Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

La signature de Semin est une bonne nouvelle pour Staal

mardi 2013-03-26 / 14:53 / LNH.com - Nouvelles

Par Kurt Dusterberg - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


La signature de Semin est une bonne nouvelle pour Staal

RALEIGH, Caroline du Nord – Durant la majorité de la carrière d’Eric Staal, les Hurricanes de la Caroline ont cherché le bon ailier pour évoluer sur la première ligne en compagnie du capitaine de l’équipe.

Pour les cinq prochaines saisons, la Caroline a trouvé son homme.

Lorsque les Hurricanes de la Caroline ont fait signer une prolongation de contrat de cinq ans et 35 millions $ à Alexander Semin, lundi, ils savaient pertinemment que ce dernier avait bâti une excellente chimie avec leur capitaine au cours des 30 premiers matchs de la saison. Au cours des dernières années, Staal a composé avec une variété de joueurs à ses côtés au sein de la première unité d’attaque de l’équipe.

« Nous savions qu’il nous fallait mettre la main sur un gars qui avait un niveau de jeu équivalent à celui d’Eric », a dit Kirk Muller, entraîneur des Hurricanes. « Certains disent que nous avons pris un risque, mais nous l’avons essayé et cela a très bien fonctionné. »

Ce « risque » était de signer Semin pour une saison, en tant que joueur autonome, l’été dernier. Semin, un marqueur élite durant six saisons à Washington, n’était plus dans les bonnes grâces des Capitals. Sa moyenne de points par match était en déclin depuis trois saisons. Mais la Caroline s’est avérée une destination où il a retrouvé sa touche.

« C’est une bonne équipe pour moi, c’est une nouvelle vie, a dit Semin. C’est un bon endroit pour jouer au hockey. »

En outre, Semin a construit une très bonne relation avec Muller.

« Il me suggère des choses, dit Semin. Il m’aide. Il me supporte tout le temps, c’est un bon entraîneur. »

Muller, un homme affable auprès des joueurs, estime que Semin est facile à diriger. Malgré sa réputation d’être un joueur timide dont la compréhension de l’anglais n’est pas à un stade avancé, Muller dit que la personnalité de Semin est facile à accommoder.

« Je dois admettre qu’une des surprises, c’est la relation que nous avons, nous communiquons en aval et en amont, explique Muller. Il est un des joueurs les plus vocaux jusqu’à présent et il vient me voir pour échanger des idées, des idées sur les choses à faire pour nous améliorer. C’est une surprise, considérant les choses que j’avais entendues par le passé, sur le fait qu’il était silencieux et timide. »

Avec 30 points en 30 rencontres, Semin aurait été courtisé s’il avait atteint le marché des joueurs autonomes au cours de l’été. Mais la direction des Hurricanes espérait que Semin trouverait sa voie à Raleigh et accepterait de parapher une nouvelle entente. Du point de vue de Semin, il n’a pas fallu trop de temps pour qu’il envisage un engagement à long terme.

« Quelques parties », dit Semin sans hésitation.

Staal semble tirer profit de la relation. Lui qui évolue avec Semin depuis le début de la saison, il a amassé 35 points en 30 rencontres.

« Ça en dit long », a dit Staal à propos de la signature. « Il a prouvé beaucoup de choses lors des premiers matchs de l’année, à propos du type de joueur qu’il est et du talent élite qu’il possède. Des joueurs de cette trempe ne courent pas les rues. Lorsque vous en avez un, vous ne voulez pas vous en départir. »

Muller estime que le contrat à long terme reflète davantage que la productivité de Semin. Le pilote croit qu’il a sous la main un joueur qui obtient un nouveau bail sur sa vie de hockeyeur.

« J’espère que cette signature reflète le fait qu’il est confortable ici et qu’il désire y rester, relate Muller. Il est avec nous, il est engagé et il veut nous aider à être une meilleure équipe. »

 

La LNH sur Facebook