Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Ce que les équipes de l’Est pourraient faire à la date limite

vendredi 2013-03-22 / 12:03 / LNH.com - Date limite des transactions

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

Partagez avec vos amis


Ce que les équipes de l’Est pourraient faire à la date limite

Les courses sont serrées et plusieurs équipes sont à la recherche de la même chose.

Bienvenue dans la partie pré-date limite des transactions de la saison, où l’imprévisible est maître alors que les directeurs généraux ne savent pas encore exactement quelle approche ils vont utiliser, ou même ce dont leur approche devrait avoir l’air.

LNH.com vous offre un aperçu de ce que les 30 équipes pourraient envisager, à seulement 11 jours de la date fatidique du 3 avril à 15h00 heure de l’Est.

Voici un compte-rendu des plans des 15 équipes de l’Est, en ordre alphabétique de ville:

Bruins de Boston

Les Bruins sont dans la course pour le premier rang dans l’Est et le directeur général Peter Chiarelli ne devrait pas avoir l’intention de trop bouger. Cependant, l’équipe circule dans les rumeurs entourant le départ de Jarome Iginla de Calgary et pourrait tenter de transiger pour obtenir les services du capitaine des Flames, en supposant que les Bruins sont prêts à payer le prix demandé. Chiarelli a déclaré à NHL.com qu’en ce moment, la demande pour les joueurs convoités est très élevée à travers la ligue. Si les Bruins décidaient de ne rien faire à la date limite, ils seraient tout de même en bonne position pour faire un bout de chemin en séries éliminatoires.

Sabres de Buffalo

Il n’est pas évident de deviner exactement quels joueurs le d.g. Darcy Regier serait prêt à échanger d’ici la date limite, mais il y a de fortes chances qu’il écoute attentivement à peu près toutes les offres qui lui seront faites. Si des équipes sont à la recherche de défenseurs, ils peuvent s’informer auprès de Regier à propos de Robyn Regehr et Jordan Leopold, dont les contrats viendront à échéance au terme de la présente saison. Regier a récemment évoqué la possibilité de rendre disponibles le gardien Ryan Miller et les attaquants Jason Pominville et Thomas Vanek. Les contrats de Miller, Pominville et Vanek expireront à la fin de la saison prochaine.

Hurricanes de la Caroline

Le d.g. Jim Rutherford a tenté d’acquérir un défenseur de profondeur toute la saison et ses recherches ne s’arrêteront certainement pas maintenant, surtout avec Justin Faulk sur la touche pour deux à quatre semaines en raison d’une blessure au genou. Si les Hurricanes s’affaissaient, peut-être qu’Alexander Semin pourrait devenir disponible, mais Rutherford espère vraiment pouvoir lui offrir un nouveau contrat. Cam Ward est blessé, mais Dan Ellis et Justin Peters font du bon boulot devant la cage des Hurricanes pour l’instant et les gardent dans la course aux séries.

Panthers de la Floride

Le d.g. Dale Tallon n’est pas prêt à faire une vente de feu et à rebâtir son équipe de A à Z, puisque ce sont des blessures à ses joueurs clés qui ont été le plus gros problème des Panthers cette saison. D’ailleurs, ces blessures ont un impact sur les plans de Tallon pour la date limite des transactions, puisque Stephen Weiss et José Théodore sont blessés et qu’ils ne seront pas de retour cette saison. Weiss et Théodore deviendront joueurs autonomes au terme de la présente campagne. Si Tallon recevait une offre intéressante pour quelqu’un comme Tomas Fleischmann, il pourrait être tenté de l’échanger, mais les Panthers pourraient devoir se contenter de laisser passer la parade pour l’instant et se réajuster à l’été.

Canadien de Montréal

Les joueurs de location semblent ne pas intéresser le d.g. Marc Bergevin, puisqu’il est en train de bâtir pour l’avenir et qu’il n’a pas l’intention de mettre en péril le futur de son équipe pour le moment. Si un joueur comme Pominville devenait disponible, peut-être que Bergevin irait s’informer auprès des Sabres, mais autrement le Canadien sera à la recherche de profondeur, probablement à la ligne bleue.

Devils du New Jersey

Lou Lamoriello bouge habituellement à la date limite, alors il serait juste de s’attendre à ce que le d.g. des Devils le fasse aussi cette saison. Si le défenseur Henrik Tallinder retrouve la forme, les Devils auront huit défenseurs au sein de leur formation et pourraient tenter d’en échanger un pour de l’aide à l’attaque. Un joueur de premier ou deuxième trio serait super, mais pour en obtenir un, les Devils devront offrir plus que seulement un défenseur de profondeur.

Islanders de New York

Les Islanders ne devraient pas s’ajouter de dépenses d’ici la date limite, alors le d.g. Garth Snow pourrait décider de maintenir le statu quo, à moins qu’il n’ait dans la mire un joueur de location. Son équipe est dans la course aux séries et pourrait avoir besoin d’aide pour prendre part à la danse du printemps. Snow a démontré dans le passé qu’il n’hésitera pas à aller chercher un joueur de location (Ryan Smyth en 2007) s’il sent que son équipe est tout près du but, mais plusieurs des joueurs de location dans la LNH cette saison possèdent des clauses de non-échange, et il est juste de se demander s’ils voudraient vraiment aller jouer à Long Island.

Rangers de New York

Profondeur, profondeur, profondeur, profondeur. Dites-le encore et encore. Les Rangers en ont besoin en attaque et en défensive. Des rumeurs veulent qu’ils soient intéressés par le défenseur des Sharks de San Jose Dan Boyle, à qui il reste une saison à son contrat, qui représente 6,67 millions $ sur la masse salariale. Boyle connaît bien l’entraîneur John Tortorella puisqu’il a remporté une Coupe Stanley avec lui à Tampa Bay en 2004. Les Rangers ont cependant aussi besoin de profondeur au sein de leurs troisième et quatrième trios. Mais ça n’aura évidemment de l’importance que si Marian Gaborik et Brad Richards commencent à produire à l’attaque.

Sénateurs d’Ottawa

Le d.g. Bryan Murray se trouve dans une position difficile, lui qui veut ajouter un joueur de premier ou de deuxième trio à sa formation, mais qui ne veut pas sacrifier un de ses jeunes joueurs pour y arriver. Murray devra prendre en considération où se trouvent ses Sénateurs au classement près de la date limite avant de prendre sa décision. Si Ottawa ne s’écroule pas, Murray pourrait sacrifier une partie de l’avenir de son équipe pour faire profiter son équipe actuelle. Mais si les Sénateurs s’affaissent, des rumeurs veulent que le capitaine Daniel Alfredsson deviendrait disponible. Mais cette éventualité semble peu probable si l’on regarde de quelle façon les Sénateurs se sont débrouillés malgré les nombreuses blessures à leurs joueurs clés.

Flyers de Philadelphie

Il semble pour l’instant que le d.g. Paul Holmgren eut décidé d’y aller avec une approche réaliste en choisissant de ne rien faire pour améliorer sa formation afin qu’elle se rende loin en séries. Holmgren a dit à LNH.com qu’il considérerait l’ajout d’un joueur qui pourrait aider son équipe immédiatement et dans le futur, mais qu’il ne cherchait pas activement. Holmgren a également indiqué que Daniel Brière, à qui il reste une année de contrat, n’a pas été appelé à lever sa clause de non-échange, mais que si les Flyers ne se ressaisissaient pas bientôt, ça pourrait changer. Mais Holmgren pourrait évidemment tout autant jouer les innocents et être en train de préparer un gros coup.

Penguins de Pittsburgh

Si les Flames rendent Iginla disponible, il est possible qu’il laisse tomber sa clause de non-échange afin de poursuivre sa carrière avec les Penguins. Si le d.g. Ray Shero a vraiment l’intention de faire ce genre de transaction, Iginla pourrait s’amener et jouer à droite aux d’Evgeni Malkin et de James Neal. Ce geste rétrograderait la talentueuse recrue Beau Bennett au sein de la formation, mais aurait également pour effet d’améliorer les deux derniers trios de l’équipe. Shero pourrait aussi être à la recherche d’un défenseur pouvant évoluer sur une des deux premières paires. Le seul hic, c’est que ce type de joueurs est assez difficile à trouver.

Lightning de Tampa Bay

Deux des gestes majeurs commis par le d.g. Steve Yzerman pendant la saison morte n’ont pas encore porté leurs fruits, alors que le gardien Anders Lindback et le défenseur Matt Carle connaissent des difficultés. Le Lightning chute dangereusement au classement dans l’Est, mais ne vous attendez pas à ce qu’Yzerman procède à une restructuration complète. On parle ici d’un d.g. très patient qui pourrait vouloir laisser la saison aller avant de décider quels changements doivent être apportés.

Maple Leafs de Toronto

Les Leafs sont à la recherche d’un joueur de centre et possiblement d’un défenseur. Mais il se pourrait qu’ils n’aient pas à modifier leur ligne bleue si Jake Gardiner prouve qu’il est en mesure de demeurer avec le grand club cette fois et de faire une différence. Sauf que les Leafs ont définitivement des lacunes au centre et pourraient avoir besoin d’aide, surtout s’ils aspirent à participer aux séries pour la première fois depuis 2004. Le nom de Mike Ribeiro circule à Toronto, mais on ne sait pas encore ce que les Capitals de Washington ont l’intention de faire avec lui. L’ancien du Canadien deviendra joueur autonome sans compensation en juillet.

Capitals de Washington

Parlant de Ribeiro et des Capitals, il serait temps pour le d.g. George McPhee de déterminer s’il veut être un acheteur ou un vendeur. Les Capitals sont près du bas du classement dans l’Est, alors même s’ils connaissaient une longue séquence de victoires, ils devraient tout de même avoir à se battre avec de nombreuses équipes pour espérer faire partie des séries. Si Ribeiro est dans les plans de McPhee, ce dernier cherchera probablement plutôt à lui offrir un contrat au lieu de l’échanger, mais Ribeiro constitue également la meilleure monnaie d’échange des Capitals puisqu’il est un joueur de centre de premier ou deuxième trio, et que son contrat viendra à échéance à la fin de la saison.

Jets de Winnipeg

Les Jets sont des prétendants au titre dans la section sud-est, et s’ils réussissent à le décrocher, attendez-vous à ce que le d.g. Kevin Cheveldayoff soit actif sur le marché des transactions. Il a déclaré au Winnipeg Sun qu’il aimerait transiger pour de l’aide à l’attaque sur les deux premiers trios de l’équipe afin d’inspirer les deux autres. Il a également évoqué qu’il serait à la recherche d’un joueur de centre ou d’un ailier droit parce qu’il aime ce qu’il voit de ses ailiers gauches Evander Kane et Andrew Ladd. Les Jets ont cependant sept joueurs dont les contrats prendront fin au terme de la présente campagne, alors si l’équipe s’affaisse, Cheveldayoff pourrait rapidement passer en mode vendeur.

Suivez Dan Rosen sur Twitter: @drosennhl

 

La LNH sur Facebook