Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le Canadien perd une avance de deux buts mais il l’emporte finalement 4-3 en tirs de barrage contre les Sénateurs

mercredi 2013-03-13 / 23:44 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien perd une avance de deux buts mais il l’emporte finalement 4-3 en tirs de barrage contre les Sénateurs


MONTRÉAL – De retour de son fructueux voyage, le Canadien a refusé d’abandonner après avoir perdu une avance de deux buts et il a battu les Sénateurs d’Ottawa 4-3 en tirs de barrage au Centre Bell, mercredi soir.

Le CH a remporté une quatrième victoire consécutive pour atteindre le cap des 40 points alors qu'il occupe la tête du classement dans l'Association de l'Est.

Un but de Lars Eller, qui était le troisième tireur du Canadien, a fait la différence lors des tirs de barrage après des buts d’Alex Galchenyuk et Jakob Silfverberg.

Le Canadien menait 3-1 mais il a été incapable de conserver son avance. II a concédé un but à Daniel Alfredsson à la fin de la deuxième période et Carey Price a ensuite été faible sur le but égalisateur inscrit par Patrick Wiercloch au début de la troisième période.

Enflammé, P.K. Subban a mené l’attaque du Canadien avec un but et une passe en supériorité numérique à la deuxième période. Il a inscrit le troisième but du Canadien après avoir contribué au but de Brendan Gallagher qui donnait l’avance de 2-1 à son équipe.

Subban a maintenant participé aux neuf derniers buts de son équipe en supériorité numérique. Il totalise 12 points, quatre buts et huit passes, à ses huit derniers matchs.

« Il y a eu plusieurs revirements. Ce fut un match brouillon mais les bonnes équipes trouvent le moyen de gagner de telles rencontres», a dit Subban, qui a eu plus de 30 minutes (30:52) de temps de glace.

« On a bataillé malgré l’adversité et on a trouvé le moyen de l’emporter. »

Avec une modestie qui l’honore, Subban a insisté sur le travail de ses coéquipiers et à ce propos, l’entraîneur-chef Michel Therrien a par la suite estimé que c’était « un signe de maturité ».

« C’est normal, a-t-il dit. Il grandit avec l’équipe. Il est conscient que les succès de l’équipe sont importants. »

L’avance de deux buts du Canadien a tenu moins de trois minutes. Il ne restait plus que deux secondes à la deuxième période quand Alfredsson a marqué son sixième but de la saison lors d’une supériorité numérique.

Wiercoch a ensuite créé l’égalité 3-3 à l’aide d’un tir des poignets qui semblait inoffensif dans la deuxième minute de la troisième période, à 1:50, un tir que Carey Price aurait voulu revoir. Il a été surpris et il n’a pas bien paru sur le jeu.

« Je l’ai manqué », a reconnu Price, qui s’est bien repris lors des tirs de barrage en stoppant Kyle Turris après le but de Eller, le deuxième filet du Canadien lors de la fusillade.

« Je me dirige dans une seule direction et c’est vers le haut, a dit Eller, qui a eu un fort match. J’ai confiance en moi et j’ai le sentiment que je peux m’améliorer. »

N’hésitant pas à faire l’éloge d’Eller, Therrien a dit qu’il a été « phénoménal » et que le trio qu’il composait avec Galchenyuk et Gabriel Dumont a été efficace pendant toute la rencontre.

« Eller était toujours sur la rondelle. Il patinait très bien et il prenait de bonnes décisions », a expliqué Therrien, qui a eu la main heureuse en réunissant les trois joueurs à la suite de la perte de Brandon Prust.

« J’aime la façon dont ils jouent ensemble », a-t-il précisé.

Andrei Markov, qui a eu 30:22 de temps de glace, a récolté une passe sur le but de Subban. Il a maintenant obtenu au moins un point lors de huit de ses neuf derniers matchs.

20e fois

Le Canadien craignait un relâchement à son premier match à domicile en près de deux semaines au retour de son voyage de cinq matchs et la première période était importante contre les Sénateurs. Il a dominé 17-13 au chapitre des tirs au but à la première période.

C’était la 20e fois que le Canadien inscrivait le premier but du match et quand il marque le premier but d’une rencontre, il présente une fiche de 14-3-3 cette saison.

Lars Eller a complété un jeu de Gabriel Dumont pour réussir son quatrième but de la saison, à 7:02.

Dumont, qui prenait part à son troisième match cette saison, son sixième dans la LNH, a préparé le but pour récolter son premier point dans la LNH. Il a ravi la rondelle à Kaspars Daugavins derrière le filet des Sénateurs, puis il a essayé de surprendre le gardien Robin Lehner en revenant par le côté du filet. Eller s’est emparé du retour pour donner l’avance au Canadien.

« C’est le fun d’avoir mon premier point mais j’essaie de prouver que je peux jouer dans cette ligue-là, a révélé Dumont, qui est visiblement plus confiant que la saison dernière. Je faisais bien en bas (dans la Ligue américaine). Ils avaient une bonne raison pour me rappeler.»

En ce qui concerne son travail aux côtés de Galchenyuk et Eller, il a dit: « J’essaie d’être énergique et de créer des ouvertures au filet. »

Therrien a apprécié les efforts de Dumont.

« Il a bien fait ça, a-t-il dit. J’ai aimé ce que j’ai vu de ce trio-là. »

Colby Armstrong a été puni pour avoir fait trébucher Zack Smith et les Sénateurs ont créé l’égalité 1-1 en avantage numérique grâce à un but de Mike Zibanejad, deux secondes avant la fin de la pénalité, à 10:26.

Zibanejad a réussi son sixième but de la saison avec un bon tir des poignets qui a eu raison de Price, qui avait effectué de beaux arrêts pendant la pénalité contre Sergei Gonchar et André Benoit.

Jeu de puissance

Tous les buts - deux par le Canadien, un par les Sénateurs - ont été inscrits en supériorité numérique à la deuxième période.

Mark Stone a été puni pour avoir commis de l’obstruction contre Travis Moen à 5:36 et le Canadien a déployé son jeu de puissance pour prendre l’avance 2-1 grâce au huitième but de Gallagher, à 6:40. Après avoir reçu la rondelle de Subban, Max Pacioretty s’est approché de Lehner pour décocher un tir bas et la rondelle a été déviée par Gallagher.

Subban a ensuite procuré une avance de 3-1 au Canadien à 17:11 en marquant pendant une pénalité à Eric Gryba, à 15:30. Il a réussi son septième but de la saison à l’aide d’un tir frappé pendant que Tomas Plekanec avait pris position devant Lehner pour l’ennuyer.

Deux secondes avant la fin de la période, le capitaine Alfredsson a ensuite réduit l’écart à 3-2 en marquant son sixième but de la saison avec un tir haut par-dessus l’épaule de Price pendant que Alexei Emelin était au banc des pénalités. La rondelle est sortie du filet aussi rapidement qu’elle était entrée et les arbitres ont demandé la reprise avant de confirmer le but.

Lehner : 5e départ

Lehner, qui a été rappelé quand Craig Anderson s’est blessé à une cheville le 21 février, a bien fait devant le filet des Sénateurs en effectuant 42 arrêts à son cinquième départ de la saison.

En plus de leur défenseur étoile Erik Karlsson et de Jason Spezza, leur meilleur joueur de centre, les Sénateurs étaient aussi privés de l’attaquant Milan Michalek. Il était absent en raison d’une blessure à un genou.

Le Canadien jouait encore sans les services de Rene Bourque et du défenseur Raphael Diaz, qui se remettent d’une commotion cérébrale. De plus, Yannick Weber est aussi blessé à un genou et Petteri Nokelainen poursuit toujours son programme de réhabilitation.

Le vétéran défenseur Tomas Kaberle était le seul joueur en santé laissé de côté par le Canadien contre les Sénateurs alors que le jeune Greg Pateryn prenait part à son troisième match depuis son rappel des Bulldogs de Hamilton la semaine dernière. Pateryn formait la troisième paire de défenseurs avec Francis Bouillon.

 

La LNH sur Facebook