Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Michel Therrien satisfait de l'effort de ses troupiers, malgré la défaite

mardi 2013-03-19 / 23:36 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Michel Therrien satisfait de l'effort de ses troupiers, malgré la défaite

MONTRÉAL - Michel Therrien n'a pas jugé trop sévèrement la performance en demi-teinte du Canadien, qui a laissé un point sur la glace mardi soir face aux Sabres. L'entraîneur estime que ses troupiers sont redevenus eux-mêmes à partir de la deuxième période.

«Nous avons connu un début quelque peu lent, a-t-il relevé. Ce que je retiens du match, c'est qu'à compter de la deuxième période nous avons complètement dominé. (Jhonas) Enroth a fait de gros arrêts pour permettre à son équipe de gagner.

«J'ai apprécié notre combativité en deuxième et en troisième. Les gars n'ont jamais lâché. Nous avons créé beaucoup de chances de marquer. Et nous n'avons pas donné grand-chose aux Sabres.»

Le Tricolore, qui n'a subi qu'une défaite en temps réglementaire dans ses 18 dernières sorties, a raté la cible beaucoup trop souvent à son goût: 47 fois au total en combinant les tirs bloqués et imprécis.

«Après la première, nous avons mentionné aux gars qu'ils devaient toucher la cible avec plus de constance, a-t-il énoncé. Nous n'avons pas dicté le jeu en début de match, on suivait le rythme des Sabres. Les deux équipes jouaient à peu près pareil. À partir de la deuxième, les gars sont revenus à leurs bonnes habitudes de travail.

«L'effort y était et en autant que l'effort y est, je suis satisfait», a résumé Therrien, après avoir blâmé P.K. Subban pour la pénalité qu'il a écopée en prolongation.

Dans le vestiaire, le vétéran Colby Armstrong était heureux d'avoir obtenu un but dans un deuxième match de suite, lui qui n'en avait réussi qu'un seul en autant de matchs (29) dans l'uniforme des Maple Leafs de Toronto, la saison dernière.

«Notre trio a bien fait. Les deux jeunes créent tellement de choses à l'attaque. Je n'ai qu'à leur passer la rondelle et patiner vers le filet, a dit Armstrong. Lars (Eller) a été formidable. Il joue comme un possédé dans le moment. Il renverse tous ses adversaires sur son passage. Il est beau à voir jouer. Et Alex (Galchenyuk) m'a fait toute une passe sur la séquence de mon but. C'est facile de jouer avec des joueurs talentueux comme eux.»

Pénalité «niaiseuse»

Chez les Sabres, le capitaine Jason Pominville n'a pas emprunté de détour afin de qualifier la pénalité qu'a écopée Subban en surtemps de «pénalité niaiseuse».

«On a pu en profiter, a-t-il dit. On a failli perdre l'avance, mais au moins nous n'avons pas dérogé du plan.

«Le Canadien a décoché plusieurs lancers et ses joueurs ont beaucoup cherché à diriger la rondelle vers le but, mais Enroth a fait les arrêts. Il nous a gardés dans le match et nous a donné une chance de gagner.»

 

La LNH sur Facebook