Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Flyers comptent trois fois en troisième période pour renverser le Canadien

jeudi 2013-04-04 / 0:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les Flyers comptent trois fois en troisième période pour renverser le Canadien

PHILADELPHIE – La saison dernière, les remontées tardives étaient la spécialité des Flyers de Philadelphie. Ils semblent avoir redécouvert cette habileté dernièrement.

Wayne Simmonds et Erik Gustafsson ont marqué à 90 secondes d’intervalle tard en troisième période pour permettre aux Flyers de revenir de l’arrière et de l’emporter 5-3 contre le Canadien de Montréal mercredi.

Simon Gagne et Jakub Voracek ont tous deux obtenu un but et une passe, alors que Sean Couturier a mis fin à une léthargie de 27 matchs sans but. Les Flyers ont ainsi remporté un troisième match de suite, leur plus longue série du genre cette année.

Grâce à ce gain, les Flyers se sont hissés au 11e rang de l’Association de l’Est, quatre points derrière les Devils du New Jersey qui occupent la 8e position. Ils affronteront les Maple Leafs à Toronto jeudi.

« Désormais, chaque partie est très importante pour nous, a déclaré Gagné. Peu importe si on en gagne deux, trois ou quatre de suite, chaque partie est importante. »

David Desharnais et Alexei Emelin ont chacun récolté un but et une aide pour le Canadien. Brandon Prust a été l’autre marqueur du CH. Cette défaite a mis un terme à la série de trois victoires consécutives de Montréal.

Le Canadien a aussi perdu les services du centre Tomas Plekanec en raison d’une blessure à l’aine. L’entraîneur Michel Therrien a annoncé que l’état de Plekanec, qui partage le premier rang de l’équipe avec 13 buts, sera évalué sur une base quotidienne. Le Tricolore devra oublier rapidement cette défaite puisqu’il recevra les Jets de Winnipeg jeudi.

Le Canadien semblait en plein contrôle après avoir pris les devants 3-2 grâce à deux filets inscrits en l’espace de 20 secondes tard en deuxième période. Cependant, Simmonds et Gustafsson ont sonné la charge pour procurer l’avance aux Flyers.

À 14:54, le tir de Bruno Gervais du cercle des mises en jeu de droite a ricoché sur le patin droit de Simmonds dans l’enclave avant de déjouer le gardien de but du Canadien Carey Price.

Une minute et demie plus tard, Gustafsson a capté la passe de Claude Giroux avant de s’élancer dans la zone adverse. Après avoir feint un lancer, il a envoyé le disque devant le filet et celui-ci a dévié sur le défenseur montréalais Francis Bouillon avant de traverser la ligne des buts.

Voracek a apporté la touche finale avec un but dans un filet désert dans la dernière minute de jeu.

« J’imagine qu’on les prend de n’importe quelle façon quand on tire de l’arrière », a admis l’entraîneur des Flyers Peter Laviolette à propos de ces buts chanceux. « Je crois que c’est une récompense aussi. Je pense qu’on a bien joué en deuxième et en troisième période. On a resserré le jeu en défensive après la première et on a été capable de générer plus d’attaque par la suite. C’est bien de voir des résultats quand on lance au filet. »

C’était aussi la deuxième fois de suite, et la troisième en quatre matchs, que Philadelphie revenait de l’arrière en troisième période pour récolter au moins un point.

« Je pense qu’on n’avait pas cette énergie-là en début de saison, a expliqué Brayden Schenn. On n’abandonnait pas, mais on n’avait pas la même énergie que dernièrement. C’est un bon signe. On va se battre jusqu’à la fin pour se tailler une place en séries. »

« C’est quelque chose qu’on faisait souvent l’année passée quand on tirait de l’arrière par un ou deux buts, a ajouté Matt Read. On se disait qu’on était les spécialistes des remontées. On a retrouvé notre touche. On joue avec confiance, alors quand on accuse un déficit d’un ou deux buts, on n’abandonne pas. Les spécialistes ont encore gagné ce soir. »

Le Canadien semblait avoir réussi sa propre remontée quand Prust et Desharnais ont marqué à quelques secondes d’intervalle pour transformer un déficit de 2-1 en priorité de 3-2 tard au deuxième vingt.

Jeff Halpern a provoqué un revirement tout juste à l’extérieur de la zone des Flyers, puis Alex Galchenyuk a récupéré la rondelle. La recrue du CH a orchestré un trois contre deux sur l’aile gauche avant de pousser le disque vers le centre à Halpern. Ce dernier y est allé d’une passe du revers à Prust, qui a battu Bryzgalov du côté de la mitaine à 16:29 pour créer l’égalité.

Quelques secondes plus tard, Desharnais a donné les devants 3-2 à Montréal à 16:49 avec un drôle de but. Son lancer du haut du cercle des mises en jeu de droite a été soulevé par le bâton de Schenn et Bryzgalov a été déjoué dans la partie supérieure alors qu’il se penchait.

Toutefois, le regain de vie du Canadien s’est arrêté là. Malgré ces deux buts, le CH n’a décoché que quatre lancers au but en deuxième période et seulement trois de plus en troisième.

« On n’était pas aussi intense qu’eux, c’est aussi simple que ça, a affirmé Therrien. Ils méritaient la victoire. Quand vous ne générez que six tirs au but dans les deux dernières périodes, vous ne gagnerez pas beaucoup de parties. Ils méritaient amplement cette victoire ce soir. Dès qu’on a perdu Plekanec, on a semblé perdre notre concentration et on n’a pas été capable de la retrouver. »

Alexei Emelin a ouvert la marque pour Montréal à 13:13 du premier tiers lorsque son tir de la ligne bleue a déjoué Bryzgalov, qui avait la vue voilée par Brendan Gallagher. C’était le troisième but de la saison d’Emelin et son premier en 11 matchs.

Les Flyers ont égalé la marque tôt en deuxième période grâce au premier filet de Sean Couturier en plus de deux mois. Le joueur de centre de deuxième année, qui avait inscrit 13 buts la saison dernière, a compté son troisième but à 4:47 d’une façon peu orthodoxe. Il était en possession de la rondelle profondément dans le territoire du Canadien quand il a lancé d’un angle très restreint. La rondelle a heurté le bras de Price avant de ricocher sur la jambe gauche du défenseur P.K. Subban et de traverser la ligne des buts.

Ce filet mettait fin à une disette de 27 parties sans but pour Couturier. Il n’avait pas marqué depuis le 27 janvier.

« C’est bon pour la confiance de se débarrasser de ce poids sur mes épaules, a admis Couturier. Ça faisait longtemps et c’est bien de toucher enfin la cible. »

Gagné a procuré une avance de 2-1 aux Flyers avec son troisième but de la campagne à 15:43 du deuxième vingt. Le tir de la pointe droite de Luke Schenn a raté la cible, mais la rondelle a rebondi sur la bande avant d’aboutir sur le bâton de Gagné, qui était posté du côté opposé. Il a lancé à bout portant avant que Price n’ait eu le temps de réagir.

« Notre trio a bien travaillé, a déclaré Gagné. On faisait bien circuler la rondelle et on la gardait le long de la bande. J’ai profité d’un bond chanceux sur la bande. Je pense que Carey regardait de l’autre côté, alors j’avais une cage presque déserte devant moi. Ç’a été un but chanceux, mais je vais le prendre. »

Le défenseur recrue des Flyers Oliver Lauridsen a obtenu une mention d’aide sur le but pour ainsi mériter son premier point à son troisième match en carrière dans la LNH.

 

La LNH sur Facebook