premières passes, il a bien patiné. »

Therrien a aussi apprécié récemment le travail de Drewiske, qui a joué pendant 23:50 contre les Bruins en raison de la blessure à Emelin, qui est survenue au milieu de la première période.

« Il fait du bon travail depuis qu’il est avec nous, a-t-il dit. On a aimé ce qu’on a vu. Il est solide défensivement. Il gagne ses batailles à un-contre-un dans les coins de la patinoire, il est solide avec la rondelle et en désavantage numérique. »

De plus, le Canadien peut toujours compter sur Tomas Kaberle et Yannick Weber à la ligne bleue.

« Quand vient le dernier droit, a insisté Therrien en parlant du nombre de défenseurs à sa disposition, il faut avoir de la profondeur. »

Lourde perte

Markov n’a pas voulu commenter la perte d’Emelin, son compatriote russe, mais le capitaine Brian Gionta et Josh Gorges ont reconnu qu’il s’agit d’une perte importante à l’approche des séries éliminatoires.

« Il jouait très bien, il était robuste sur la patinoire et c’est une lourde perte», a dit Gionta.

« C’est un gros vide à combler, a renchéri Gorges. Il faudra montrer de la résilience et trouver le moyen de combler sa perte. Il jouait très bien, il solidifiait notre défensive, il faisait un peu de tout. C’est malheureux. »

Drewiske a bien joué aux côtés de Markov, samedi. Il y avait une bonne complicité entre les deux.

« C’est un grand joueur et un gars formidable pour apprendre des choses », a-t-il dit en faisant l’éloge de Markov. « Je vais jouer selon mes forces et je devrai déplacer la rondelle rapidement. »

Quant à Beaulieu, qui a été un des derniers à revenir au vestiaire après avoir été le premier sur la patinoire, il s’est dit moins nerveux qu’à son premier rappel quand il a été utilisé pendant 17:17 contre les Rangers de New York et 15:17 contre les Hurricanes de la Caroline.

« J’ai eu la chance d’avoir beaucoup de temps de glace dans les deux matchs et l’équipe a aussi gagné les deux rencontres, a-t-il dit. J’avoue que je suis beaucoup plus calme maintenant. Je connais un peu mieux le vestiaire... »

Bourque de retour

Rene Bourque a pris part à l’entraînement lundi. Il complétait un trio aux côtés de Travis Moen et Jeff Halpern mais Max Pacioretty a cependant quitté l’entraînement rapidement, incommodé par une blessure au bas du corps (pied).

Bourque n’a pas joué depuis le 21 février contre les Islanders de New York. Il a raté les 21 derniers matchs en raison d’une commotion cérébrale.

« J’ai le feu vert des médecins mais il faut que je continue à retrouver la forme », a dit Bourque, qui voudrait revenir au jeu contre les Capitals de Washington mardi. « Ce n’est pas la pire blessure que j’ai subie au cours de ma carrière mais c’est sûrement la plus frustrante. »

S’il revient au jeu, Bourque fera partie du quatrième trio.

« On aura une confirmation des médecins demain (mardi), a précisé Therrien. Si tout continue de bien aller, il va être de retour demain soir. C’est un joueur important pour nous. Je suis content qu’il soit près d’un retour.

« J’ai eu une conversation avec lui, a-t-il poursuivi. Je n’ai aucune raison d’enlever un joueur sur les trois premiers trios. Ils font tous du bon travail. Il faudra qu’il soit patient, qu’il travaille pour retrouver sa coordination et sa forme de match. »

Le Canadien a remporté ses deux derniers matchs, cinq de ses six derniers. Il tentera de poursuivre sur sa lancée contre les Capitals, qui constituent l’équipe de l’heure dans la LNH. Ils ont remporté huit de leurs 10 derniers matchs et Alex Ovechkin est en feu depuis quelques temps. Il a inscrit cinq buts à ses deux derniers matchs.

 

La LNH sur Facebook