Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
 

Le P.K. Subban plus mature ne parle plus que des succès de l'équipe

mercredi 2013-03-13 / 23:46 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Le P.K. Subban plus mature ne parle plus que des succès de l'équipe

MONTRÉAL - P.K. Subban est plus mature, disent ses coéquipiers du Canadien. On a pu constater de visu la nouvelle personnalité un tantinet moins égocentrique du jeune défenseur après la victoire de 4-3 du Canadien face aux Sénateurs d'Ottawa.

Questionné au sujet de sa performance, lui qui a été le joueur le plus utilisé des siens (30:52), Subban a emprunté un détour pour parler de l'équipe.

«Nous avons fait de bonnes choses, a-t-il répondu. Nous avons fait fi de l'adversité. Nous aurions voulu être meilleurs en infériorité numérique, mais nous avons raté quelques occasions de dégager notre territoire, incluant moi-même. Mais nous avons trouvé la façon d'accomplir la tâche. C'est important pour nous de savoir que même si nous jouons de moins bons matchs, nous pouvons l'emporter en respectant le plan.»

Il a même accordé une partie du mérite de la 18e victoire du CH au gardien Carey Price, qui n'a pas connu son meilleur match.

«Au bout du compte, Carey Price a fait la différence. Il a fermé la porte quand il le fallait. Il a fait face à d'excellents joueurs en fusillade et il nous a donné la victoire.»

Quand on lui a rapporté les propos de Subban, l'entraîneur Michel Therrien s'est esclaffé en soulignant qu'on ne disait tout de même pas aux joueurs quoi répondre à la presse.

«Nous n'en sommes pas là, a-t-il ajouté, amusé. Comme je l'ai dit, c'est un signe de maturité de sa part. C'est normal. Il grandit avec l'équipe. Il est très soucieux que les succès de l'équipe sont importants.»

Therrien a de nouveau louangé le travail de Subban, qui continue d'engranger les points à l'attaque.

Il a aussi eu de bons mots à l'endroit du «petit Dumont», qui a bien complété Lars Eller et Alex Galchenyuk.

«Il a bien fait ça. Il a joué du hockey solide», a-t-il commenté.

«J'ai dû quelque peu modifier les trios en deuxième période en raison de la perte momentanée de Michael Ryder. Mais je suis revenu aux combinaisons de départ en troisième, avec le retour de Ryder.»

Dumont a inscrit un premier point en six matchs dans la LNH. Il espère maintenant demeurer suffisamment longtemps dans l'entourage de l'équipe afin d'obtenir un premier but.

«C'est facile, a-t-il mentionné quand on lui a demandé comment c'est de jouer avec Eller et Galchenyuk. Lars a probablement été notre meilleur joueur sur la glace. Moi, j'essaie de m'appliquer en échec-avant, de créer des revirements, de leur refiler la rondelle et d'aller vers le filet.»

Le Canadien a par ailleurs annoncé à l'issue de la soirée que le défenseur Greg Pateryn avait été retourné aux Bulldogs de Hamilton. Le jeune défenseur en était à son troisième match dans la LNH depuis son rappel, la semaine dernière. Mercredi, il n'a été utilisé que dans 6:59 minutes de jeu.

Lehner frustré

Chez les Sénateurs, on a été impliqué dans un 10e match d'affilée qui a pris fin par un écart d'un but.

Le gardien Robin Lehner était inconsolable après avoir perdu une deuxième rencontre de suite cette semaine aux tirs de barrage.

«Je ne sais pas quoi dire. Ça m'horripile. On dirait que je ne peux pas trouver de façons de l'emporter en fusillade. Je suis tanné de perdre ces matchs serrés. Les gars ont travaillé très fort et ils auraient mérité deux points de classement.»

L'entraîneur Paul MacLean a dit que Lehner se juge trop sévèrement parce qu'il est une des raisons pour lesquelles les Sénateurs obtiennent au moins un point en temps réglementaire.

MacLean a par ailleurs indiqué que Kaspar Daugavins aurait été le prochain joueur des Sénateurs à s'exécuter en fusillade. Le Letton a fait grandement jaser en début de semaine en raison du tir inusité qu'il a tenté face à Tuukka Rask des Bruins de Boston pendant la séance des tirs à Ottawa, lundi.

«Il était notre prochain tireur c'est sûr, et il m'a dit qu'il essaierait un autre truc.»

 

La LNH sur Facebook