Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Anaheim rattrape Chicago et 11 autres prédictions pour la deuxième moitié de la saison

jeudi 2013-03-14 / 11:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Corey Masisak - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Anaheim rattrape Chicago et 11 autres prédictions pour la deuxième moitié de la saison

Cette saison 2012-13 écourtée de la LNH nous a réservé son lot de surprises jusqu’à présent, mais d’autres histoires étaient prévisibles.

La poussée irrésistible de Chicago vers le sommet du classement en a peut-être surpris quelques-uns, mais il ne fallait tout de même pas s’étonner de voir les Blackhawks, les Bruins de Boston ou les Penguins de Pittsburgh lutter pour le titre de leur association.

Après avoir écoulé la première moitié de la campagne, prédire ce qui arrivera d’ici la fin de la saison est une tout autre paire de manches. Les blessures ont grandement influencé le rendement des équipes et le sort de certaines formations dépendra de leur état de santé en mars et en avril.

Gardons cela à l’esprit et regardons ensemble 12 prédictions pour la deuxième moitié de la saison 2012-13.

1. Les Ducks d’Anaheim vont terminer la saison au premier rang de l’Association de l’Ouest

La séquence victorieuse de Chicago en début de saison a été incroyable, mais les Blackhawks ont gagné plusieurs parties serrées et l’absence de Patrick Sharp au cours des prochaines semaines se fera sentir. Anaheim a été épargné par les blessures cette année, mais les Ducks misent sur plus de profondeur que lors des dernières saisons.

2. Steven Stamkos va compter 40 buts

Peter Bondra a mené la LNH avec 34 buts pendant la saison écourtée de 1994-95 et Stamkos est en voie de compter 37 buts après en avoir inscrit 20 en 26 matchs. Stamkos disputera 11 de ses 22 dernières parties contre des équipes actuellement exclues des séries éliminatoires dans l’Association de l’Est et neuf contre des formations qui accordent trois buts ou plus par rencontre.

3. Sidney Crosby terminera la saison avec au moins 80 points

Au rythme actuel, Crosby devrait amasser 79,999 points. Donc, il devrait s’améliorer d’un poil au cours des 21 dernières parties de Pittsburgh. Jaromir Jagr et Eric Lindros avaient mené le circuit en 1994-95 avec 70 points.

4. Aucune des équipes qui comptent présentement moins de 28 points ne participera aux séries éliminatoires

Cela signifie que les Islanders de New York, les Flyers de Philadelphie, le Lightning de Tampa Bay, les Sabres de Buffalo, les Capitals de Washington et les Panthers de la Floride seront exclus des séries dans l’Est, alors que les Stars de Dallas, les Oilers d’Edmonton, les Blue Jackets de Columbus, l’Avalanche du Colorado et les Flames de Calgary écoperont dans l’Ouest.

5. Les Jets de Winnipeg se qualifieront pour les séries éliminatoires, mais les Sénateurs d’Ottawa ou les Maple Leafs de Toronto n’y parviendront pas

Winnipeg a encore plusieurs matchs à disputer au MTS Centre. N’accordez pas trop d’importance aux difficultés des Jets à domicile en début de saison. Plus la saison avance, plus les voyages au Manitoba épuiseront les équipes adverses comme l’an dernier. Quant aux deux formations de l’Ontario, leur sort pourrait dépendre de la durée de l’absence de Craig Anderson et d’un éventuel retour de Jason Spezza.

6. Corey Perry signera une prolongation de contrat avec les Ducks d’Anaheim avant le début des séries éliminatoires

Les Ducks jouissent d’une marge de manœuvre suffisante sous le plafond salarial de 2013-14 pour retenir les services de Perry et Ryan Getzlaf avec des contrats d’une valeur de 8 millions $ par année et Bobby Ryan à 5,1 millions $. Anaheim pourrait gagner la Coupe Stanley cette année, alors le directeur général Bob Murray voudra se débarrasser de cette distraction dès que possible (pensez à Nashville la saison dernière). Il pourra s’attaquer au dossier Ryan plus tard.

7. Jarome Iginla et Miikka Kiprusoff défendront de nouvelles couleurs le 4 avril

Les Flames ont résisté à la tentation de faire une vente de feu pendant plusieurs années, mais les mauvaises performances de l’équipe ne laissent plus d’autres choix à son directeur général Jay Feaster et à ses propriétaires. On comprend une formation au 10e rang qui ne veut pas abandonner, mais ce raisonnement ne tient plus la route lorsque l’équipe croupit en 15e place. Plusieurs aimeraient que Calgary emprunte la voie adoptée par les Oilers d’Edmonton, mais les Flames devraient plutôt regarder du côté des Panthers de la Floride. Le DG Dale Tallon a démontré qu’une équipe de la LNH pouvait procéder à une vente de feu à la date limite des transactions et participer aux séries d’après-saison l’année suivante.

8. Justement, puisqu’on parle de Tallon, les Panthers ne feront aucune transaction majeure

Les seuls futurs agents libres de renom en Floride sont Stephen Weiss et José Théodore. La saison de Weiss est terminée et Théodore est blessé. De plus, la valeur marchande du gardien québécois n’est pas très élevée. Tallon va probablement vouloir tirer un trait sur cette campagne. Les Panthers ont participé aux séries plus tôt que prévu l’an passé, puis les blessures sont venues ralentir un groupe qui aurait, de toute façon, probablement régressé cette année. L’avenir s’annonce tout de même prometteur dans le sud de la Floride avec l’arrivée imminente de jeunes talents qui viendront épauler Jonathan Huberdeau et Jacob Markstrom.

9. Mike Ribeiro sera le joueur le plus productif à l’attaque qui sera échangé avant la date limite

La brigade défensive des Capitals de Washington a été décimée par les blessures et leur attaque manque cruellement de profondeur. Leurs chances de participer aux séries éliminatoires pour une sixième saison de suite sont pratiquement nulles et Ribeiro sera libre comme l’air en juillet. Le calendrier de Washington est très difficile au cours des deux prochaines semaines et si les Capitals ne parviennent pas à se relancer, le DG George McPhee pourrait tâter le terrain pour voir ce qu’il pourrait obtenir pour l’actuel 12e meilleur marqueur de la ligue.

10. Pekka Rinne sera finaliste au trophée Hart

Rinne ne remportera peut-être pas le trophée Vézina (même s’il devrait être l’un des candidats à cet honneur), mais les Predators de Nashville feront les séries malgré une attaque anémique. Et c’est justement l’argument qui devrait jouer en faveur de Rinne pour le titre de joueur le plus utile à son équipe.

11. Les Blues de St. Louis y iront d’une belle poussée d’ici la fin de la saison et ils réduiront l’écart qui les sépare de Chicago dans la section Centrale de plus de la moitié

Celle-là est dédiée aux fanatiques des statistiques avancées : les Blues sont parmi les pires formations de la ligue au chapitre du PDO et parmi les meilleures pour le Fenwick en situation de matchs serrés. Cela signifie que St. Louis a été malchanceux, mais a su garder possession de la rondelle. Ces deux raisons nous permettent de croire que les Blues pourraient connaître une bonne deuxième moitié de saison avec un peu plus de stabilité devant le filet. Ils termineront probablement en cinquième position dans l’Association de l’Ouest parce que…

12. Les Kings de Los Angeles vont prendre le quatrième rang dans l’Ouest et seront les favoris pour remporter la Coupe Stanley

Les statistiques avancées démontrent que les Kings ne jouaient pas si mal que ça au début de la saison et, plus récemment, ils performent comme ils en sont capables. Le DG Dean Lombardi a beaucoup de marge de manœuvre sur le plan financier s’il veut ajouter un autre défenseur à sa formation (au cas où Willie Mitchell devrait rester à l’écart du jeu). Plusieurs experts pourraient favoriser les Kings pour remporter une deuxième Coupe Stanley de suite s’ils retrouvent leur forme à l’approche des séries éliminatoires.

Suivez Corey Masisak sur Twitter : @cmasisak22

 

La LNH sur Facebook