Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

P.K. Subban reconnaît ses torts après avoir pris une mauvaise pénalité

mercredi 2013-03-20 / 0:10 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


P.K. Subban reconnaît ses torts après avoir pris une mauvaise pénalité

MONTRÉAL – P. K. Subban a fait face à la musique après la défaite de 3-2 en prolongation du Canadien contre les Sabres de Buffalo, mardi.

Subban a écopé d’une mauvaise pénalité au début de la prolongation en se précipitant vers Mark Pysyk et les Sabres ont profité de son absence pour inscrire le but gagnant, deux secondes avant la fin de sa pénalité.

Steve Ott a réussi son deuxième but du match, ce qui a causé la défaite du Canadien qui venait de combler un déficit de 2-0 en inscrivant deux buts à la troisième période.

« Ce n’est jamais une bonne sensation d’être au banc des pénalités quand le but gagnant est marqué», a dit Subban, en reconnaissant ses torts. « L’arbitre a pris la décision de me décerner une pénalité et la pilule est difficile à avaler.

« Mais, a-t-il poursuivi, j’ai ouvert ma bouche pendant tout le match. J’ai trop parlé et je ne pense pas que ce soit une bonne chose de crier contre les arbitres. »

La prolongation venait de commencer quand Subban a été pénalisé à la 17e seconde pour bâton élevé. Il n’a pas vraiment atteint le joueur des Sabres avec son bâton mais il a bondi et levé les patins dans le but de le frapper et l’intention était là…

« Ce fut un mauvais jeu de sa part », a commenté l’entraîneur-chef du Canadien Michel Therrien. « On va régler ça à l’interne. On va s’assurer à ce que ça ne se reproduise pas. »

La pénalité à Subban a coupé les jambes au Canadien, qui avait créé l’égalité avec moins de quatre minutes à jouer en temps réglementaire grâce au deuxième but de la saison de Colby Armstrong.

« Ce fut une mauvaise pénalité, a insisté Therrien, surtout après les efforts que les gars avaient déployés en deuxième et en troisième période. On a eu des tonnes de chances et j’ai aimé comment les gars ont joué à la deuxième et à la troisième période. »

Max Pacioretty a réussi le premier but du Canadien dans la huitième minute de la troisième période.

Armstrong, qui a été promu du quatrième au troisième trio, a eu 16:49 de temps de glace en évoluant aux côtés de Lars Eller et Alex Galchenyuk tandis que le jeune Gabriel Dumont a joué au centre aux côtés de Ryan White et Travis Moen.

« C’est un match où on tentait d’effectuer un retour, a expliqué Therrien. Il fallait essayer de gérer l’énergie des joueurs. Armstrong a bien complété le trio d’Eller et Galchenyuk. Il a marqué le deuxième but et ils ont créé de bonnes chances de marquer.

« Dumont a remporté des mises en jeu et j’ai aimé l’intensité du trio avec White et Moen à la fin de la première période, a-t-il noté. Ils ont essayé de changer le momentum qui n’était pas de notre côté. »

 

La LNH sur Facebook