Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le plan de réaménagement approuvé par le Bureau des gouverneurs

jeudi 2013-03-14 / 20:55 / LNH.com - Nouvelles

Par Dan Rosen - Journaliste Principal NHL.com

La LNH aura une nouvelle apparence en saison régulière et un nouveau format en séries éliminatoires de la Coupe Stanley à compter de la saison prochaine après que le Bureau des gouverneurs ait approuvé le plan de réaménagement proposé la semaine dernière.

Le nouveau plan de quatre sections, comprenant un nouveau format en séries, sera en vigueur pour un minimum de trois saisons, sauf s’il y a un transfert ou une expansion. Le commissaire de la LNH Gary Bettman a cependant dit qu’un transfert ou une expansion ne faisaient pas l’objet de discussions.

« Ça s’inscrit dans la catégorie des bonnes nouvelles, a d éclaré le commissaire Bettman. Nous pouvons commencer la préparation du calendrier de l’an prochain. »

La LNH et l’Association des joueurs de la LNH ont contribué au plan de réaménagement de la Ligue qui comprend deux associations mieux réparties au plangéographique, un format de quatre sections avec 16 équipes dans l’Association de l’Est et 14 équipes dans l’Association de l’Ouest.

Les Red Wings de Detroit et les Blue Jackets de Columbus déménagent dans l’Association de l’Est, ce qui leur permettra de disputer la majorité de leurs matchs contre des équipes situées dans le même fuseau horaire qu’eux.

Les Jets de Winnipeg se retrouvent dans l’Association de l’Est pour la même raison.

« Je pense que c’est très emballant pour notre organisation et nos partisans d’être là où nous devons être en fonction de notre situation géographique », a déclaré le président du conseil d’administration des Jets, Mark Chipman. « Il semble aux yeux de la Ligue que le réaménagement répond à plusieurs enjeux et nous l’appuyons beaucoup. »

Les Stars de Dallas demeurent dans l’Association de l’Ouest, mais ils se retrouvent dans une section avec cinq autres équipes dans le fuseau horaire du Centre. Le président et chef des opérations des Stars Jim Lites a indiqué que d’être dans le même fuseau horaire que la plupart des équipes de sa section devrait avoir un impact sur les cotes d’écoute à la tél évision et l’intérêt des partisans.

« Nous avons remarqué et expérimenté depuis 1998, quand nous avions été déplacés à l’époque de la section Centrale à celle du Pacifique, que nos cotes d’écoute à la télévision ont diminué considérablement, en moyenne de 60 pour cent, a dit Lites. Quand nous jouons constamment à des heures de grande écoute, nos cotes augmentent de quatre à cinq fois plus. Ce n’est que naturel. Le fuseau horaire du Centre s’amorce à 19 h au moment où les gens ont l’habitude de regarder la télévision et essayer de commencer des matchs à 21 h et 21 h 30 ne fait que limiter le nombre de gens qui suivront le match. Cela change notre façon de voir. Les gens perdent le contact avec vous quand vous faites une tournée de trois matchs dans l’Ouest. Vous pouvez partir une semaine et les gens n’auront pas suivi.

« Nous sommes donc emballés d’être capable de revenir et nous croyons et savons que nos partenaires de diffusion, nos partenaires corporatifs et sûrement nos partisans sont très enthousiastes à l’idée que la majorité de nos matchs, particulièrement les rencontres d’importance, des matchs de section, seront disputés à une heure de grande écoute. C’est très important pour nous. »

Le nouvel aménagement permettra aussi aux 30 équipes de jouer dans les 30 amphithéâtres au moins une fois chaque saison. Le directeur général des Red Wings Ken Holland a souligné que ce sera une manière pour les Red Wings de sauvegarder quelques-unes des rivalités développées avec les équipes de l’Association de l’Ouest.

« Une des choses vraiment importantes pour nous était d’avoir une formule permettant des matchs à domicile contre les équipes de l’autre association, adit Holland. Même si nous déménageons dans l’Est, nous sommes ravis de pouvoir encore jouer des matchs à domicile contre les équipes de l’Association de l’Ouest. »

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley regrouperont de nouveau 16 équipes, huit dans chaque association, mais elles reposeront sur les sections et un système « wild card » a été ajouté pour donner une nouvelle touche.

Les trois meilleures équipes de chaque section prendront les 12 premières places dans les séries. Les quatre autres places disponibles seront remplies par les deux autres équipes ayant le meilleur classement dans chaque association, en fonction des points lors de la saison régulière, sans tenir compte de la section. Il sera possible qu’une section ait cinq équipes en sérieséliminatoires et que l’autre ne compte que trois.

Le choix des équipes dans le système « wild card » pour les séries de chaque section sera basé sur les points récoltés en saison régulière. Le gagnant de section ayant amassé le plus de points dans son associationaffrontera l’équipe issue du « wild card » ayant le moins de points; le gagnant de section avec le deuxième total de points le plus élevé dans son association affrontera la deuxième équipe ayant le moins de points.

Les équipes de deuxième et troisième place de chaque section prendront part à la première ronde des séries. Les gagnants de chaque série joueront dans le but de participer à la série de championnat de leur association.

Les champions des deux sections prendront part aux finales de leurs associations pour accéder à la finale de la Coupe Stanley.

« Nous essayons d’avoir du bon sens ici et ça semble avoir beaucoup de bons sens », a affirmé le président de Columbus, John Davidson. « Quand on regarde pour voir les pouret les contre, je ne pense pas qu’il y ait une seule chose qui soit négative. »

Les sections seront temporairement appelées Section A, Section B, Section C et section D. Des noms leur seront attribués plus tard.

L’Association de l’Ouest comprendra la Section A et la Section B (deux sections de sept équipes) tandis que les Sections C et D regrouperont huit équipes chacune dans l’Association de l’Est.

La Section A sera formée par les Ducks d’Anaheim, les Flames de Calgary, les Oilers d’Edmonton, les Kings de Los Angeles, les Coyotes de Phoenix, les Sharks de San Jose et les Canucks de Vancouver. Toutes les équipes font partie des fuseaux horaires du Pacifique ou des Montagnes.

La Section B regroupera les Blackhawks de Chicago, l’Avalanche du Colorado, les Stars de Dallas, le Wild du Minnesota, les Predators deNashville, les Blues de St. Louis et les Jets de Winnipeg. Colorado est la seule équipe du fuseau horaire des Montagnes; les autres équipes sont situées dans le fuseau horaire du Centre.

« C’est beaucoup mieux pour nous », a estimé le défenseur des Stars Stéphane Robidas. « Il y aura moins de déplacements, moins de voyages dans l’Ouest; dans le même fuseau horaire, on passera moins de temps dans l’avion après les matchs. On n’aura pas à attendre à Los Angeles, on pourra revenir après les matchs. Ce sont de petites choses mais à la longue, je pense que ça aidera notre équipe. »

La Section C comprendra quatre concessions originales: les Bruins de Boston, les Red Wings de Detroit, le Canadien de Montréal et les Maple Leafs de Toronto. Les Sabres de Buffalo, les Panthers de la Floride, les Sénateurs d’Ottawa et le Lightning de Tampa Bay seront aussi dans cette section.

Le commissaire Bettman pense que ce sera profitable aux Panthers et au Lightning d’être dans cette section malgré l’augmentation du nombre de voyages.

« Au plan des affaires, je pense que c’est probablement tr ès bon pour les deux équipes de la Floride, a-t-il dit. Elles ont leurs propres enjeux au plan de la compétition; au plan des voyages, ils pourraient avoir des enjeux, mais compte de la situation géographique de la Floride, tout ce que nous aurions fait ne pouvait être parfait.

« Mais à cet égard, nous nous engageons en élaborant le calendrier à tenter de faire le meilleur travail possible pour se concentrer sur les déplacements des deux équipes de la Floride avec tout le respect pour les équipes de leur section et leurs voyages pour arriver et partir de la Floride. »

Les Blue Jackets de Columbus, les Hurricanes de la Caroline et les Capitals de Washington joindront les Devils du New Jersey, les Islanders de New York, les Rangers de New York, les Flyers de Philadelphie et les Penguins de Pittsburgh dans la Section D.

« Ce sera difficile. Il y a plusieurs bonnes équipes ici », a dit l’entraîneur-chef des Hurricanes, Kirk Muller. « Il y a plusieurs équipes intenses et robustes, et cela nous amènera à penser à évaluer notre équipe et notre organisation. On se demandera si nous avons le genre d’équipesuffisamment talentueuse pour jouer dans certains amphithéâtres et obtenir des points ou si on doit changer son style pour rivaliser avec ses rivaux.

« Nous sommes de toute évidence dans la course cette année, mais ce sera quelque chose sur laquelle on voudra se pencher, évaluer le tout, voir où on se situe par rapport à nos rivaux et décider si on doit faire des changements ou si on est à l’aise avec le groupe que nous avons ? »

Le commissaire Bettman a insisté sur le fait que le déséquilibre des deux associations n’est pas une préoccupation.

« À moins d’avoir une compétition avec un tirage au sort pour chaque affrontement, les équipes de septième et huitième places, si on voit bien, sont typiquement des équipes à la fin de la saison exclues de toute façon, a-t-il dit. Alors que ce soit ou pas une équipe de septième ou de huitième places, de façon pratique, ça ne fait pas une grande différence. De nouveau, faire un simple tirage au sort pourrait donner des statistiques différentes mais de façon pratique, nous ne croyons pas que ça fait vraiment une différence.

« De plus, nous avons introduit le système « wild card » pour essayer d’équilibrer cela un peu mieux. Nous pensons donc à cet égard que ça commence à répondre à ce qui pourrait être une préoccupation, bien que je ne suis pas certain, comme je l’ai dit, que c’est une préoccupation réaliste. »

L’AJLNH a donné son consentement à cet aménagement et au format des séries éliminatoires pour un minimum de trois saisons jusqu’à la fin de lasaison 2015-16.

« Je pense que tout le plan élaboré – les déménagements, les déplacements, la formule, le format des séries – représente une période excitante pour la LNH », a tranché Holland.

Voici un aperçu de la formule du nouveau plan d’aménagement:

Association de l’Ouest (sections de 7 équipes)

À l’intérieur de l’Association (section) : 29 matchs

* 5 matchs contre cinq équipes (3 domicile/2 à l’étranger contre 2 équipes, 2 à domicile/3 à l’étranger contre trois équipes) ET 4 matchs contre une équipe (2 à domicile/2 à l’étranger). Alternance des équipes sur une base annuelle.

* 5 X 5 =25 matchs

* 1 X 4 = 4 matchs

À l’intérieur de l’Association (Extérieur de la section): 21 matchs

* 3 matchs contre chaque équipe (2 à domicile/1 à l’étranger contre quatre équipes, 1 à domicile/2 à l’étranger contre trois équipes). Rotation des équipes sur une base régulière.

* 3 X 7 = 21 matchs

À l’extérieur de l’Association : 32 matchs

* 2 matchs contre chaque équipe (1 à domicile/1 à l’ étranger)

* 2 X 16 = 32 matchs

(Exception: une équipe de chaque section dispute un match de moins à l’intérieur de sa section et un match de plus à l’intérieur de l’Association, à l’extérieur de la section.)

Association de l’Est (sections de 8 équipes)

À l’intérieur de l’Association (Section): 30 matchs

* 5 matchs contre deux équipes (3 à domicile/2 à l’ étranger contre une équipe, 2 à domicile/3 à l’étranger contre une équipe) ET 4 matchs contre cinq équipes (2 à domicile/2 à l’étranger). Rotation des équipes sur une base annuelle.

* 5 X 2 =10 matchs

* 4 X 5 = 20 matchs

À l’intérieur de l’Association (Extérieur de la section): 24 matchs

* 3 matchs contre chaque équipe (2 à domicile/1 à l’étranger contre quatre équipes, 1 à domicile/2 à l’étranger contre quatre équipes). Rotation des équipes sur une base annuelle.

* 3 X 8 = 24 matchs

À l’extérieur de l’Association: 28 matchs

* 2 matchs contre chaque équipe (1 à domicile/1 à l’étranger)

* 2 X 14 = 28 matchs

Suivez Dan Rosen sur Twitter à: @drosennhl

Pour toutes les nouvelles et analyses des séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2014, choisissez votre séries
vs.
Boston mène la série 3-1
vs.
Montréal gagne la série 4-0
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
New York mène la série 2-1
vs.
Le Colorado mène la série 2-1
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
La série est à égalité 2-2
vs.
San Jose mène la série 3-0
 

La LNH sur Facebook