Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

St. Louis bat Chicago 4-3 après six tours de fusillade

vendredi 2013-04-05 / 0:29 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


St. Louis bat Chicago 4-3 après six tours de fusillade

CHICAGO – Il aura fallu trois tours supplémentaires de tirs de barrage, mais les Blues de St. Louis ont récolté un premier gain en plus de trois ans au United Center.

Le défenseur Kevin Shattenkirk a battu Corey Crawford pour donner une victoire de 4-3 aux Blues face aux Blackhawks de Chicago, jeudi soir, récoltant deux points dont ils avaient bien besoin.

Les Blues (19-14-2) étaient en voie de terminer un long voyage avec un gros gain en temps réglementaire après avoir marqué à deux reprises tôt en troisième période, pour ravir l’initiative de la rencontre aux Blackhawks (27-5-4). Toutefois, le but de Viktor Stalberg avec 4:32 à jouer en temps réglementaire a assuré un point aux Blackhawks.

Après une période de prolongation sans marquer, les Blackhawks ont pris les devants à trois occasions lors de la séance de tirs de barrage, seulement pour voir les Blues répliquer coup pour coup. Toutefois, Brian Elliott a bloqué Michal Handzus pour entamer le sixième tour de fusillade et Shattenkirk a déjoué Crawford pour sceller la victoire, la première pour St. Louis à Chicago depuis le 3 février 2010.

Le reste du match a été tout aussi divertissant.

Adam Cracknell, qui n’avait pas marqué un seul but dans la LNH depuis le 26 décembre 2011, soit une durée de 463 jours, a inscrit deux filets pour les Blues. Le capitaine des Blues David Backes a marqué à 7:06 de la troisième période pour donner une avance de 3-2 aux siens, tout en mettant fin à une disette de 14 rencontres sans toucher le fond du filet.

Jonathan Toews et Brandon Saad ont inscrit les autres buts de Chicago en temps réglementaire. Les Hawks ont d’ailleurs obtenu quelques bonnes occasions de marquer lors des dernières minutes de la troisième période, mais ils ont été stoppés par Elliott (33 arrêts) à chaque fois.

St. Louis a entamé la rencontre avec un dossier de 0-4-4 à ses huit dernières rencontres dans cet amphithéâtre.

Le défenseur Jay Bouwmeester, qui en était à un premier match avec St. Louis après avoir été acquis des Flames lundi soir, a terminé la rencontre avec deux tirs au filet et a obtenu la première mention d’aide sur le but de Backes au cours d’une troisième période qui a été remplie d’action d’un bout à l’autre de la patinoire.

Les deux premiers tiers ont aussi gardé les amateurs sur le bout de leurs sièges.

N’eût été du travail extraordinaire d'Elliott et quelques tirs hors cible, les Blackhawks auraient possiblement eu une avance de plusieurs buts après une période. Toutefois, c’est le premier but de la saison de Cracknell avec 3:57 à faire à l’engagement qui a donné une avance de 1-0 aux Blues avant de rentrer au vestiaire.

Elliott a effectué de superbes arrêts contre les deux grandes vedettes de Chicago, Patrick Kane et Jonathan Toews, tôt dans le match, et a également joué de chance avec des tirs ratés sur d’excellentes chances de marquer de Toews et Marcus Kruger.

Chicago a dominé la deuxième période, profitant des buts de Toews et Saad pour prendre une avance de 2-1 pour entamer le troisième engagement. Toews a capitalisé sur un retour de tir de Kane depuis le cercle gauche pour niveler la marque 1-1 à 3:18, avec son 18e de la saison.

Par la suite, il a subtilisé le disque à Alexander Steen le long de la rampe 2:27 plus tard, et a effectué une passe parfaite vers Saad, posté au sommet de l’enclave, et ce dernier a redirigé le tir derrière Elliott. C’était le troisième but de Saad en autant de rencontres et son huitième de la campagne.

Du brasse-camarade lors des dernières secondes du deuxième tiers, a résulté en un avantage numérique aux Blackhawks pour entamer la troisième période, mais Chicago n’a pas marqué. Peu après, les Blues ont repris l’initiative du match et ont créé l’égalité sur le but de Cracknell en échappée, à 3:30 du troisième engagement.

Backes a par la suite donné l’avance aux siens en saisissant un retour de tir de la pointe de Bouwmeester. C’était un quatrième filet cette saison pour le capitiane des Blues.

Après coup, Stalberg a profité d’un retour de lancer dans l’enclave après avoir vu le tir de Michal Rozsival être bloqué pour tirer des poignets derrière Elliott et créer l’égalité pour forcer la prolongation.

 

La LNH sur Facebook