Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Blackhawks démolissent les Red Wings grâce à une explosion de 7 buts

dimanche 2013-03-31 / 16:48 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Blackhawks démolissent les Red Wings grâce à une explosion de 7 buts

DÉTROIT – Au moment où les Blackhawks de Chicago commençaient à donner l’impression de ralentir quelque peu, ils ont tenu à clarifier la situation de manière non équivoque, en donnant une leçon à leurs rivaux les Red Wings de Détroit, sur la route de surcroît, pour ainsi prouver qu’ils sont une équipe de pointe.

Les Blackhawks ont rossé les Red Wings 7-1 au Joe Louis Arena dimanche après-midi à l’occasion du Match de la semaine sur les ondes de NBC, et ce, sans l’aide de leurs attaquants vedettes Patrick Sharp et Marian Hossa.

Sharp et Hossa devraient revenir au jeu bientôt pour Chicago, mais ils n’avaient pas effectué le voyage à Détroit. Leur absence n’aura pas pesé lourd dans la balance, alors que les Blackhawks (26-5-3) ont complètement dominé les Red Wings (17-13-5), inscrivant trois buts au cours des premières 4:12 du match, tous aux dépens du gardien Jimmy Howard. Les marqueurs ont été les recrues Jeremy Morin et Brandon Saad, de même que le joueur de centre Dave Bolland.

Saad a aussi ajouté une mention d’aide avant d’ajouter un autre filet à 4:00 de la période médiane pour porter la marque 5-0, huit secondes seulement après le but du capitaine des Blackhawks Jonathan Toews.

Bolland a également marqué un deuxième but dans la rencontre à 7:55 du troisième tiers, ce qui portait le pointage à 6-0, et Nick Leddy a inscrit le dernier filet des Blackhawks. Toews a obtenu des passes sur les deux buts de Saad, qui avait récolté des points dans 10 des 14 dernières rencontres auxquelles il avait pris part, mais qui n’avait cependant pas réussi à faire vibrer les cordages depuis le 5 mars dernier contre le Wild du Minnesota.

L’attaquant des Red Wings Cory Emmerton a empêché Corey Crawford de signer un blanchissage en marquant son troisième de la campagne dans la dernière minute du troisième vingt. 

Les Blackhawks ont aussi connu un bon match en défensive, ce qui a permis à Crawford de mettre fin à une courte séquence de deux défaites. Crawford a encore une fois été excellent face aux Red Wings, qu’il avait déjà vaincus 2-1 en prolongation le 27 janvier dernier à Chicago, et 2-1 en fusillade le 3 mars à Détroit.

Morin, âgé de 21 ans, venait tout juste d’être rappelé de Rockford dans la Ligue américaine de hockey, et participait seulement à son 13e match en carrière dans la LNH.

Les deux buts de Bolland ont été accueillis avec soulagement par l’entraîneur des Blackhaws Joel Quenneville. Son premier but, qui lui a été accordé après que le défenseur de Détroit Jakub Kindl ait intercepté sa passe avant de tirer par inadvertance dans son propre but, était son premier en 16 rencontres. Son dernier filet remontait au 15 février contre les Sharks de San Jose. Il n’avait récolté que cinq mentions d’aide, en plus de rater cinq rencontres en raison d’une blessure au haut du corps, depuis cette date.

Bolland pivote habituellement un trio composé du très habile Patrick Kane sur l’aile droite et de Sharp à gauche, lorsque ce dernier est en santé. Leur production était adéquate avant que Sharp ne se blesse au haut du corps le 6 mars face à l’Avalanche du Colorado. Malgré les prouesses de Kane, le rendement de cette ligne d’attaque a diminué à partir de ce moment. Si Bolland retrouve sa touche offensive, les Blackhawks pourront redevenir l’équipe dominante qu’ils représentaient en début de saison, alors qu’ils n’avaient pas subi la défaite à leurs 24 premières parties.

Les Red Wings, de leur côté, connaissent une saison en dents de scie. Le match n’était pas encore commencé que les mauvaises nouvelles affluaient, alors qu’il a été annoncé que leur capitaine Henrik Zetterberg ne pourrait participer à la rencontre, lui qui est blessé à l’aine. La situation n’a fait qu’empirer à mesure que le match avançait.

Morin a porté le coup suivant aux Red Wings avec son but, et la situation a continué de se dégrader par la suite. Le jeune attaquant des Blackhawks a récupéré une rondelle libre dans l’enclave après que celle-ci ait frappé la rampe derrière la cage du gardien, et il a profité du fait qu’Howard était étendu sur la glace et hors position pour glisser le disque derrière lui.

Le premier but de Saad est survenu 48 secondes plus tard, alors qu’il s’est présenté fin seul devant Howard, à la suite d’un beau relais de Michael Frolik au à travers la zone de Détroit.

Le premier filet de Bolland a ensuite porté la marque à 3-0 moins d’une minute plus tard, et Chicago a retraité au vestiaire avec cette avance de trois buts, rappelant quelque peu la partie de la veille au Rexall Place où les Oilers d’Edmonton ont marqué quatre fois au premier vingt contre les Canucks de Vancouver, en route vers une victoire de 4-0.

La seule différence est qu’aucun joueur n’a réussi de tour du chapeau, et que les Blackhawks ont continué à remplir le filet adverse. Saad a d’abord repéré Toews dans l’enclave et lui a servi une passe parfaite, et le lancer rapide du capitaine a fait 4-0 à 3:52 de la période médiane. Saad a par la suite touché la cible dès la mise au jeu suivante, en battant de vitesse le défenseur des Red Wings sur une longue passe de Niklas Hjalmarsson. Il a ensuite lancé entre les jambières de Jonas Gustavsson, qui venait tout juste de faire son entrée dans la rencontre en relève à Howard.

 

La LNH sur Facebook