Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Canucks écrasent les Predators 7-4 pour une deuxième victoire de suite

vendredi 2013-03-15 / 1:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Kevin Woodley - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Canucks écrasent les Predators 7-4 pour une deuxième victoire de suite

VANCOUVER – Le joueur de centre Andrew Ebbett des Canucks de Vancouver a rapporté sa séquence de la Ligue américaine de hockey dans ses bagages.

Disputant un deuxième match suivant son rappel après un excellent mois avec les Wolves de Chicago, Ebbett a marqué seulement 1:25 après la mise au jeu initiale et a préparé les buts de ses compagnons de trio Mason Raymond et Jannik Hansen pour aider les Canucks à remporter une victoire de 7-4 sur les Predators de Nashville, jeudi soir.

Ebbett, qui avait marqué quatre buts et amassé onze points en huit rencontres en un mois d’action dans la LAH, a ouvert le pointage rapidement en profitant de son propre retour de lancer tout près du demi-cercle du gardien, après une subtilisation de rondelle de Hansen derrière le filet. C’était le premier point amassé par Ebbett en sept rencontres avec Vancouver cette saison. Il a ajouté deux autres mentions d’aide à sa fiche avant que la deuxième période ne prenne fin, tandis que les Canucks ont égalé leur production offensive de leurs quatre derniers matchs.

Mike Fisher et Gabriel Bourque, avec 4:19 à faire, ont réduit l’écart à un but en troisième période, mais Henrik Sedin a mis fin au suspense en réussissant à marquer sur un tir de pénalité avec 2:34 à faire et David Booth a marqué son premier de la saison dans un filet désert 57 secondes plus tard.

Alexander Edler et Maxim Lapierre ont aussi marqué, Hansen a ajouté deux passes pour son premier match de trois points, tandis que Roberto Luongo a effectué 29 arrêts alors que les Canucks ont remporté des matchs consécutifs pour la première en près de trois semaines.

Matt Halischuk et Nick Spaling ont aussi marqué pour les Predators, qui s’inclinent en temps réglementaire pour la première fois à leurs quatre derniers matchs (2-1-1) malgré l’absence d’éléments clés comme Patric Hornqvist et leur premier pointeur Colin Wilson, tous deux aux prises avec des blessures.

Pour deux équipes qui peinaient à marquer des buts, il n’a pas fallu attendre trop longtemps pour voir une formation s’inscrire à la marque. Les buts se sont par la suite enchaînés.

Pekka Rinne n’avait pas accordé de but à égalité numérique en trois rencontres, mais Ebbett a rapidement mis fin à cette séquence. Le gardien étoile des Predators n’a pas fait long feu dans ce match, étant retiré à 5:32 de la deuxième période après un but de Maxim Lapierre inscrit suite à sa sortie du banc des pénalités. Lapierre s’est amené seul et a décoché un tir entre les jambières de Rinne pour porter la marque à 4-1, après seulement 12 lancers dirigés dans sa direction.

Halischuk a fait 1-1 moins de deux minutes et demie après le but marqué par Ebbett, soulevant son propre retour de tir par-dessus Luongo après avoir été frustré sur une tentative de marquer en contournant le filet.

Edler a redonné l’avance aux siens 87 secondes plus tard avec un tir sur réception depuis la pointe, battant Rinne du côté du gant après une mise au jeu gagnée en zone offensive.

Raymond a fait 3-1 sur une descente à trois contre deux avec 1:53 à faire en première période après un jeu amorcé par une belle relance de l’attaque des défenseurs Andrew Alberts et Kevin Bieksa, lui qui était de retour après avoir raté sept des huit matchs précédents, blessé à l’aine. À l’autre bout, le tir sur réception de Raymond sur une passe transversale d’Ebbett a pris Rinne en défaut alors qu’il effectuait un déplacement à sa gauche et l’a battu par-dessus le bouclier.

Lapierre a porté la marque à 4-1 et a mis fin à la soirée de Rinne, après que Luongo eût aidé son équipe à tuer un jeu de puissance à l’autre bout de la patinoire. Toutefois, à peine 29 secondes plus tard, Spaling a capitalisé sur une rondelle qui a bifurqué sur Bieksa avant de se retrouver derrière Luongo pour resserrer l’écart.

Hansen a ramené l’avance à trois buts avec 6:12 à faire au deuxième engagement avec une rondelle qui s’est faufilée sous Chris Mason, alors que Ryan Ellis glissait vers lui.

La reprise n’a jamais pu conclure que la rondelle était demeurée de l’autre côté de la ligne sous Mason, et le but tel qu’appelé au départ a été confirmé.

Luongo, qui effectuait des départs consécutifs pour la deuxième fois seulement en cinq semaines, a fait un arrêt du bâton en plongeant pour priver Shea Weber d’un filet ouvert, mais Fisher a rapproché les deux équipes à 6:38 de la troisième période, profitant d’une rondelle égarée dans le demi-cercle du gardien et en marquant du revers. Bourque a également été laissé seul dans l’enclave et a à nouveau rapproché les deux équipes à un seul but, mais Sedin, accroché alors qu’il tentait de s’échapper, a fait une belle feinte contre Mason sur un tir de pénalité pour mettre fin au suspense.

 

La LNH sur Facebook