Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les directeurs généraux discutent de la dimension des jambières des gardiens de but

jeudi 2013-03-21 / 14:54 / LNH.com - Nouvelles

Par Shawn Roarke - Directeur de rédaction senior à NHL.com

Partagez avec vos amis


Les directeurs généraux discutent de la dimension des jambières des gardiens de but

TORONTO – La dimension de l’équipement des gardiens de but a encore a fait l’objet de discussions lors de la réunion printanière des directeurs généraux de la LNH.

Précisément, les directeurs généraux voudraient que la dimension des jambières des gardiens de but soit réglementée davantage.

« C’est l’ambition d’un gardien d’être plus gros et d’essayer de prendre plus de place dans son filet », a expliqué le vice-président senior aux opérations hockey de la LNH, Colin Campbell. « Quand on parle à un gardien, on se rend compte qu’il travaille constamment là-dessus. Les entraîneurs des gardiens attaquent la question. Nous devons nous assurer que nous n’exposons pas les gardiens à des blessures avec leur équipement. Comme vous pouvez voir, c’est un sujet frustrant, mais c’est une chose qui a affecté le jeu lors des 10 dernières années.

« Il s’agit de la hauteur de la jambière et comment elle s’ajuste sur la jambe. Cela n’est pas simple. »

Les directeurs généraux voudrait que la hauteur des jambières soit réduite au-dessus du genou et que les jambières soient aussi plus conformes et moins grosses. On croit qu’il y aurait plus d’espace entre les jambières avec ces changements et que l’offensive pourrait en bénéficier.

« Nous avons deux mesures en filière pour tous les gardiens de la LNH – du plancher au centre du genou et du genou à la hanche », a précisé Kay Whitmore, le directeur général senior aux opérations hockey et à l’équipement des gardiens. « Présentement, les jambières peuvent aller jusqu’à 55 pour cent entre le genou et le bassin, et c’est là que nous sommes maintenant. Les directeurs généraux avaient le sentiment aujourd’hui que c’était un peu trop généreux. Si nous pouvons trouver un pourcentage un peu plus bas qui assure une protection adéquate, nous sommes prêts à regarder ça. »

Toute modification à la dimension de l’équipement des gardiens de but devra obtenir le feu vert du Comité de compétition avant d’être soumise au Bureau des gouverneurs. On s’attend à ce que les recommandations de la Ligue – formulées par Whitmore – soient présentées au Comité de compétition, qui est composé de 10 membres, en juin.

La Ligue et l’Association des joueurs détiennent cinq votes chacune au Comité de compétition.

Mathieu Schneider, l’adjoint spécial au directeur exécutif de l’AJLNH, a indiqué que l’Association des joueurs prendra sérieusement la question en considération.

« Il y a aura encore plus de débats avant qu’une décision soit prise, a révélé Schneider mercredi. D’abord, on veut s’assurer que les gardiens sont en sécurité. Puis on veut voir comment la dimension des gardiens change la façon de jouer, et je pense qu’on a eu plusieurs bons débats à ce sujet.

« Nous nous sommes déjà demandé par le passé si l'équipement pouvait améliorer un joueur. Je pense qu’un joueur devrait se fier à ses propres habiletés. Si l’équipement est disponible et qu'il améliore les joueurs – dans le sens où ça leur donne un avantage au plan compétitif – c'est de ça dont nous voulons nous débarrasser. »

Il appartiendra à Whitmore, un ancien gardien dans la LNH, de trouver des réponses à ces questions et de formuler une proposition compréhensive.

« Je regarde les matchs chaque soir, on voit à l’œuvre des gardiens qui sont bien en-dessous de ce qui est permis présentement et ils jouent bien, a noté Whitmore. Quelques-uns de nos meilleurs gardiens jouent avec cette dimension d’équipement et ils sont en sécurité. Nous essaierons de fixer exactement les pourcentages d’ici la présentation au Comité de compétition.

« Nous sommes tous impliqués et il est temps d’agir pour améliorer le jeu autant que possible et le rendre aussi sécuritaire que possible pour les gardiens », a-t-il ajouté.

 

La LNH sur Facebook