Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Le rythme torride de Crosby en fait le favori pour le trophée Hart

mardi 2013-03-12 / 11:00 / LNH.com - Nouvelles

Par Dave Lozo - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Le rythme torride de Crosby en fait le favori pour le trophée Hart

Sidney Crosby s’annonce comme le grand favori pour mettre la main sur le trophée Hart à mi-chemin de la saison, et la compétition n’est même pas proche.

Il arrive parfois, dans un débat, qu’on cherche à faire différent ou original. Mais quand il s’agit de désigner le joueur plus utile à son équipe dans la LNH depuis le début de la saison, il n’y a qu’un choix possible: Sidney Crosby.

Commençons par le plus évident: Crosby affiche des statistiques jamais vues depuis 20 ans. Il totalise 45 points (12-33) en 26 rencontres. S’il continue à ce rythme il conclura cette saison de 48 matchs avec 83 points, un total qui lui aurait valu le cinquième rang au cours de la dernière saison de 82 matchs! À égalité avec Ilya Kovalchuk, qui a pris part à 80 rencontres en 2011-12.

Quatre-vingt-trois points, c’est l’équivalent de 142 points dans une saison régulière de 82 rencontres, un total qui n’a pas été atteint depuis les 160 points de Mario Lemieux en seulement 60 matchs de la saison 1992-93. Le propriétaire des Penguins de Pittsburgh et grand patron de Crosby avait surpassé les 148 points de Pat LaFontaine et les 142 d’Adam Oates, qui avaient tous deux disputé tous les 84 matchs.

Le trophée Hart n’a pas à être remis au joueur qui amasse le plus de points comme cela tend à être le cas. Mais pour Crosby, ses statistiques ahurissantes expliquent en bonne partie pourquoi les Penguins sont au premier rang de la division Atlantique plutôt qu’avoir à se battre pour accéder aux séries éliminatoires.

Les Penguins ont en effet leur part de problèmes en défense et leurs gardiens présentent une moyenne élevée de 2,92, au 21e rang de la ligue. Des neuf équipes qui viennent derrière eux, une seule, les Blues de St. Louis, se trouvait parmi les huit premières de son Association (Ouest) avant les matchs de lundi.

Il peut arriver à Crosby de bénéficier du fait qu’Evgeni Malkin et James Neal évoluent dans un autre trio puisque l’adversaire va leur réserver ses meilleurs éléments défensifs. Mais lors des cinq matchs ratés par Malkin jusqu’ici, Crosby a récolté trois buts et 14 points…

Peu importent la qualité des joueurs qu’il affronte ou le nombre de buts accordés par les Penguins, Crosby a été le meilleur joueur de la première moitié de saison ainsi que le plus utile à son équipe.

FINALISTES

Patrick Kane, Blackhawks de Chicago – Il y a plus d’un joueur qui sont responsables du début de saison record des Blackhawks, mais aucun n’a connu une meilleure moitié de saison que Kane, qui domine son équipe avec ses 14 buts, ses 16 aides et ses 30 points, à égalité au sixième rang des compteurs. Les Hawks ont remporté trois victoires en fusillade et Kane a marqué le but décisif dans deux d’entre eux. Il est devenu plus fort dans son territoire et il est plus difficile de lui soutirer la rondelle.

Eric Staal, Hurricanes de la Caroline – Le centre des Hurricanes semble profiter de l’arrivée d’Alexander Semin dans son trio et totalise 12 buts et 30 points après 24 matchs, incluant quatre buts victorieux. Tout comme les Penguins, les Hurricanes ont été vulnérables en défense et Staal a compensé en s’avérant une menace constante en attaque, ce qui permet à son équipe d’occuper la tête de la division Sud-Est.

Suivez Dave Lozo sur Twitter: @DaveLozo

 

La LNH sur Facebook