Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Il est peut-être temps pour les Stars et leur capitaine Morrow de se séparer

samedi 2013-03-23 / 19:02 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Il est peut-être temps pour les Stars et leur capitaine Morrow de se séparer

Brenden Morrow est arrivé avec les Stars de Dallas au début de la derni ère décennie, alors que l’équipe était en transition. Plusieurs des joueurs vedettes qui occupaient des rôles importants lors de la conquête de la Coupe Stanley en 1999 se faisaient vieux et passaient à autre chose. Morrow était alors perçu comme le meneur de la prochaine génération à Dallas.

L’équipe a fait de lui son capitaine en 2006 afin de le confirmer dans ce rôle, qu’il a rempli au-delà des espérances, autant sur la glace qu’à l’extérieur.

Les blessures et l’effet du temps ont cependant eu une incidence sur son efficacité au cours des deux dernières saisons, ce qui a pour effet de remettre en question son avenir avec l’équipe.

LNH.com examine les pour et les contre de rendre Brenden Morrow disponible avant la date limite des échanges :

BRENDEN MORROW

Position : Ailier gauche

Âge : 34

Statistiques : 28 matchs, six buts, cinq aides, 11 points

Contrat : Morrow écoule la dernière année d’un contrat de six ans d’une valeur de 24,6 millions $, et il deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet.

Raisons pour le garder :

Pendant la majeure partie de sa carrière, Morrow personnifiait l’attaquant de puissance typique, lui qui se démenait pour marquer des buts et qui créait le chaos devant le filet adverse. Malgré le fait qu’il ait été ralenti par les blessures, Morrow n’a que 34 ans, et il est permis de croire qu’il peut encore connaître quelques bonnes saisons. Et comme les Stars amorcent une transition qui permettra aux jeunes joueurs de l’organisation de prendre plus de responsabilités, Morrow représente le meneur par excellence pour les aider dans leur apprentissage.

Raisons pour l’échanger :

Treize saisons passées à frapper tout ce qui bougeait ont commencé à rattraper Morrow la saison dernière, alors que les blessures l’ont limité à seulement 57 rencontres. Malgré le fait qu’il n’ait raté que deux matchs cette année, il est clair qu’il n’est plus le même joueur. L’entraîneur Glen Gulutzan a même tenté de le faire évoluer sur le quatrième trio dans l’espoir que cela le fouetterait. Ce n’est pas comme si Morrow avait perdu toutes ses habiletés, mais il se pourrait qu’un changement de décor soit profitable autant au joueur qu’à l’équipe. Morrow était beaucoup plus jeune lorsqu’il a poussé des joueurs tels que Mike Modano et Brett Hull à occuper des rôles moins importants. Morrow se retrouve aujourd’hui dans la situation inverse, alors que des joueurs comme Loui Eriksson et Jamie Benn arrivent à maturité. Les Flyers de Philadelphie auraient démontr é leur intérêt envers Morrow, et d’autres équipes pourraient souhaiter mettre la main sur un attaquant de puissance qui peut toujours apporter sa contribution à égalité numérique et sur le jeu de puissance.

Communiquez avec Adam Kimelman au akimelman@nhl.com. Suivez-le sur Twitter : @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook