Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Peter Chiarelli comblé par l'acquisition de Jaromir Jagr

mardi 2013-04-02 / 22:36 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Peter Chiarelli comblé par l'acquisition de Jaromir Jagr

BOSTON – Les Bruins de Boston ne venant qu'au 12e rang dans la LNH pour les buts marqués et ayant été limités à deux ou moins dans six des sept derniers matchs précédant celui de mardi contre les Sénateurs d'Otawa, le directeur général Peter Chiarelli n'a jamais renoncé à trouver du renfort après avoir été rejeté par Jarome Iginla.

Mardi, il a cédé un choix conditionnel au prochain repêchage ainsi que les espoirs Lane MacDermid et Cody Payne aux Stars de Dallas pour se payer le 10e meilleur marqueur de tous les temps dans la LNH, Jaromir Jagr, sans avoir à se départir d'un élément de son équipe actuelle.

Les Bruins ont entrepris la journée au quatrième rang dans l'Est, et à trois points du Canadien de Montréal au sommet de leur division. Ils devront un choix de deuxième ronde aux Stars à moins d'atteindre la finale d'Association, dans lequel cas ce sera un choix de première ronde. Chiarelli avait cru conclure le même genre d'échange avec les Flames de Calgary pour mettre la main sur Iginla.

« Sa carrière parle d'elle-même », a dit Chiarelli de Jagr. « C'est un joueur fort, qui protège bien la rondelle. Son style de jeu nous convient bien en ce sens qu'il aime se déplacer en cercle. Il a aussi un très bon lancer, c'est tout simplement un vrai bon joueur. Je sais qu'il est rendu à 41 ans, mais il était un des meilleurs joueurs à Dallas et l'an dernier à Philadelphie. Il apporte une contribution à l'attaque et il ajoute du poids et un talent de franc-tireur.

« De nos jours, il faut avoir la force, le courage, le physique ou appelez ça comme vous voudrez pour se rendre au filet. Nous croyons que Jaromir a ces qualités et nous sommes heureux de l'avoir obtenu dans ce riche marché. »

Jagr, qui pourra redevenir joueur autonome le 1er juillet, était le meilleur compteur des Stars avec 26 points, dont 14 buts, comme quoi il est encore en mesure de produire à son âge. Si on ne sait pas encore dans quel trio il va se retrouver, il ne fait pas de doute qu'il sera utilisé dans un jeu de puissance qui vient au 23e rang de la LNH. Les Bruins en arrachent depuis plusieurs saisons en avantage numérique et ce fut le cas même quand ils ont gagné la Coupe Stanley en 2011.

« C'est un des points à considérer. Il est très bon en avantage numérique à mi-chemin en territoire offensif, a noté Chiarelli. Il peut surgir dans le cercle des mises en jeu pour décocher un tir ou faire un jeu. Cela va nous aider. »

Chiarelli a confié avoir parlé à David Krejci, un coéquipier de Jagr au sein de l'équipe tchèque aux Jeux de 2010, ainsi qu'à son capitaine Zdeno Chara, un Slovaque qui est un de ses adversaires de longue date, pour avoir leur opinion sur la capacité de son nouveau joueur à s'adapter à l'équipe. Plus important encore, il a parlé à Jagr lui-même pour lui faire savoir ce qu'on attend de lui.

« C'est un joueur exceptionnel, qui a gagné quelques coupes et qui a été une superstar. Je compare un peu son addition, et je l'ai dit à Jaromir, à celle de Mark Recchi (en 2010) », a raconté Chiarelli, qui n'a pas rejeté l'idée de faire signer un nouveau contrat à Jagr pour le garder à Boston.

« Tu n'as pas à être LE joueur, lui a-t-il dit, mais tu dois être une pièce importante et t'intégrer au groupe. Tu as l'expérience, des habiletés certaines, le physique qui vont bénéficier au reste de l'équipe. Et surtout, tu as gagné, tu as l'expérience et tu veux encore gagner. »

Avec l'addition de Jagr et de Kaspars Daugavins, réclamé au ballottage, de même que la venue possible du Suédois Carl Soderberg, un espoir de longue date, une fois que sa saison sera terminée, le cas de l'attaque des Bruins semble réglé, et Chiarelli ne se sent pas obligé d'améliorer sa défense.

« Je suis satisfait du rendement de mes défenseurs comme c'est là, a-t-il indiqué. [Matt] Bartkowski nous donne une dimension un peu différente, Adam [McQuaid] est de retour et Johnny [Boychuk] est en forme. Je crois que nous serons corrects et je ne suis donc pas à la recherche de nouvelles additions. »

 

La LNH sur Facebook