Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Rare défaite à domicile pour le Wild contre St. Louis

lundi 2013-04-01 / 23:05 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Myers - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Rare défaite à domicile pour le Wild contre St. Louis

ST. PAUL, Minn. – Une des meilleures équipes de la LNH à domicile, le Wild du Minnesota a échappé un match, lundi, contre les Blues de St. Louis.

Jaden Schwartz a marqué à mi-chemin de la première période et Andy McDonald et Kevin Shattenkirk ont ajouté des filets en deuxième période en route vers une victoire des Blues de 4-1, au Xcel Energy Center.

Avant le match de lundi soir, Minnesota avait un dossier de 13-3-1 à domicile cette saison, dont une fiche de 9-1-1 à ses 11 dernières rencontres. Mais après la mise au jeu initiale, lundi, jamais le Wild n’a pu se mettre en branle contre des Blues gros et forts qui s’en sont pris au Wild toute la soirée.

Les Blues n’ont jamais tiré de l’arrière, prenant les devants 1-0 à 12:32 de la première période lorsque Schwartz a tiré avantage d’un revirement causé par le Minnesota à sa propre ligne bleue et a patiné jusqu’aux traits hachurés avant de battre Niklas Backstrom pour inscrire son quatrième de la saison.

À égalité 1-1 à mi-chemin du deuxième tiers, McDonald a donné l’avance aux Blues pour de bon lorsqu’il a profité du retour de son propre lancer quand son tir a battu Backstrom près du poteau gauche, à 12:17.

Les Blues ont ajouté à leur avance, portant la marque à 3-1 moins de deux minutes plus tard quand le tir frappé de la pointe de Shattenkirk s’est frayé un chemin à travers la circulation pour enregistrer le troisième filet du défenseur cette saison.

Minnesota a largement dominé au chapitre des tirs au filet en troisième période, mais les Blues ont su tenir loin de leur gardien Brian Elliott la majorité des chances de marquer provoquées. Elliott est venu en relève à Jaroslav Halak, blessé au bas du corps, durant la dernière minute du premier engagement. Les Blues n’ont dirigé que deux tirs vers Backstrom lors des vingt dernières minutes de jeu, marquant le but d’assurance avec 50 secondes à jouer par l’entremise d’une frappe de Barret Jackman.

Si les Blues ont perdu les services de Halak, tôt dans le match, le Wild a également perdu les services de leur capitaine Mikko Koivu durant un long moment en première période, tandis que le centre Matt Cullen, qui a quitté le match à la dernière minute du deuxième tiers, n’est pas revenu au jeu par la suite.

En relève, Elliott a stoppé 19 des 20 tirs dirigés en sa direction pour enregistrer un quatrième gain cette saison.

Backstrom a effectué 20 arrêts et a vu sa meilleure séquence de victoires prendre fin à huit, avec la défaite. Le revers était également le premier encaissé par une marge de plus d’un but par le Wild, depuis le 7 février.

 

La LNH sur Facebook