Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Encore un point, mais toujours pas de victoire pour les Sens

jeudi 2013-03-14 / 1:01 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Encore un point, mais toujours pas de victoire pour les Sens

MONTRÉAL – Les Sénateurs d’Ottawa viennent d’encaisser une sixième défaite à leurs sept derniers matchs, mais qu’importe : au moins, ils ont récolté un point.

C’est du moins ce qui semblait consoler les joueurs des Sénateurs à la suite de leur revers de 4-3 en fusillade face au Canadien de Montréal au Centre Bell, mercredi.

Les Sénateurs en étaient à leur 10e match de suite s’étant soldé par un seul but, séquence au cours de laquelle ils ont signé quatre gains et encaissé six défaites (dont deux en temps réglementaire, une en prolongation et trois en fusillade).

«On préférerait évidemment obtenir plus de victoires au terme de ces matchs qui se rendent en prolongation et en tirs de barrage, mais avec le groupe de joueurs qu’on a, j’aime qu’on soit capable de demeurer dans le coup, a déclaré le défenseur Marc Methot. On ne subit pas de défaites humiliantes, même sur la route on réussit à garder les matchs serrés.»

Le capitaine Daniel Alfredsson croit également qu’il vaut mieux tirer du positif de la situation et s’en servir pour se motiver.

« On a vraiment bataillé, plusieurs des matchs au cours desquels on a récolté des points, ça n’a pas été très beau, a-t-il mentionné. Mais on a toujours trouvé un moyen [d’amasser des points] et ça démontre qu’on a du caractère. On est au moins certain d’une chose, c’est qu’on n’abandonnera jamais. On sait que ça va être difficile à chaque soir, mais on va continuer à se battre jusqu’au dernier coup de sifflet. »

Alfredsson reconnaît cependant qu’il n’aide pas particulièrement son équipe ces derniers temps, lui qui n’a que trois points à ses neuf derniers matchs.

« Je ne peux pas dire que j’ai fait beaucoup de bonnes choses récemment, a-t-il dit. Je ne suis pas assez patient, je crois que c’est la meilleure façon de le décrire. »

Les Sens auraient cependant intérêt à commencer à s’inquiéter de leurs performances en dents de scie. Ils ne sont pas encore en danger de glisser hors de la course aux séries éliminatoires, mais ils doivent leur cinquième rang dans l’Est en grande partie aux points qu’ils sont allés chercher après les trois périodes réglementaires.

Ottawa profite pleinement du point supplémentaire accordé à l’équipe qui perd en prolongation ou en fusillade, mais ça pourrait les rattraper tôt ou tard. Sans ces points précieux, les Sénateurs pourraient se trouver aussi loin qu’au 10e échelon de leur association.

Quelques buts de plus faciliteraient probablement la tâche des défenseurs comme Methot.

« C’est certain qu’on respirerait mieux, surtout nous en défensive, a-t-il indiqué. Je crois que ça nous aiderait beaucoup, on n’aurait plus à tenir nos bâtons aussi serrés. Mais encore une fois, il faut donner le crédit à nos joueurs, ils jouent très bien et je n’ai rien à redire. Ce n’est certainement pas moi qui va marquer des buts, alors je suis assez content de la façon dont les choses se déroulent. »

L’entraîneur-chef Paul MacLean est quant à lui partagé entre la satisfaction d’avoir amassé un point et la déception d’avoir encaissé un autre revers.

« Je crois que c’est un peu des deux, a-t-il commenté. On vient d’affronter l’équipe qui se trouve en première place dans l’Est et qui a le plus de points, et (lundi) on a joué contre les Bruins de Boston, qui sont aussi une des meilleures équipes dans l’Est. Et on a disputé des matchs serrés à chaque fois et on a poussé les deux équipes

jusqu’en prolongation ou en fusillade. Alors on est assez satisfaits de cet aspect, mais en même temps, deux points à la fois s’accumulent beaucoup mieux qu’un seul. Mais un point, c’est aussi toujours mieux que zéro. »

Les Sénateurs disputeront maintenant six de leurs huit prochains matchs à domicile, ce qui pourrait leur permettre de relancer leur attaque puisqu’ils y ont connu beaucoup de succès depuis le début de la campagne. Ils présentent un dossier de 9-1-3 devant leurs partisans, contre une fiche de 4-7-3 sur la route.

 

La LNH sur Facebook