Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

En frappant un gros coup, Kekalainen a changé la destinée des Blue Jackets

mercredi 2013-04-03 / 18:44 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


En frappant un gros coup, Kekalainen a changé la destinée des Blue Jackets

Avec un échange majeur conclu peu de temps avant l'heure limite des échanges mercredi, les Blue Jackets de Columbus deviennent subitement une équipe à surveiller dès maintenant mais aussi dans le futur.

À sa première expérience à la date limite des échanges, leur directeur général recrue Jarmo Kekalainen a mis la main sur Marian Gaborik, un triple marqueur de 40 buts, qu'il a acquis des Rangers de New York en retour des attaquants Derick Brassard et Derek Dorsett, et du défenseur John Moore.

Les Blue Jackets ont aussi donné un choix de sixième ronde en 2014 et reçu Blake Parlett et Steven Delisle, un défenseur qu'ils avaient cédé aux Rangers dans le cadre de l'échange de Rick Nash l'été dernier.

« Nous sommes excites comme des fous », a déclaré Kekalainen à LNH.com.

Gaborik a un contrat pour la saison prochaine qui comptera pour 7,5 millions $ de la masse salariale. Kekalainen a indiqué qu'il était intéressé à lui offrir une prolongation de contrat, mais qu'il n'a pas le droit de le faire avant juillet.

« Je pense et j'espère que cela va créer de l'excitation, a-t-il dit. C'est le cas dans notre vestiaire et dans nos bureaux. Espérons que cela en créera aussi dans la ville. Nous sommes sérieux dans notre démarche. »

Le président des Blue Jackets John Davidson s'est envolé dans un avion appartenant à l'équipe pour aller lui-même chercher Gaborik à un aéroport du New Jersey et le ramener à Nashville pour le match de jeudi.

Les Blue Jackets sont au 11e rang dans l'Ouest mais à seulement un point de la huitième place avec 12 matchs à disputer. Ils ont participé aux séries de la Coupe Stanley à une seule reprise, en 2009, et ils ont été battus quatre fois de suite par les Red Wings de Detroit.

« Les propriétaires sont derrière nous à 100 pour cent », a pu se réjouir Davidson.

Les Blue Jackets ont de plus fait l'acquisition de Blake Comeau des Flames de Calgary en retour d'un choix de cinquième ronde et cédé Steve Mason aux Flyers de Philadelphie en échange d'un autre gardien, Michael Leighton et d'un choix de troisième ronde.

Comeau remplira le rôle d'attaquant robuste qui était celui de Dorsett avant qu'il se brise la clavicule. Le contrat de Mason expirera à la fin de la saison et Kekalainen a dit ne pas avoir voulu perdre l'ancien gagnant du trophée Calder sans rien obtenir en retour. Il a aussi révélé que Brandon Dubinsky était de retour en santé et qu'il remplacerait Brassard dans la formation.

« Je crois que nous nous sommes améliorés, a dit Kekalainen. Avec une équipe en santé, nous sommes plus forts. »

Surtout grâce à Gaborik qui, même avec une saison décevante, devient le troisième meilleur compteur des Blue Jackets avec 19 points et le deuxième marqueur avec neuf buts.

« J'ai été surpris », a admis Gaborik peu de temps après l'annonce de l'échange, « mais c'est un nouveau défi et j'ai hâte de le relever. »

L'objectif de Kekalainen était d'améliorer l'attaque de son équipe sans avoir à donner de jeunes espoirs en retour d'un joueur dont le contrat viendrait à échéance à la fin de la saison et il a atteint son but. Gaborik a accepté de lever sa clause de non-échange pour venir à Columbus.

Le directeur général a confié que Davidson et lui ont parlé à Gaborik avant de conclure la transaction pour s'assurer qu'il l'accepterait et il a admis qu'il y avait de la nervosité dans l'air tant que l'échange n'est pas devenu officiel.

« Nous voulions être convaincus qu'il était content de venir ici et qu'il renoncerait à sa clause de non-échange, a expliqué Kekalainen. C'était évidemment quelque chose que nous devions faire, mais nous voulions aussi discuter avec lui pour nous assurer que nous serions à l'aise avec cet échange, et nous le sommes.

« Il semblait sincèrement emballé par l'opportunité de venir à Columbus et de se joindre à notre équipe. C'est tout ce qu'on voulait. »

Gaborik a déclaré à TSN être intrigué par la direction que prennent les Blue Jackets, spécialement après sa conversation avec Davidson et Kekalainen. Il a aussi parlé à d'anciens coéquipiers des Rangers qui jouent à Columbus. Et ils sont nombreux: Dubinsky, Artem Anisimov, Vyacheslav Prospal, Fedor Tyutin et Tim Erixon.

« Ils ont changé de direction, ils sont engagés dans la bonne voie, a noté Gaborik. Ils ont trois choix de première ronde l'été prochain et ils ont ajouté de nouveaux joueurs. Ils sont dans la lutte pour une place en séries. C'est un beau défi. C'est la première fois que je suis échangé mais j'envisage l'avenir avec optimisme. »

Kekalainen a lui aussi parlé à d'anciens coéquipiers de Gaborik avant de procéder à l'échange.

« Nous essayons de faire tous nos devoirs et c'est important, a-t-il expliqué. J'ai toujours dit que nous ne considérons pas seulement ce que les joueurs peuvent faire sur la glace mais que nous voulons nous assurer d'avoir de bons coéquipiers, de bonnes personnes, des individus avec un bon caractère. Nous avons eu beaucoup de rapports positifs au sujet de Marian et nous croyons qu'il peut s'avérer une bonne addition comme coéquipier, comme joueur et comme personne. »

C'est vrai qu'il ne connaît pas une bonne saison, mais il a été opéré à une épaule l'été dernier et a marqué 41 buts il y a un an. Et 42 en 2007-08 avec le Wild du Minnesota de même qu'en 2009-10 à sa première saison à New York.

« J'estime qu'il a prouvé au cours de sa carrière qu'il était un marqueur constant, une menace offensive et un des joueurs les plus explosifs de la ligue, a encore dit Kekalainen. Nous n'avons pas du tout été découragés par la petite léthargie qu'il traverse cette année. Tout le monde passe par là, c'est humain.

« Il est en santé, il n'est pas vieux du tout. Nous croyons qu'il peut être le même joueur qu'il a été pendant longtemps. »

L'objectif est qu'il soit le même joueur pour longtemps à Columbus.

« On s'occupera de ça plus tard, a dit Kekalainen, mais c'est notre intention, c'est certain. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook