Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

    Monahan s’est amélioré avec l’aide de ses anciens coéquipiers

    mercredi 2013-03-20 / 9:00 / LNH.com - Repêchage de la LNH 2013

    Par Mike G. Morreale - Journaliste LNH.com

    Sean Monahan a profité d’un avantage non négligeable au cours de ses deux premières campagnes dans la Ligue de hockey de l’Ontario : il a évolué aux côtés de trois des meilleurs espoirs du circuit.

    Le temps passé avec Tyler Toffoli, Shane Prince et Cody Ceci chez les 67's d’Ottawa a procuré à Monahan tous les outils nécessaires pour assumer ses responsabilités de capitaine de sa formation.

    Monahan a amassé 53 buts et 125 points en 127 matchs en compagnie de Toffoli, Prince et Ceci pendant ses deux premières saisons dans la Ligue de hockey de l’Ontario (OHL). Toffoli et Prince sont passés dans les rangs professionnels avant le début de la campagne 2012-13, alors que Ceci, qui partageait le titre de co-capitaine avec Monahan en début d’année, a été échangé à l’Attack d’Owen Sound en janvier.

    « J’ai été le capitaine de plusieurs équipes auparavant, alors j’imagine que c’est naturel chez moi », a admis Monahan à LNH.com.

    Monahan était le capitaine des Rebels de Mississauga au niveau midget à l’occasion de la Coupe de l’OHL de 2010 et il a été nommé le joueur le plus utile du tournoi.

    Les entraîneurs de l’OHL reconnaissent Monahan

    Même si les 67’s d’Ottawa ont été exclus des séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l’Ontario pour la première fois en 18 saisons cette année, les entraîneurs représentant les formations de la Conférence de l’Est de l’OHL tiennent en très haute estime le capitaine des 67's Sean Monahan.

    Monahan, le quatrième meilleur espoir chez les joueurs nord-américains selon le classement mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH, a terminé sa troisième campagne à Ottawa avec une fiche de 31 buts et 78 points en 58 parties.

    Et son travail a été remarqué malgré le fait que son équipe n’ait remporté que 16 matchs. En effet, le joueur de centre de 6 pieds 2 pouces et 186 livres s’est hissé parmi les trois premiers dans quatre catégories différentes lors d’un sondage mené auprès des entraîneurs de la Conférence de l’Est de l’OHL le 13 mars dernier.

    Monahan a pris le deuxième rang derrière Ryan Strome de Niagara (repêché par les Islanders de New York) pour le titre de joueur le plus intelligent et celui de meilleur fabricant de jeu. Il s’est classé troisième derrière Strome et Andreas Athanasiou de Barrie (repêché par les Red Wings de Detroit) dans la catégorie du meilleur manieur de bâton et troisième derrière Boone Jenner d’Oshawa (repêché par les Blue Jackets de Columbus) et Mark Scheifele de Barrie (repêché par les Jets de Winnipeg) pour le titre de meilleur joueur dans le cercle des mises en jeu.


    -- Mike G. Morreale

    « Quand mon entraîneur m’a annoncé que je partagerais le “C” avec Ceci avant le début de la saison, j’ai trouvé ça très spécial, a ajouté Monahan. Après l’échange, j’ai été nommé capitaine à temps plein et c’est quelque chose que je prends très au sérieux. On est en train de reconstruire l’équipe, alors on a plusieurs jeunes joueurs. Je suis très fier de mon rôle. »

    À la suite du départ de Ceci, Monahan a compté 15 buts et 29 points en 29 parties. Cette saison, il a été le meilleur des siens au chapitre des buts (31), des assistances (47), des buts en avantage numérique (15) et des points (78). Sa production offensive est encore plus impressionnante lorsque l’on tient compte du fait que les jeunes 67’s n’ont remporté que 16 victoires et qu’il était surveillé de près par les équipes adverses.

    Monahan espère suivre les traces de ses trois coéquipiers au repêchage de 2013 de la LNH. Toffoli a été réclamé au deuxième tour (47e rang) par les Kings de Los Angeles en 2010, Prince a été sélectionné en deuxième ronde (61e rang) par les Sénateurs d’Ottawa en 2011 et Ceci a été choisi au 15e rang par les Sénateurs en 2012.

    Monahan est le quatrième meilleur espoir chez les joueurs nord-américains selon le classement mi-saison du Bureau central de dépistage de la LNH en vue du repêchage de 2013 (et premier parmi tous les espoirs de l’OHL). Dans les simulations de repêchage des experts de LNH.com, Monahan a été réclamé au huitième rang à deux reprises et au neuvième à une autre occasion.

    Monahan avoue que l’absence de Toffoli, Prince et Ceci se fait sentir, mais il réalise que c’est le moment où jamais pour lui de s’imposer comme étant le leader de son équipe.

    « C’est différent et semblable à la fois… C’est ça, le hockey, a déclaré Monahan. Leur présence m’aidait offensivement, mais je ne crois pas avoir changé mon style de jeu. Je joue de la même façon avec ou sans eux. Je crois que notre équipe compte encore plusieurs bons attaquants qui peuvent m’aider à produire. Évidemment, ça serait bien s’ils étaient encore là, mais leur carrière a pris une autre tangente et c’est bien pour eux. Je pense aussi que c’est bien pour d’autres joueurs de l’équipe qui ont l’occasion de se faire valoir. »

    Monahan a été retenu pour participer au camp d’entraînement d’Équipe Canada avant le Championnat mondial de hockey junior de 2013, mais il a été retranché dès la deuxième journée. Toutefois, cela demeure une expérience qu’il n’est pas près d’oublier.

    « Ça prouve qu’il faut travailler très fort et je pense avoir beaucoup appris, a-t-il dit. Si je suis de nouveau invité l’an prochain, je saurai ce qu’il faut faire pour gagner un poste avec l’équipe. Je serai prêt. »

    Monahan a tout de même joué un rôle important au sein de la formation canadienne avant son expérience au camp d’Équipe Canada junior. Il a représenté le pays au tournoi Ivan-Hlinka en 2011 et il a obtenu trois points en cinq rencontres. Il a aussi mené l’équipe ontarienne à la médaille d’or lors du Défi mondial de hockey des moins de 17 ans en 2011.

    Le joueur de 6 pieds 2 pouces et 186 livres originaire de Brampton, en Ontario, s’est également fait remarquer lors du Défi Canada-Russie en août 2012. Le plus jeune joueur de la formation canadienne a récolté deux buts et deux mentions d’aide en quatre parties.

    « Sean est un fabricant de jeu hors pair et il possède d’excellentes habiletés avec la rondelle », a expliqué Chris Edwards du Bureau central de dépistage à LNH.com. « Il a un bon instinct offensif et il provoque des choses à chacune de ses présences. »

    Craig Button, l’analyste du NHL Network, croit que Monahan est extrêmement polyvalent, comme il l’a démontré pendant le Défi Canada-Russie.

    « Il pourrait devenir un centre numéro un [dans la LNH], a affirmé Button. Il a parfois évolué à d’autres positions et avec des joueurs différents. Il peut jouer en avantage numérique. Il a été exceptionnel. Il a amorcé le tournoi en tant que 13e attaquant et on prévoyait l’utiliser sporadiquement. Or, à la fin du tournoi, c’était un attaquant dominant. »

    Selon l’entraîneur des 67’s Chris Byrne, qui en est à sa quatrième saison derrière le banc, Monahan excelle dans les deux sens de la patinoire.

    « Il fait preuve d’une détermination remarquable, a révélé Byrne. Il rend les joueurs autour de lui meilleurs. Plus le match est important, mieux il joue. Il montre l’exemple et il se prépare comme un professionnel. »

    Monahan a bien fait en 22 parties dans les séries éliminatoires de l’OHL avec une récolte de 10 buts et 19 points. Il a inscrit 8 buts et 7 mentions d’aide en 18 matchs en séries l’année dernière alors qu’Ottawa s’est incliné en 5 parties devant les IceDogs de Niagara en finale de la Conférence de l’Est.

    Son équipe ne s’est peut-être pas qualifiée pour les séries d’après-saison de l’OHL cette année, mais Monahan a laissé une impression indélébile sur les dépisteurs de la LNH à sa première année d’admissibilité au repêchage.

    Suivez Mike Morreale sur Twitter : @mikemorrealeNHL