Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Penguins battent les Capitals et remportent une 10e victoire de suite

mardi 2013-03-19 / 22:59 / LNH.com - Nouvelles

Par Chris Adamski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Penguins battent les Capitals et remportent une 10e victoire de suite


PITTSBURGH – Depuis le début de la séquence victorieuse des Penguins de Pittsburgh, le capitaine Sidney Crosby est toujours étonné de constater qu’un joueur différent ou une unité différente jouent les héros chaque soir.

Contre les Capitals de Washington mardi soir, c’est l’unité en infériorité numérique, souvent blâmée cette année, qui a permis à Pittsburgh de remporter un 10e match consécutif. Neuf secondes après que les Penguins eurent écoulé un jeu de puissance de quatre minutes des Capitals, Matt Niskanen a compté le but gagnant pour permettre aux siens de l’emporter 2-1.

Lors d’une montée à trois contre deux, Niskanen a déjoué le gardien de but de Washington Braden Holtby du côté de la mitaine avec un lancer des poignets alors qu’il restait 8:02 à faire en temps réglementaire. Matt Cooke et Crosby ont obtenu des assistances sur le but qui a semé l’hystérie dans la 269e salle comble d’affilée à Pittsburgh. La foule a alors été encore plus bruyante que lorsque les Penguins étaient parvenus à dégager leur territoire après que Marc-André Fleury eut réussi quelques arrêts clés pour étouffer la menace des Capitals un peu plus tôt.

Crosby a également contribué au filet de Paul Martin en deuxième période pour les Penguins, qui en sont à leur cinquième série d’au moins dix victoires de suite dans l’histoire de la franchise.

Pittsburgh, qui a aussi remporté huit parties consécutives à domicile, connaît la deuxième plus longue séquence victorieuse de la Ligue nationale de hockey cette saison. Les Penguins pourraient égaler la série de 11 gains des Blackhawks de Chicago avec une victoire vendredi soir lors de leur affrontement contre les Islanders à New York.

Alex Ovechkin a marqué pour la troisième fois en quatre rencontres pour Washington. Les Capitals ont perdu cinq de leurs sept dernières parties et leurs espoirs de participer aux séries éliminatoires pour une sixième année de suite s’amenuisent de plus en plus.

Les Penguins (23-8) n’ont pas ce genre d’inquiétudes. Ils trônent au sommet du classement de l’Association de l’Est et ils possèdent une priorité de 14 points sur les Devils du New Jersey et les Rangers de New York dans la section Atlantique.

Les Penguins disputaient une première rencontre cette année sans Evgeni Malkin et Kristopher Letang. Le joueur le plus utile de la LNH la saison dernière et le meilleur marqueur chez les défenseurs sont tous deux incommodés par des blessures.

Letang a quitté la partie de dimanche contre les Bruins de Boston, remportée par Pittsburgh, en raison d’une blessure au bas du corps. Malkin, quant à lui, a raté un sixième match d’affilée en raison d’une blessure au haut du corps. Malkin a participé à la séance d’entraînement matinale et il espère pouvoir revenir au jeu vendredi contre les Islanders.

La supériorité numérique de quatre minutes de Washington a commencé alors qu’il restait 12:11 à jouer en temps réglementaire. Cooke a alors été puni pour avoir donné de la bande et pour conduite antisportive.

Avant la rencontre, les Capitals possédaient le troisième meilleur jeu de puissance de la LNH et ils ont compté leur seul but du match avec l’avantage d’un joueur au deuxième tiers. Pourtant, au lieu de profiter de cette occasion pour s’envoler avec la victoire et mettre fin à la série de succès de l’équipe que plusieurs joueurs de Washington considèrent comme étant leurs plus grands rivaux, ils ont plutôt laissé les Penguins prendre le contrôle du match avec une performance exceptionnelle de leur unité en infériorité numérique.

Pittsburgh occupait le 22e rang du circuit en désavantage numérique avant l’affrontement de mardi, mais ses unités spéciales n’avaient accordé aucun but à court d’un homme lors des trois dernières rencontres.

Fleury a réalisé 28 arrêts pour remporter un sixième gain consécutif pour les Penguins, qui n’ont alloué que six buts à leurs six dernières parties.

Ovechkin a ouvert la marque à 8:14 du premier engagement. Pendant un avantage numérique, il a frappé une rondelle libre dans le cercle des mises en jeu de gauche et il a déjoué Fleury pour inscrire son 12e but de la campagne.

Martin a créé l’égalité 2:53 plus tard en supériorité numérique, lui aussi. Il a capté une passe de Crosby dans le haut de l’enclave et son lancer frappé a battu Holtby du côté de la mitaine. Il s’agissait de son sixième filet de l’année.

Washington disputait le premier de quatre matchs en six jours sur la route, son plus long voyage de la saison. Ovechkin et ses coéquipiers savent très bien que ce périple est crucial. Les Capitals demeurent à sept points d’une place en séries.

Le polyvalent attaquant Brooks Laich a participé à un premier match cette saison pour les Capitals. Il avait subi une blessure à l’aine avant le début de la présente campagne.

L’entraîneur de Washington Adam Oates ne voulait pas précipiter le retour de Laich, mais il l’a rapidement promu. Après avoir amorcé la rencontre sur le quatrième trio, Laich a vu de l’action en infériorité numérique et en avantage numérique. Il a obtenu un tir au but, donné trois mises en échec et totalisé 12:51 de temps de glace.

Dmitry Orlov a également fait ses débuts pour Washington. Il s’agit de la plus récente addition à une brigade défensive qui a été décimée par les blessures. Orlov a bloqué un lancer et a joué pendant 11:58.

 

La LNH sur Facebook