Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les espoirs et les choix de repêchage peuvent être payants

lundi 2013-04-01 / 19:57 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les espoirs et les choix de repêchage peuvent être payants

En l’espace de cinq jours la semaine dernière, le directeur général des Penguins de Pittsburgh Ray Shero a échangé trois espoirs, trois choix de repêchage et un choix conditionnel pour acquérir trois vétérans lors de trois transactions différentes dans le but de renforcer sa formation en prévision des séries éliminatoires.

Tout le monde connaît les joueurs qui s’amènent avec les Penguins, en l’occurrence les attaquants Jarome Iginla et Brenden Morrow ainsi que le défenseur Douglas Murray, mais ce sont peut-être les équipes qui ont reçu les espoirs et les choix de repêchage qui profiteront le plus de ces transactions en fin de compte.

Ce genre d’échange attire souvent l’attention à l’approche de la date limite des transactions, particulièrement cette saison alors qu’il ne reste qu’une douzaine de parties à jouer en saison régulière pour la majorité des équipes. Pourtant, la vitesse à laquelle Shero est parvenu à conclure ces échanges témoigne non seulement de la compétence du DG, mais aussi de celle de tout son personnel de dépistage qui comprend le directeur du dépistage amateur Jay Heinbuck et le directeur du dépistage professionnel Derek Clancey.

Alors que les Penguins ont attiré toute l'attention la semaine dernière en obtenant Jarome Iginla et deux autres vétérans, l'histoire montre que les espoirs et choix de repêchage qui passent à l'autre équipe pourraient être eux-mêmes très utiles. (Photo: Gregory Shamus/NHLI )

« La préparation de chacun des repêchages nécessite beaucoup de temps. On y met beaucoup d’efforts et on y consacre plusieurs heures », a déclaré Craig Button, analyste au NHL Network et ancien DG dans la LNH, à LNH.com. « Il faut bien savoir quel type de joueur on veut réclamer parmi les 60 premiers du repêchage. Il faut donc pouvoir équilibrer les échanges lorsque ceux-ci impliquent des espoirs et des choix au repêchage. Il faut d’abord savoir ce que l’on obtient en retour. Ensuite, il faut déterminer ce que l’on a au sein de l’organisation. »

Les Penguins se sont départis du jeune défenseur Joseph Morrow, un choix de première ronde en 2011 (23e au total) et d’un choix de troisième ronde en 2013 pour faire l’acquisition de Morrow des Stars de Dallas. Ils ont ensuite envoyé Ben Hanowski (choix de troisième ronde en 2009 et 63e au total) de la St. Cloud State University et Kenny Agostino (choix de cinquième ronde en 2010 réclamé au 140e rang) de l’Université Yale ainsi qu’un choix de première ronde en 2013 à Calgary en retour d’Iginla. Enfin, le robuste défenseur Murray a été acquis des Sharks de San Jose en échange d’un choix de deuxième ronde en 2013 et d’un choix conditionnel de deuxième ronde en 2014.

« Le mérite revient à notre personnel de dépistage, qui a fait de l’excellent boulot », a mentionné Shero aux médias après avoir fait l’acquisition d’Iginla. « En 2008, je ne leur avais pas laissé beaucoup à se mettre sous la dent puisqu’en raison des échanges, on a réclamé notre premier joueur au quatrième tour. C’est difficile de refaire le plein dans ces circonstances, mais ils ont fait du très bon travail. On n’a plus de choix de première et de deuxième ronde [en 2013], mais on a obtenu un choix de troisième tour dans l’échange de Morrow. Donc, on va avoir deux sélections en troisième ronde. »

Selon Button, la clé dans une transaction impliquant plusieurs choix de repêchage ou plusieurs espoirs est de s’assurer que l’organisation conserve ses meilleurs espoirs.

« Tant que vous n’avez pas l’impression de vous départir de vos meilleurs espoirs, vous pouvez effectuer ces transactions, a dit Button. [Les journalistes] aiment isoler les échanges, mais en fin de compte, la transaction qui a envoyé Jordan Staal à la Caroline [pendant le repêchage de 2012] a donné tellement de marge de manœuvre à Ray Shero qu’il a pu aller de l’avant. On commence à constater les conséquences de cet échange aujourd’hui. »

Seul l’avenir nous dira si Shero tirera pleinement profit de ses actions d’éclat et si les espoirs qu’il a laissé partir viendront le hanter. Ce qui est fait est fait.

À l’approche de la date limite des transactions de mercredi (15 h, HE), revenons sur certains de ces espoirs méconnus ou de ces choix de repêchage qui ont transformé le visage de leurs équipes par la suite. C’est sûrement le scénario dont rêvent Calgary, San Jose et Dallas après s’être séparés de leurs vétérans.

Voici 13 échanges impliquant des espoirs ou des choix de repêchage réalisés entre 2004 et 2010 qui ont profité aux équipes qui les ont reçus. Les principaux espoirs ou choix de repêchage sont inscrits en lettres majuscules.

2010

12 février – Les Blackhawks de Chicago ont fait l’acquisition des défenseurs NICK LEDDY et Kim Johnsson du Wild du Minnesota en échange du défenseur Cam Barker.

En bref : Le Wild avait repêché Leddy en première ronde en 2009 (16e rang) avant d’échanger ses droits aux Blackhawks. Le 17 janvier 2011, il était assigné au club-école de Chicago dans la Ligue américaine de hockey à Rockford, mais il était rappelé cinq jours plus tard. Leddy, un arrière de 6 pieds et 191 livres, a joué un rôle important avec les Blackhawks cette saison, sa troisième dans la LNH. Originaire d’Eden Prairie, au Minnesota, il se place parmi les dix premiers de son équipe au chapitre des mises en échec et des lancers bloqués. Il évolue sur le jeu de puissance et l’entraîneur Joel Quenneville l’utilise en moyenne 17 minutes par rencontre. Barker a été soumis au ballottage par le Wild en juin 2011.

2009

18 septembre – Les Bruins de Boston obtiennent un choix de première ronde en 2010 (TYLER SEGUIN, 2e rang), un choix de deuxième ronde en 2010 (Jared Knight, 32e rang) et un choix de première ronde en 2011 (DOUGIE HAMILTON, 9e rang) des Maple Leafs de Toronto en retour de l’attaquant Phil Kessel.

En bref : Le DG des Bruins Peter Chiarelli a conclu l’une des transactions les plus marquantes des cinq dernières années en envoyant le cinquième choix du repêchage de 2006 aux Leafs pour plusieurs excellents choix au repêchage. Kessel a certainement aidé Toronto avec trois saisons de 30 buts ou plus, mais les Bruins en ont aussi beaucoup profité. Seguin est un marqueur éprouvé qui a contribué à la conquête de la Coupe Stanley des Bruins en 2011 avec trois buts et sept points en 13 parties en séries. Une blessure au muscle ischio-jambier a ralenti la progression de Knight cette année, mais Hamilton fait déjà tourner les têtes à sa première campagne dans la LNH aux côtés de Zdeno Chara.

30 juin – Les Rangers de New York ont fait l’acquisition des défenseurs RYAN MCDONAGH, Pavel Valentenko et Doug Janik ainsi que de l’attaquant Christopher Higgins du Canadien de Montréal en retour des attaquants Scott Gomez et Tom Pyatt et du défenseur Michael Busto.

En bref : Le gros nom dans cette transaction était Gomez à l’époque. McDonagh, réclamé au 12e rang en 2007 par le Canadien, n’avait pas encore fait ses preuves, mais les Rangers lui ont offert un premier contrat professionnel le 6 juillet 2010. À ses deux premières saisons à New York, l’arrière de 6 pieds 1 pouce et 213 livres a amassé 8 buts et 41 points en 122 parties. Il est devenu un des piliers à la ligne bleue des Rangers et tous lui prédisent une longue et brillante carrière. Gomez a récolté 9 buts et 49 points en 118 matchs pendant cette même période avec le Canadien. Il défend maintenant les couleurs des Sharks de San Jose.

26 juin – Les Ducks d’Anaheim ont obtenu le défenseur LUCA SBISA, l’attaquant Joffrey Lupul, un choix de première ronde en 2009 (échangé à Columbus) et un choix de première ronde en 2010 (EMERSON ETEM, 29e rang) des Flyers de Philadelphie en échange du défenseur Chris Pronger et de l’attaquant Ryan Dingle.

En bref : À court terme, cette transaction a immédiatement rapporté aux Flyers, qui ont atteint la finale de la Coupe Stanley la saison suivante en grande partie grâce aux performances extraordinaires de Pronger. Or, une chirurgie au genou l’a limité à 50 parties en 2010-11, puis les symptômes reliés à une commotion cérébrale lui ont fait rater 13 rencontres en 2011-12 et il n’a pas rejoué depuis. Les Ducks ont cédé le choix de première ronde en 2009 à Columbus (qui a sélectionné le défenseur John Moore au 21e rang), mais ils ont réclamé l’attaquant Emerson Etem (29e rang) avec le choix de premier tour de 2010. Etem s’est taillé un poste à Anaheim cette année et Sbisa, qui avait été repêché au 19e rang par les Flyers en 2008, joue près de 20 minutes par partie tout en se classant parmi les cinq meilleurs des Ducks au chapitre des mises en échec et des lancers bloqués en 2012-13.

2008

23 juin – Les Capitals de Washington ont acquis le choix de sixième ronde en 2007 des Kings de Los Angeles (le gardien de but Dann Dunn réclamé au 154e rang) ainsi qu’un choix de quatrième ronde en 2008 (le gardien de but BRADEN HOLTBY repêché au 93e rang) en retour d’un choix de quatrième ronde en 2007 (le défenseur Alec Martinez choisi au 95e rang).

En bref : Mettre la main sur un gardien de la trempe de Holtby aussi loin était tout un accomplissement pour le DG des Capitals George McPhee. En fait, il était classé 10e chez les gardiens de but avant le repêchage de 2008. Seulement deux autres gardiens réclamés avant Holtby jouent présentement des rôles clés pour leurs formations respectives, c’est-à-dire Jacob Markstrom (Panthers de la Floride) et Jake Allen (Blues de St. Louis). Martinez s’est avéré être un défenseur solide pour les Kings et il les a aidés à remporter la Coupe Stanley en 2012. Holtby a participé à plus de 25 matchs cette saison et il montre une moyenne de buts accordés inférieure à 2,70. Ses exploits du printemps dernier ont permis aux Capitals de surprendre les Bruins de Boston en première ronde des séries éliminatoires.

20 juin – Les Capitals de Washington ont obtenu un choix de première ronde en 2008 (JOHN CARLSON, 27e rang) des Flyers de Philadelphie contre le défenseur Steve Eminger et un choix de troisième tour en 2008 (Jacob Deserres, 84e rang).

En bref : En fait, McPhee est allé chercher un futur défenseur de premier plan (Carlson) et son futur gardien de but partant (Braden Holtby) juste avant le repêchage de 2008 et ces deux sélections ont valu leur pesant d’or. Carlson est un pilier de la brigade défensive des Capitals depuis trois saisons. Eminger n’a disputé que 12 rencontres avec les Flyers en 2008-09, récoltant deux mentions d’aide. Deserres évolue présentement pour l’Université de Calgary.

2007

27 février – Les Panthers de la Floride ont fait l’acquisition de l’attaquant SHAWN MATTHIAS et de choix conditionnels des Red Wings de Detroit en retour de l’attaquant Todd Bertuzzi.

En bref : Les Red Wings ont échangé les droits de Matthias aux Panthers et il a fait ses premiers coups de patin dans la LNH le 18 janvier 2008. Matthias a inscrit 16 buts et 40 points tout en récoltant 120 mises en échec en 130 parties à ses deux premières campagnes en Floride. Il évolue sur les deux premiers trios des Panthers et il est un de leurs meilleurs joueurs de centre. Il a déjà établi des marques personnelles pour les buts (14) et les buts en avantage numérique (2) en 2012-13. Après avoir disputé seulement huit matchs avec les Red Wings en 2006-07, Bertuzzi a paraphé une entente avec les Ducks d’Anaheim en juillet 2007, avant de se joindre aux Flames de Calgary en juillet 2008. Il est revenu à Detroit à l’été 2009.

Wayne Simmonds, Tyler Seguin et Nick Leddy sont devenus des joueurs clés avec leurs équipes respectives. (Photo: Getty Images / Jonathan Kozub - NHLI)

26 février – Les Kings de Los Angeles ont obtenu un choix de deuxième ronde en 2007 (WAYNE SIMMONDS, 61e rang) et un choix de quatrième ronde en 2008 (échangé à Buffalo, qui a sélectionné Justin Jokinen au 101e rang) des Canucks de Vancouver en retour du défenseur Brent Sopel. Vancouver avait reçu ce choix de deuxième tour en 2007 des Ducks d’Anaheim comme compensation à la suite de l’embauche de l’entraîneur Randy Carlyle le 1er août 2005.

En bref : Sopel n’a disputé que 20 parties à Vancouver et il a enregistré un but et cinq points avant de se joindre aux Blackhawks de Chicago à titre d’agent libre en septembre 2007. Simmonds, un ailier robuste et productif, a passé trois saisons avec les Kings et lui et l’attaquant Brayden Schenn ont été les pièces maîtresses de la transaction avec les Flyers de Philadelphie qui a envoyé Mike Richards sur la côte Ouest. Les Kings ont ensuite remporté la Coupe Stanley en 2011-12.

2006

24 juin – Les Bruins de Boston ont fait l’acquisition du jeune gardien de but TUUKKA RASK des Maple Leafs de Toronto en échange du gardien Andrew Raycroft.

En bref : Les Leafs avaient réclamé Rask en première ronde (21e au total) du repêchage de 2005, mais le gardien finlandais est passé au Bruins avant même d’avoir joué un seul match dans la LNH. Il a été échangé à Boston contre Raycroft, le récipiendaire du trophée Calder en 2004. À l’époque, les Leafs croyaient que l’espoir Justin Pogge était leur gardien de but d’avenir, alors ils pouvaient sacrifier Rask. Celui-ci fait des merveilles comme gardien partant à Boston cette année. Il a affiché une moyenne de buts alloués supérieure à 2,50 seulement une fois lors de ses trois dernières campagnes avec les Bruins (2,67 en 29 matchs en 2010-11). C’est intéressant de noter que l’auxiliaire de Rask cette année est un autre cerbère acquis par les Bruins sur le marché des échanges. Anton Khudobin, 26 ans, avait été repêché au 206e rang en 2004 par le Wild du Minnesota et il a été obtenu en échange du défenseur Jeff Penner et de l’attaquant Mikko Lehtonen en février 2011. Le duo formé de Rask et de Khudobin a permis aux Bruins de se hisser parmi les cinq meilleures formations du circuit au chapitre de la moyenne de buts accordés en 2012-13. À sa première saison complète à Toronto (en 2006-07), Raycroft a égalé le record de la concession pour le nombre de victoires pour un gardien de but en saison régulière (37) qui avait été établi par Ed Belfour en 2002-03. Cependant, il n’a pas réussi à se classer parmi les 40 meilleurs gardiens en ce qui a trait à la moyenne de buts alloués et au pourcentage d’arrêts. Les Leafs avaient été exclus des séries éliminatoires.

24 juin – Les Bruins de Boston ont obtenu un choix de troisième ronde en 2006 (BRAD MARCHAND, 71e rang) des Islanders de New York en retour d’un choix de quatrième ronde en 2006 (échangé aux Sharks de San Jose, qui ont repêché James DeLory au 98e rang) et d’un choix de cinquième ronde en 2006 (Shane Sims, 126e rang).

En bref : Les Islanders avaient acquis ce choix de troisième tour en 2006 des Coyotes de Phoenix en échange de l’attaquant Oleg Kvasha à la date limite des transactions du 6 mars. Les Bruins sont allés chercher ce choix afin de mettre la main sur Marchand, la petite peste de la LHJMQ. L’ailier gauche de 5 pieds 9 pouces et 183 livres a récolté 11 buts et 19 points en plus d’afficher un différentiel de +12 pendant les 25 parties qui ont mené à la conquête de la Coupe Stanley des Bruins en 2011.

9 mars – Les Bruins de Boston ont acquis les attaquants Marty Reasoner et Yan Stastny ainsi qu’un choix de deuxième ronde en 2006 (MILAN LUCIC, 50e rang) des Oilers d’Edmonton en échange de l’ailier Sergei Samsonov.

En bref : Les Bruins ont maximisé cette 50e sélection en repêchant Lucic, qui a joué un rôle clé dans leur conquête de la Coupe Stanley cinq ans plus tard. Avant la campagne 2012-13, le tenace Lucic avait connu deux saisons consécutives de 60 points et plus. Il a inscrit 5 buts et 12 points en plus d’accumuler 63 minutes de punition et un différentiel de +11 en 25 matchs des séries lorsque les Bruins ont mis la main sur la coupe en 2011. Les Oilers ont vite profité de la présence de Samsonov, qui a récolté 5 buts et 16 points en 19 rencontres pendant la course pour une place en séries éliminatoires dans l’Association de l’Ouest. Il a amassé 15 autres points en 24 parties en séries, alors que les Oilers, huitièmes dans l’Ouest, ont poussé les Hurricanes de la Caroline dans leurs derniers retranchements en s’inclinant en 7 parties en finale de la Coupe Stanley.

2004

9 mars – L’Avalanche du Colorado a fait l’acquisition de l’attaquant Chris Gratton, du défenseur Ossi Vaananen et d’un choix de deuxième ronde en 2005 (PAUL STASTNY, 44e rang) des Coyotes de Phoenix en retour des défenseurs Derek Morris et Keith Ballard.

En bref : Qui aurait pu deviner que l’Avalanche aurait l’occasion de mettre la main sur Stastny au deuxième tour du repêchage de 2005? Il a même été le deuxième choix de la formation en deuxième ronde derrière le centre Ryan Stoa (34e rang). Le fils du membre du Temple de la renommée du hockey Peter Stastny a connu trois saisons consécutives de 50 points ou plus avant le début de la campagne 2012-13. Il se situe déjà parmi les dix meilleurs marqueurs de l’histoire de la concession après un peu plus de six saisons.

27 février – Les Capitals de Washington ont obtenu un choix de première ronde en 2004 (MIKE GREEN, 29e rang), un choix de quatrième ronde en 2006 (Luke Lynes, 122e rang) et l’attaquant Tomas Fleischmann des Red Wings de Detroit en échange de l’attaquant Robert Lang.

En bref : Green s’est imposé comme étant l’un des meilleurs défenseurs offensifs du circuit en 2007-08 et son aptitude à compter des buts gagnants lui a valu le surnom de « Game Over ». Il a conclu l’année avec quatre buts victorieux et ses 18 buts constituaient un sommet chez les défenseurs de la LNH. Cette année-là, les Capitals ont participé aux séries éliminatoires pour la première fois depuis 2003. En 2008-09, il a compté dans huit parties d’affilée pour établir le record de la plus longue séquence de parties avec au moins un but pour un défenseur de la LNH. Il a ensuite établi une marque personnelle de 76 points en 2009-10. Malgré les nombreuses blessures qui l’ont incommodé au cours des dernières saisons, il continue de contribuer à l’attaque pour Washington. Lang a connu deux bonnes campagnes à Detroit en inscrivant 62 points en 2005-06 et 52 points en 2006-07.

Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mikemorrealeNHL

 

La LNH sur Facebook