Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un survol de la carrière de Jarome Iginla avec les Flames

jeudi 2013-03-28 / 2:31 / LNH.com - Date limite des transactions

Par John Kreiser - Chroniqueur LNH.com

Partagez avec vos amis


Un survol de la carrière de Jarome Iginla avec les Flames

Après des semaines de spéculations, les Flames de Calgary ont rendu la chose officielle très tôt jeudi matin lorsqu’ils ont échangé leur capitaine de longue date, Jarome Iginla, aux Penguins de Pittsburgh.

Iginla, qui est le meneur dans l’histoire de la concession des Flames au chapitre des buts, passes et points, a passé toute sa carrière dans la LNH à Calgary, après avoir été échangé de Dallas, en retour de Joe Nieuwendyk, il y a 18 ans. Il a mené Calgary au septième match de la finale de la Coupe Stanley en 2004 et détient une paire de médailles d’or olympiques, alors qu’il s’alignait pour Équipe Canada.

Voici un aperçu de la carrière de Jarome Iginla :

Décembre 1995 – Les Flames font l’acquisition de Jarome Iginla, un attaquant qui évoluait pour les Blazers de Kamloops de la Ligue de hockey de l’Ouest, propriété des Stars de Dallas, dans une transaction pour le vétéran joueur de centre Joe Nieuwendyk. Les Stars avaient auparavant repêché Iginla avec leur choix de première ronde (11e au total) lors de l’encan 1995 de la LNH.

Avril 1996 – Iginla, âgé de 18 ans, dispute son premier match dans la LNH après un rappel des Flames en vue des séries éliminatoires contre Chicago suite à la fin de sa saison avec son équipe junior. Il récolte une mention d’aide à son premier match et marque un but à son second.

Octobre 1996 – Iginla fait ses débuts en saison régulière pour les Flames lors de leur match d’ouverture et marque l’unique but de Calgary dans un revers de 3-1 contre Vancouver. Il dispute les 82 rencontres de la saison 1996-97 et mène tous les joueurs de première année avec 50 points pour mériter une place au sein de l’équipe d’étoiles des recrues, terminant derrière le défenseur Bryan Berard des Islanders de New York pour l’obtention du trophée Calder.

Décembre 2000 – Le 100e but de la carrière d’Iginla survient lors de la première période d’une victoire de 7-2 des Flames sur les Hurricanes de la Caroline, le 9 décembre. Il amorce sa deuxième centaine avec son deuxième de la soirée 1:16 plus tard et termine la saison avec des sommets en carrière au niveau des buts (31) et des points (71).

Février 2002 – Iginla remporte une médaille d’or en tant que membre de l’équipe du Canada après avoir vaincu les États-Unis par la marque de 5-2 au cours du match ultime disputé à Salt Lake City.

Avril 2002 – Iginla complète la meilleure saison de sa carrière avec un sommet dans la LNH de 52 buts, en plus de récolter 96 points. Il est récipiendaire des trophées Rocket Richard et Art Ross et il se taille une place au sein de la première équipe d’étoiles. Il remporte également le trophée Lester B. Pearson (aujourd’hui appelé le trophée Ted Lindsay), en tant que joueur par excellence du circuit, un prix voté par les joueurs, en plus de terminer deuxième dans la course pour l’obtention du trophée Hart.

Octobre 2003 – Iginla succède à Craig Conroy et devient le 18e capitaine de l’histoire des Flames. Il est le premier joueur de race noir à porter le « C » dans l’histoire de la ligue. Il est demeuré capitaine de la formation jusqu’à ce qu’il soit échangé.

Juin 2004 – Les Flames et Iginla passent à une victoire près de donner une deuxième Coupe Stanley à la concession des Flames alors qu’ils s’inclinent par la marque de 2-1 face au Lightning de Tampa Bay lors du match numéro sept de la grande finale. Il termine au premier rang des marqueurs en séries avec 13 buts.

Décembre 2006 – Iginla atteint une autre marque lorsqu’il inscrit son 300e but en carrière et amasse son 600e point au cours d’un match face au Wild du Minnesota.

Avril 2008 – Iginla complète sa deuxième récolte de 50 buts en une saison et termine avec un sommet en carrière de 98 points, au troisième rang des marqueurs de la LNH. Il fait partie de l’équipe d’étoiles du circuit pour la deuxième fois de sa carrière.

Mars 2009 – Dans une défaite par le compte de 8-6 à domicile contre Tampa Bay le 1er mars, Iginla atteint deux marques alors qu’il récolte cinq points. Il inscrit son 400e but dans la LNH et dépasse Theo Fleury en tant que meilleur pointeur de l’histoire des Flames.

Février 2010 – Iginla atteint une deuxième marque en une semaine lorsqu’il patine dans un 1000e match en carrière dans la LNH. Six soirs plus tôt, il atteint la marque des 900 points en carrière avec une performance de deux buts et deux mentions d’aides contre les Oilers d’Edmonton. Il termine le mois en mettant la main sur une deuxième médaille d’or olympique alors que le Canada l’emporte 3-2 contre les États-Unis lors du match ultime disputé à Vancouver, méritant une mention d’assistance sur le but gagnant en prolongation de Sidney Crosby.

Mars 2011 – Un tir de pénalité réussi face à Nashville, le 6 mars, permet à Iginla de marquer son 30e filet de la saison, ce qui en fait le 10e joueur seulement dans l’histoire de la LNH à inscrire 30 buts ou plus lors de 10 saisons de suite.

Avril 2011 – Iginla rejoint le club des marqueurs de 1000 points lorsqu’il inscrit le but victorieux dans un gain de 3-2 de Calgary aux dépens des Blues de St. Louis.

Janvier 2012 – Le club des marqueurs de 500 buts dans la LNH accueille un nouveau membre quand Iginla enfile l’aiguille face au Wild du Minnesota dans un gain de 3-1, le 7 janvier. Il devient le 42e joueur à atteindre la marque des 500 buts en saison régulière, mais seulement le 15e à le faire au sein d’une seule organisation.

Mars 2012 – Iginla marque son 30e but de la saison dans un triomphe de 3-2 contre les Sharks de San Jose, le 13 mars, devenant le septième joueur de l’histoire de la LNH à atteindre la marque des 30 buts lors de 11 saisons de suite.

Mars 2013 – Alors que Calgary se dirige vers une quatrième saison de suite sans prendre part aux séries éliminatoires, les Flames échangent Iginla aux Penguins de Pittsburgh.

 

La LNH sur Facebook