Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Porter marque et Elliott blanchit les Red Wings

dimanche 2013-04-07 / 15:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Porter marque et Elliott blanchit les Red Wings

DÉTROIT -- Brian Elliott a trouvé sa touche à nouveau, et les Blues de St. Louis continuent à progresser au classement de l’Association de l’Ouest.

Elliott a effectué 28 arrêts pour signer son premier blanchissage de la saison dans une victoire de 1-0 sur les Red Wings de Détroit au Joe Louis Arena. Les Red Wings subissaient ainsi l’affront d’un blanchissage à Détroit pour la première fois depuis le 9 décembre 2009.

Elliott avait réalisé neuf jeux blancs la saison dernière, mais aucun contre les Red Wings en quatre tentatives.

Le but de Chris Porter en deuxième période s’est révélé être amplement suffisant pour permettre aux Blues d’enregistrer un quatrième gain de suite, eux qui avaient auparavant subi trois revers consécutifs. St. Louis a maintenant écoulé 18 infériorités numériques consécutives au cours de leurs sept dernières parties.

Grâce à cette victoire, les Blues passent devant les Red Wings au classement et en fonction du résultat entre le Wild du Minnesota et les Blue Jackets de Columbus plus tard dimanche, ils pourraient terminer la journée au sixième rang de l’Association de l’Ouest.

Les Blues ne pourront descendre plus bas que la septième place en fin de journée.

Elliott, qui avait été rétrogradé à Peoria dans la Ligue américaine de hockey à des fins de conditionnement à la fin du mois de mars, a remporté ses trois décisions depuis son rappel, et il n’a accordé que quatre buts au cours des 165 dernières minutes qu’il a passées devant le filet.

Le gardien recrue des Blues Jake Allen a aussi signé une victoire grâce à une performance de 26 arrêts contre les Blue Jackets vendredi dernier.

Détroit chute au huitième rang de l’Ouest, mais conserve une avance de trois points sur la neuvième place, occupée par les Coyotes de Phoenix. Les Red Wings n’ont remporté que deux de leurs six derniers matchs, ces deux victoires ayant été méritées aux dépens de l’Avalanche du Colorado, détentrice du dernier rang de l’association.

St. Louis l’a emporté malgré l’absence de T.J. Oshie et d’Andy McDonald.

McDonald a été rayé de l’alignement en raison de la grippe et Oshie, qui a effectué le voyage avec les Blues, demeure sur la liste des blessés, lui qui soigne une blessure au bas du corps, probablement au pied.

Les Blues ont pris les devants 1-0 tard au deuxième vingt grâce au deuxième but de la campagne de Porter. St. Louis a conservé cette priorité jusqu’à la fin de l’engagement, mais les Red Wings amorçaient la troisième période avec un avantage numérique de 76 secondes, puisque David Backes avait été puni pour avoir fait trébucher en territoire offensif.

Détroit n’a toutefois pas pu en profiter. Les Blues ont d’ailleurs été parfaits en trois désavantages numériques.

Les Blues n’ont fait guère mieux sur le jeu de puissance, mais les espoirs des Red Wings se sont évanouis lorsque Niklas Kronwall a été chassé alors qu’il ne restait que 2:08 à écouler à la troisième période, puisqu’il avait fermé la main sur la rondelle.

Porter a inscrit le seul filet de la rencontre quand il s’est retrouvé dans l’enclave avec la rondelle à ses pieds, et qu’il s’est empressé de pousser cette dernière sous le gardien Jimmy Howard alors qu’il restait 3:32 à faire au deuxième tiers.

Porter s’était amené en territoire adverse et avait d’abord tenté de faire une passe à sa droite, mais son relais a touché les patins de Patrik Berglund avant de se diriger vers la cage d’Howard. Le disque s’est promené dans le demi-cercle, et le cerbère des Red Wings l’a perdu de vue. Porter l’a de son côté vite repéré, et il est parvenu à le pousser derrière la ligne rouge, même s’il était entouré de joueurs de Détroit.

Les Red Wings étaient passés bien près d’ouvrir la marque moins de cinq minutes plus tôt lorsque Gustav Nyquist s’est présenté fin seul devant Elliott à la suite d’un revirement de Jordan Leopold en territoire central. Elliott a toutefois frustré Nyquist à l’aide de son coude droit pour préserver l’égalité.

Détroit a ensuite profité d’un avantage numérique 22 secondes plus tard, alors que Berglund a été puni pour avoir causé de l’obstruction sur Justin Abdelkader, mais les Red Wings ne sont même pas parvenus à diriger un lancer au but durant ce jeu de puissance. Porter donnait finalement les devants aux siens un peu plus de deux minutes plus tard.

Suivez Dan Rosen sur Twitter : @drosennhl

 

La LNH sur Facebook