Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Bruins arrachent une autre victoire aux Sénateurs 3-2

mardi 2013-04-02 / 22:11 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins arrachent une autre victoire aux Sénateurs 3-2

BOSTON – Les rumeurs laissent entendre que la venue de Jaromir Jagr à Boston pourrait signifier que David Krejci pourrait perdre un de ses ailiers, soit Milan Lucic ou Nathan Horton.

Or, quand les Bruins ont eu besoin d’offensive mardi soir, le trio de Krejci a répondu à l’appel et il a démontré pourquoi il ne devrait pas être démantelé d’ici la fin de la saison.

Horton a compté après avoir récupéré le retour du lancer de Lucic à 10:21 du troisième vingt pour procurer une victoire de 3-2 aux Bruins contre les Sénateurs d’Ottawa au TD Garden.

Krejci a également récolté une assistance sur le but qui a permis à Boston de remporter un deuxième match de suite. Plus tôt dans la journée, les Bruins avaient fait l’acquisition de Jagr des Stars de Dallas.

Horton avait aussi marqué le but gagnant sur une passe de Krejci dimanche soir à Buffalo.

Les Bruins sont toujours invaincus en quatre matchs contre Ottawa cette année et chaque partie s’est soldée par un écart d’un seul but. Boston détient une priorité de six points sur les Sénateurs, qui amorçaient un périple de sept rencontres sur la route, au quatrième rang de l’Association de l’Est.

Pour une rare fois dans sa carrière, Anton Khudobin en était à un deuxième départ consécutif et il a réalisé 45 arrêts devant la cage des Bruins. Du côté des Sénateurs, Robin Lehner a terminé la soirée avec 47 arrêts.

Ottawa a créé l’égalité d’une façon plutôt inhabituelle tôt en troisième période. À la suite d’une mêlée devant le filet, la rondelle s’est retrouvée sur le bâton d’André Benoit à la pointe gauche. Le défenseur des Sénateurs a décoché un lancer frappé qui a semblé dévier à la gauche du but et le jeu s’est poursuivi. Pendant un arrêt de jeu à 2:46, la reprise vidéo a démontré que la rondelle avait touché le fond du filet avant d’en ressortir. Le pointage était donc de 2-2 après 1:55 de jeu au troisième engagement.

Horton a brisé l’égalité en profitant d’un bel effort de ses coéquipiers et d’un généreux retour de lancer. Krejci a remporté sa bataille profondément en zone adverse et il a remis le disque à Lucic dans le cercle des mises en jeu de gauche. Le tir de Lucic a été arrêté, mais Horton a sauté sur le retour pour donner les devants 3-2 aux Bruins à 10:21.

Tôt au premier vingt, trois buts ont été marqués en l’espace d’une minute et 41 secondes. Ottawa a ouvert les hostilités après que les Bruins eurent raté quelques tentatives de dégagement. Colin Greening s’est retrouvé devant la cage adverse avec la rondelle et il a poussé le disque derrière Khudobin à 2:48 pour donner les devants 1-0 aux siens.

Les Bruins ont répliqué à 3:28 quand Krejci, qui venait tout juste de remporter la mise au jeu en territoire offensif, a redirigé un tir de Zdeno Chara. Krejci a ainsi égalé la marque à 1-1 avec le premier but compté en première période par Boston en huit parties.

Les Bruins ont ensuite pris les devants 59 secondes plus tard. À la suite d’un revirement des Sénateurs le long de la bande gauche, Tyler Seguin et Brad Marchand ont foncé au filet à deux contre un. Le tir sur réception de Seguin a touché la cible et Boston menait 2-1 après 4:29 de jeu en première période.

Les Bruins ont dominé les Sénateurs 21-19 au chapitre des tirs au but et ils ont établi une nouvelle marque pour le plus de lancers en une période cette année.

Le rythme n’a pas beaucoup ralenti au deuxième tiers, mais les gardiens de but se sont montrés à la hauteur. Ottawa a surclassé Boston avec 13 tirs au but contre 12, mais le pointage était toujours le même lorsque les deux formations ont retraité au vestiaire. Toutefois, les Bruins ont subi une lourde perte après environ sept minutes de jeu au deuxième vingt quand la tête de Patrice Bergeron a heurté l’avant-bras ou le coude de Greening au moment où celui-ci s’apprêtait à lancer dans l’enclave. Bergeron, qui a déjà subi trois commotions cérébrales au cours de sa carrière dans la LNH, a quitté la rencontre et il n’est pas revenu au jeu par la suite.

 

La LNH sur Facebook