Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Brad Boyes: le garder ou l'échanger?

vendredi 2013-03-22 / 12:24 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Brad Boyes: le garder ou l'échanger?

Le directeur général des Islanders de New York Garth Snow a évité de débourser trop d'argent pour engager des joueurs autonomes, préférant miser sur la profondeur du marché pour y découvrir de petites perles.

En 2009 ce fut Matt Moulson, devenu un marqueur de 30 buts après avoir été abandonné par les Kings de Los Angeles. En 2010, il a réclamé Michael Grabner que les Panthers de la Floride ont offert au ballottage.

Et l'été dernier, Snow a jeté son dévolu sur Brad Boyes, auquel les Sabres de Buffalo ne tenaient plus. Et encore une fois il a été récompensé par un joueur qui a relancé sa carrière et a déjà atteint son total de points de toute la saison précédente.

Tout un retour pour Boyes, mais le complétera-t-il chez les Islanders?

LNH.com examine les pour et les contre de le rendre disponible avant la date limite des échanges le 3 avril.

BRAD BOYES

Position: ailier droit

Age: 30 ans

Statistiques: 28 matchs, 8 buts, 17 aides, 25 points

Contrat: Boyes a signé un contrat d'un an d'un million $ et pourra devenir joueur autonome le 1er juillet.

Raisons pour le garder

Le trio de Boyes, John Tavares et Moulson permet aux Islanders d'être au plus fort de la lutte pour une place dans les séries éliminatoires. Pourquoi alors se départir de l'ailier droit de son premier trio? Boyes a connu une renaissance à Long Island après une saison difficile à Buffalo, où il a été relégué à un quatrième trio puis hors de la formation. Boyes est encore relativement jeune et complète bien Tavares. Comme avec Moulson et Grabner par le passé, Snow a frappé dans le mille à petit prix et pourrait vouloir offrir un nouveau contrat à Boyes.

Raisons pour l'échanger

Les Islanders peuvent toujours accéder aux séries pour la première fois depuis 2007, mais ce ne sera pas chose facile et les solides performances de Boyes pourraient convaincre une équipe visant les plus grands honneurs de sacrifier un espoir ou un choix de repêchage susceptible d'intéresser les Islanders dans un programme de reconstruction visant à en faire des aspirants établis aux séries d'après-saison.

Contactez Adam Kimelman à akimelman@nhl.com. Suivez le sur Twitter: @NHLAdamK

 

La LNH sur Facebook