Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le CH est surpris par les Sabres en prolongation

mardi 2013-03-19 / 22:26 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le CH est surpris par les Sabres en prolongation


MONTRÉAL – Comme quoi il n’y a jamais de proie facile dans la LNH, le Canadien a effectué une remontée de deux buts à la troisième période mais il s’est finalement incliné 3-2 en prolongation contre les Sabres de Buffalo au Centre Bell, mardi.

Le CH a néanmoins obtenu un point dans la défaite et il a maintenant récolté au moins un point pour la 17e fois à ses 18 derniers matchs. Il affrontera de nouveau les Sabres samedi soir au Centre Bell après avoir rendu visite aux Islanders de New York, jeudi.

Les Sabres ont mis fin à la séquence de cinq victoires du Canadien en remportant leur 11e victoire seulement cette saison, une sixième à leurs 18 derniers matchs. Ce n’était aussi que leur sixième victoire à l’étranger (6-9-2). Ils en arrachent toujours autant même si Ron Rolston a remplacé Lindy Ruff au poste d’entraîneur-chef, le mois dernier.

Steve Ott a inscrit le but vainqueur à 2:16 de la prolongation, son deuxième du match, alors qu’il ne restait que deux secondes à une pénalité décernée à P.K. Subban au début de la prolongation.

Tirant de l’arrière 2-0 après la première période, le Canadien s’est retrouvé dans l’obligation de jouer du hockey de rattrapage. Il a finalement brisé la glace quand Max Pacioretty a réussi son neuvième but après avoir reçu la rondelle de Brendan Gallagher, à 7:04 de la troisième période.

Puis Colby Armstrong a créé l’égalité 2-2 avec l’aide d’Alex Galchenyuk et Lars Eller à 16:09 après que le Canadien eut joué de malchance un peu plus tôt quand Gallagher a atteint le poteau.

Avec 15,9 secondes à jouer en temps réglementaire, le gardien Jhonas Enroth a réussi un arrêt spectaculaire en captant avec sa mitaine un tir de Brian Gionta, le privant d’un but presque certain.

Enroth a fait face à 34 tirs en temps réglementaire et il s’est imposé alors qu’il prenait la place du gardien no 1 Ryan Miller, qui présente une fiche de 0-3-2 à ses cinq derniers départs.

Enroth a bloqué 11 tirs à la deuxième période pendant que les Sabres ne dirigeaient que deux tirs vers Carey Price. Il n’a maintenant concédé que cinq buts à ses trois derniers départs.

« On a eu un départ un peu lent », a reconnu l’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien. « Mais je retiens qu’on a dominé à compter la deuxième période et que Enroth a fait des arrêts importants.

«J’ai aimé la combativité de mes joueurs, a-t-il ajouté. Les gars n’ont jamais lâché et ils ont travaillé fort pour revenir dans le match. »

Le Canadien a effectué 24 tirs qui ont raté la cible au cours de la rencontre et Therrien a noté que les entraîneurs l’ont mentionné aux joueurs entre la deuxième et la troisième période.

« Les gars manquaient trop le filet, a-t-il analysé. Mais les efforts étaient là. »

Enroth a porté sa fiche à 3-0 en carrière contre le Canadien.

« En fait, a précisé Enroth en souriant, c’est plutôt 4-0. J’ai aussi une victoire contre le Canadien en match préparatoire ! C’est toujours agréable de jouer ici mais je dois dire que ce fut ma victoire la plus difficilement acquise… »

Invité à parler de son arrêt spectaculaire contre Gionta, Enroth a expliqué qu’il l’avait vu du coin de l’œil et que la chance lui a aussi souri.

« J’ai fait une bonne lecture du jeu, a-t-il raconté. Je l’avais aperçu et je dois avouer qu’il y a aussi eu un peu de chance. »

Enroth était attaqué de toutes parts depuis quelques minutes à la roisième période quand Armstrong a marqué son deuxième but en autant de match pour créer l’égalité 2-2 avec moins de quatre minutes à jouer en temps réglementaire.

« On n’a pas eu un bon départ et je ne sais vraiment pas pourquoi, a dit Armstrong. Mais en fin de compte, on a trouvé le moyen de batailler et de créer des occasions de marquer.

« N’importe quelle équipe peut gagner dans la ligue. On n’était pas prêt et on s’est creusé un trou », a-t-il précisé.

Cafouillage

Les Sabres ont inscrit le premier but du match quand le Canadien a cafouillé dans sa zone. Après avoir stoppé la sortie de zone de P. K. Subban, Steve Ott s’est amené dans l’enclave et malgré les efforts de David Desharnais, il a été en mesure de décocher un tir frappé qui a eu raison de Price près du poteau gauche. Le but a été réussi sans aide, à 7:47.

C’était de bon augure pour les Sabres, dont le dossier s’établissait à 7-4-3 quand ils marquent le premier but.

Ils ont continué d’appliquer de la pression en zone offensive et leurs efforts ont porté fruit vers la fin de la période quand Tyler Myers a effectué un tir des poignets qui a changé de trajectoire devant Price, à 18:59.

Les Sabres ont écopé deux pénalités dans les premières minutes de la deuxième période – Mike Weber à la 49e seconde et Myers à 3:31 – mais ils ont tenu bon face au jeu de puissance du Canadien, qui est classé 10e de la ligue avec un pourcentage d’efficacité supérieur à 20 pour cent.

À son premier match à Montréal, son deuxième dans la LNH, Jarred Tinordi s’est bien débrouillé. Il a obtenu 11:13 de temps de glace en formant la troisième paire de défenseurs avec Francis Bouillon.

Michael Ryder était de retour au jeu après une absence d’un match et Colby Armstrong avait obtenu une promotion en évoluant au sein du troisième trio aux côtés de Lars Eller et Alex Galchenyuk.

L’attaquant des Sabres Patrick Kaleta revenait au jeu après une suspension de cinq matchs et avoir été mis en pénitence par Rolston contre les Capitals de Washington, dimanche.

Le Canadien était encore privé de Rene Bourque et Raphael Diaz, qui sont à l’écart en raison de commotions cérébrales, ainsi que Brandon Prust, blessé à une épaule, et Yannick Weber, à un genou.

Bourque, qui a raté un 12e match, a pris part à l’entraînement matinal avec l’équipe et il pourrait être de retour bientôt.

Le défenseur du Canadien Tomas Kaberle a encore été laissé de côté.

Du côté des Sabres, Andrej Sekera soigne une blessure à un genou. John Scott et Nathan Gerbe ont été retirés de la formation contre le Canadien.

 

La LNH sur Facebook