Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Les dépisteurs sont satisfaits du classement final 2013

    dimanche 2013-04-07 / 13:05 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Partagez avec vos amis


    Les dépisteurs sont satisfaits du classement final 2013

    TORONTO – Les membres du Bureau central de dépistage de la LNH qui ont complété en fin de semaine le classement final des espoirs nord-américains admissibles au prochain repêchage étaient unanimes.

    En fin de compte, le directeur général qui détient un choix élevé au repêchage 2013 de la LNH à Newark au New Jersey le 30 juin sera un homme heureux.

    « Je pense que chacun reconnaît et accepte que personne ne va commettre d’erreurs », a indiqué à LNH.com, le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, Dan Marr. « Il n’y a pas de mauvais choix parmi les premières sélections. Les trois ou quatre premiers candidats sont tous très bons et cette année, il y a une variante, car les équipes pourront choisir selon la position du joueur, selon leurs besoins. C’est un luxe car ce joueur de grande qualité fera partie de l’équipe pour plusieurs années. »

    Les équipes, qui sélectionneront un peu plus tard lors de la première ronde, seront aussi contentes de leur choix.

    « La première ronde rend ce repêchage très spécial, a dit Marr. Chaque équipe devrait choisir un bon joueur. Mais quand vous analysez notre liste des 60 meilleurs espoirs, plusieurs de ces noms seront sélectionnés parmi les 100 premiers. Donc, il y a plusieurs joueurs parmi les 100 qui pourraient devenir de bons joueurs dans la LNH. »

    Les noms qui sont le plus souvent mentionnés parmi les meilleurs espoirs sont le défenseur Seth Jones, des Winterhawks de Portland, les attaquants Nathan MacKinnon et Jonathan Drouin, des Mooseheads de Halifax, le centre Aleksander Barkov, de Tappara en Finlande, et le gardien Zachary Fucale, des Mooseheads.

    « Il y a tellement de talent pour cette première ronde, il y a très peu de différence entre les choix no 1-2-3 et 4-5-6 », a dit David Gregory du Bureau central. « Je crois fermement que nous les avons classés dans le bon ordre. Il y a eu beaucoup de discussions et de nombreux débats entre nos recruteurs concernant ces joueurs et les saisons qu’ils ont connues, mais je pense que notre classement est bon. »

    Comme vous pouvez vous y attendre, il y a eu beaucoup de discussions concernant les trois premiers espoirs sur la liste intermédiaire du Bureau de recrutement : Jones, MacKinnon et Drouin. Chaque dépisteur avait ses arguments, son point de vue personnel et ses observations qu’il partageait avec ses collègues.

    Mais, Chris Edwards, du Bureau central, a admis qu’à la fin, un des joueurs devait être premier, un autre deuxième et un autre troisième. Il n’y a aucun doute que les arguments présentés ont rendu les discussions les plus intrigantes depuis le repêchage 2010 alors que Taylor Hall et Tyler Seguin étaient impliqués.

    Le Bureau central de dépistage de la LNH dévoilera la liste officielle des 210 patineurs et 30 gardiens plus tard en avril.

    « On a mis beaucoup de travail à composer la liste intermédiaire à la mi-saison. Par la suite, on observe les joueurs et c’est toujours intéressant de voir ceux qui s’améliorent selon les attentes et ceux qui stagnent et qui ne se développent pas comme on l’avait imaginé, a déclaré Marr. On aime toujours avoir des surprises… des joueurs qui ressortent et qui n’étaient pas sur notre première liste, et là on retrouve de nouveaux noms. »

    Dans l’ensemble, le directeur, qui en est à sa deuxième année, est satisfait et reconnaissant pour le travail acharné de ses recruteurs.

    « Ç’a pris un certain temps afin de compléter notre liste et j’étais content de voir cela avec tout le personnel. Il n’y a aucun nom qui est sorti du champ gauche, a avancé Marr. Le travail que nous avons fait samedi a été très productif, car au bout du compte, on veut toujours être fier de notre liste. Compléter cette liste a pris du temps, mais nos dépisteurs étaient bien préparés. En première ronde, on parle de très bons joueurs, mais ce qui est amusant, c’est que ça devient plus difficile quand tu avances dans le repêchage. »

    Le nouveau membre du Bureau central de dépistage, Greg Rajanen, qui a été embauché en septembre, a indiqué qu’il avait apprécié l’approche affaires de tous les dépisteurs qui ont participé à la réunion finale.

    « J’avais déjà participé à des réunions de recrutement d’équipe [il a déjà été un recruteur à temps partiel avec les Flames de Calgary] mais cette réunion était différente, a dit Rajanen à LNH.com. On tente toujours de classer les joueurs dans le bon ordre et on pousse pour celui que l’on préfère le plus. On veut être certain qu’ils sont classés au bon rang sur la liste globale. »

    La prochaine étape sera la loterie pour le repêchage de la LNH le 29 avril, qui sera suivie par les séances d’évaluation de la LNH à Toronto du 27 mai au 1er juin. Les espoirs seront alors interviewés par les recruteurs d’équipes et les directeurs généraux du 27 au 30 mai, avant de passer des tests physiques le 31 mai et le 1er juin.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter à: @mikemorrealeNHL