Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Penguins se concentreront à trouver les bonnes combinaisons en fin de saison

vendredi 2013-03-29 / 18:46 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Les Penguins se concentreront à trouver les bonnes combinaisons en fin de saison

PITTSBURGH, États-Unis - Les lunettes griffées de Dan Byslma et ses complets confectionnés sur mesure font partie de son style pour le moins professionnel.

Au cours du prochain mois, l'entraîneur-chef des Penguins de Pittsburgh pourrait songer à le modifier en adoptant plutôt les lunettes de protection des scientifiques ainsi que leur sarrau blanc, tandis qu'il tentera de trouver les bonnes combinaisons entre ses éléments pour créer la chimie nécessaire qui propulsera son club vers la conquête de sa quatrième coupe Stanley.

Ne vous méprenez pas, tout autre dénouement qu'une parade dans les rues de la 'City of Champions' à la fin du mois de juin sera considéré comme un échec, surtout après que le directeur général Ray Shero eut réussi un tour du chapeau plus tôt cette semaine.

Les ajouts de Jarome Iginla, Brenden Morrow et Doug Murray ont transformé les Penguins en favoris pour la conquête de la coupe Stanley.

Ces additions obligent également Bylsma à jouer le rôle d'expérimentateur. Bylsma passera le prochain mois à essayer de trouver les combinaisons qui fonctionnent le mieux.

«Le message est clair, nous voulons que nos éléments forment une équipe», a dit Bylsma.

Il est peu probable qu'il modifie son premier trio formé de Sidney Crosby, Chris Kunitz et Pascal Dupuis. Crosby mène la LNH avec 56 points, avec au deuxième rang des marqueurs le surprenant Kunitz avant les matchs de vendredi.

Les Penguins sont conscients que cette période d'expérimentation mettra peut-être fin à leur séquence de 14 victoires, la troisième plus longue de l'histoire de la LNH. Crosby soutient que l'équipe peut se permettre quelques soirées difficiles présentement pour connaître des succès en séries éliminatoires.

Crosby, qui se considère en quelque sorte comme un historien du hockey, est bien au fait des risques que de telles acquisitions représentent.

«Je crois que tout le monde sait qu'il existe une tonne d'équipes (qui étaient considérées comme étant les favorites et) qui n'ont pas répondu aux attentes», a rappelé Crosby. «Nous ne voulons pas faire partie de cette catégorie.»

Dans un sens, le fait que l'équipe passe la majeure partie du prochain mois à l'extérieur du Consol Energy Center sera bénéfique. Quitter Pittsburgh permettra aux nouveaux-venus de passer beaucoup de temps avec leurs nouveaux coéquipiers à l'extérieur de la patinoire, et cela pourrait générer une énergie positive qui se transposera dans les résultats de l'équipe sur la patinoire.

Et ce n'est pas comme si les nouveaux-venus sont des inconnus. Iginla et Morrow ont joué avec Crosby et le gardien Marc-André Fleury au sein d'Équipe Canada aux Jeux olympiques de Vancouver en 2010. À Vancouver, ce quatuor a exalté le pays.

Les partisans des Penguins devront toutefois être patients avant d'être témoins des retombées positives de ces acquisitions. Iginla, obtenu lors d'un transfert en fin de soirée mercredi, n'est toujours pas arrivé à Pittsburgh. Il est peu probable qu'il soit disponible pour le match de samedi contre les Islanders de New York.

 

La LNH sur Facebook