Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Islanders battent le Lightning 4-2

samedi 2013-04-06 / 22:25 / LNH.com - Nouvelles

LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Islanders battent le Lightning 4-2

Les Islanders de New York ont fait un pas de plus pour mettre fin à six années sans participer aux séries éliminatoires.

Le but de Matt Martin marqué avec 6:26 à faire au match a brisé l’égalité et les Islanders ont vaincu le Lightning de Tampa Bay par le compte de 4-2, samedi, devant une salle comble au Nassau Veterans Memorial Coliseum. La victoire assure New York de terminer la semaine parmi les huit premières équipes de l’Association de l’Est, là où les Islanders ne se sont pas retrouvés depuis 2007.

Martin a profité d’une passe de la recrue Anders Lee, a traversé la ligne bleue de Tampa Bay et a coupé dans l’enclave avant d’y aller d’un tir voilé qui s’est faufilé entre les jambières du gardien Ben Bishop. C’était le troisième de la saison pour le joueur des Isles, mais deux d’entre eux sont survenus face à Tampa, soit à chacune des visites du Lightning cette saison.

Andrew MacDonald a marqué dans un filet désert à une distance de 150 pieds alors qu’il était sur ses genoux pour concrétiser le troisième triomphe des Islanders cette semaine, eux qui se sont également inclinés en tirs de barrage. Les Islanders ont maintenant amassé 42 points.

Michael Grabner et Josh Bailey ont aussi marqué pour les Islanders, Evgeni Nabokov a réalisé 19 arrêts.

Bishop a arrêté 24 tirs, tandis que Richard Panik et Matt Carle ont inscrit les buts pour le Lightning, dont les espoirs de participation aux séries s’amenuisent de plus en plus. Tampa Bay se retrouve à huit points du huitième échelon, détenu par les Islanders.

Un revirement causé par l’ancien des Islanders Nate Thompson a donné lieu au premier but de la rencontre. La passe de Thompson a été interceptée tout juste à l’intérieur de la ligne bleue de Tampa Bay. Grabner a saisi le disque et s’est amené vers le filet, a jeté un coup d’œil vers son coéquipier John Tavares et a opté pour diriger un tir vif qui a battu Bishop au-dessus de la mitaine, à 14:45.

Tampa Bay a passé plus de dix minutes sans tirer au filet, mais a forcé Nabokov à effectuer son meilleur arrêt de la période sur le tir de Brett Connolly avec un peu plus de deux minutes à faire à l’engagement. Le Lightning a continué à appliquer de la pression jusqu’à ce que Frans Nielsen écope d’une pénalité pour avoir accroché Steven Stamkos, avec 1:40 à jouer à la période. Mais c’est Bishop qui s’est illustré, en arrêtant Grabner pratiquement seul devant lui et il a par la suite stoppé la frappe de Bailey, lord d’une descente à deux contre un, tout juste avant le son de la sirène.

Tampa Bay a connu un meilleur début de deuxième période, forçant les Islanders à pourchasser les joueurs du Lightning dans leur propre zone et a créé l’égalité à 4:44. Une superbe passe de Vincent Lecavalier, depuis l’arrière du filet, a préparé le but de Richard Panik, posté au cercle gauche. Ce dernier a battu aisément Nabokov avec un tir sur réception et a inscrit son second filet de la saison.

Bailey a redonné l’avance aux siens à 8:22, mais c’est Kyle Okposo qui a fait le gros du travail. Okposo a transporté la rondelle de l’arrière du but du Lightning jusqu’à la ligne bleue, il a déjoué deux adversaires dans le haut de l’enclave avant de couper au cercle droit ; de là, il a effectué une remise dans la zone payante. Bailey a redirigé la rondelle du patin vers son bâton et du revers, il a marqué son septième de la campagne.

Comme ils l’ont fait depuis au début de la deuxième période, les joueurs du Lightning sont sortis en force pour amorcer la troisième et n’ont pas mis beaucoup de temps à créer l’égalité 2-2. Tampa Bay a gardé le jeu en territoire de New York pendant pratiquement une minute entière, avant que le tir de Stamkos ne soit bloqué par Nabokov. Toutefois, le gardien avait perdu la maîtrise de son bâton et n’a pas été en mesure de contrôler le retour, qui est revenu dans l’enclave, là où Carle a marqué, à 4:00. C’était le quatrième de la saison pour Carle, mais son premier en 22 rencontres.

Les Islanders disputaient le match sans les services de l’attaquant Matt Moulson, le deuxième meilleur marqueur de l’équipe, qui était aux prises avec une grippe. C’est un premier match raté par Moulson depuis qu’il a joint les rangs des Islanders au début de la saison 2009-10, soit une séquence de 284 parties de suite.

 

La LNH sur Facebook