Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Darcy Regier pourrait bien remanier les Sabres avant la date limite des échanges

mercredi 2013-03-27 / 12:00 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Darcy Regier pourrait bien remanier les Sabres avant la date limite des échanges

Soit que la chancelante saison 2012-13 des Sabres de Buffalo se poursuive, soit qu’une série d’échanges surviennent avant le 3 avril, mais entre le chaos du début de la présente campagne, les rumeurs d’échanges et les hauts et les bas, l’équipe du directeur général Darcy Regier a trouvé une façon de demeurer des prétendants à une qualification pour les séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

« Nous devons grimper au classement et ça va prendre beaucoup de travail », a déclaré le capitaine des Sabres, Jason Pominville à LNH.com lundi. « Mais s’il y a un groupe qui peut le faire, c’est bien le nôtre. »

C’est bien d’avoir confiance et habituellement ça aide, mais les Sabres ont perdu une belle occasion d’amasser des points en perdant en temps réglementaire contre le Lightning de Tampa Bay, mardi soir. Les Sabres occupent le 12e rang de l’Association de l’Est, à cinq points de la huitième place avec 16 matchs à jouer. Donc, penser aux séries éliminatoires peut sembler tirer par les cheveux à une semaine du 3 avril, date limite des échanges.

Cependant, tellement de choses peuvent changer en une semaine avant que Regier ne soit forcé d’effectuer un échange puisque les Sabres batailleront pour huit points avec des matchs contre les Panthers de la Floride, les Capitals de Washington, les Bruins de Boston et les Penguins de Pittsburgh.

Si la défaite contre le Lightning n’est pas si dramatique (les Sabres présentent une fiche de 4-2-1 à leurs sept derniers matchs), Regier va peut-être réévaluer son équipe avant de passer à l’action.

« Darcy devra prendre des décisions, réfléchir à ce qu’il doit faire, c’est une tâche difficile, car nous connaissons une bonne séquence, a dit Pominville avant la défaite contre le Lightning. Mais ce sont des décisions qu’il devra prendre. La seule chose que l’on peut contrôler est de travailler très fort afin de conserver nos chances. »

Les noms de Pominville, de Ryan Miller, de Thomas Vanek, de Steve Ott, de Drew Stafford, de Jordan Leopold, de Robyn Regehr et de Tyler Myers ont été mentionnés dans plusieurs rumeurs d’échange au cours des dernières semaines.

Pominville, Miller, Vanek et Ott deviendront autonomes sans compensation à la fin de la prochaine saison, tandis que Regehr et Leopold le seront au terme de la présente campagne. Pour ce qui est de Stafford, il lui restera encore deux ans à son entente à la fin de la saison, alors que le contrat de Myers, le nom le plus surprenant dans les rumeurs d’échange, se terminera dans six ans.

Pominville a indiqué que Regier ne lui avait pas demandé de lever sa clause de non-échange.

« Si Darcy me le demande, j’y penserai, mais pour l’instant tout ce que je veux c’est le bien de l’équipe, a déclaré Pominville. Je veux demeurer ici. Je veux aider cette équipe. Je suis certain que les autres joueurs de l’équipe pensent comme moi. Nous avons eu de bonnes années à Buffalo et nous voulons gagner, espérons que nous pourrons le faire. »

La question est, quelle sera la patience de Regier? Combien de matchs attendra-t-il encore pour que ses joueurs lui prouvent qu’ils peuvent atteindre leur objectif de participer aux séries éliminatoires? Il a indiqué la semaine dernière que le fait d’être honnête et réaliste à propos de son équipe était la partie la plus importante de son job présentement et que cela l’aidera jusqu’au 3 avril.

« Je suis toujours en réflexion », a dit Regier à LNH.com.

Si on oublie la défaite contre le Lightning, les joueurs tentent depuis quelques semaines de convaincre Regier que leurs chances de participer aux séries éliminatoires sont toujours honnêtes et réalistes. C’est difficile à vendre si l’on tient compte qu’il y a juste quelques semaines, les Sabres se dirigeaient vers une exclusion certaine, mais ils ont connu une bonne séquence et cela pourrait convaincre Regier que tout est encore possible.

« Si nous étions dans une saison de 82 matchs, personne ne parlerait de ces choses-là après 30 rencontres, mais étant donné que la campagne est écourtée à 48 matchs, il reste moins de temps et tout le monde soulève cela, a dit Pominville. Tout le monde sait que le temps presse, mais nous avons un travail à faire et il est de gagner des matchs. On se concentre là-dessus. »

Gionta curieux de voir comment Bergevin se comportera 

Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a été l’un des dirigeants les plus tranquilles à l’approche de la date limite des échanges et c’est bien ainsi selon le capitaine Brian Gionta. Ce dernier a déclaré à LNH.com qu’il a hâte de voir comment Bergevin, qui en est à sa première année dans son poste de directeur général, se comportera d’ici la semaine prochaine.

« Il identifiera les besoins, mais ce sera intéressant de le voir aller, a dit Gionta. J’ai pleine confiance en lui, mais nous avons une bonne chimie dans le vestiaire, nous n’avons donc pas besoin de beaucoup de changements. »

Si Bergevin plonge dans le marché des échanges, il pourrait être en quête d’un attaquant ou d’un défenseur qui lui procurera de la profondeur à ces positions. Les blessures à Rene Bourque (commotion), Raphael Diaz (commotion) et Ryan White (bas du corps) créent une ouverture pour ce genre de joueurs.

Cependant, les Canadiens viennent d’acquérir Jeff Halpern au ballottage, un vétéran joueur de centre droitier, afin de remplacer White pour le moment. Il ne serait pas étonnant que ce soit le seul changement apporté par Bergevin.

« Ce ne sont pas toujours les gros changements effectués à la dernière minute qui rapportent le plus, a indiqué Gionta. Parfois, ce sont les petits changements qui sont les plus payants. »

Suivez Dan Rosen sur Twitter à @drosennhl

 

La LNH sur Facebook