Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Bruins battent les Sénateurs 3-2 en fusillade

lundi 2013-03-11 / 23:02 / LNH.com - Nouvelles

Par Erin Nicks - Correspondante LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins battent les Sénateurs 3-2 en fusillade

OTTAWA – Les Bruins de Boston sont devenus invincibles à Ottawa.

Ils ont porté leur fiche à 17-3-3 à la Place Banque Scotia lundi en défaisant les Sénateurs 3-2 aux tirs de barrage.

C’est David Krejci qui a tranché en quatrième ronde, procurant aux siens une 10e victoire de suite à Ottawa, leur dernier échec y remontant au 7 avril 2009. La défaite des Sénateurs étaient par ailleurs leur première en six matchs à domicile.

Quatrième à s'élancer pour les Sénateurs, Kaspars Daugavins a utilisé une technique très peu orthodoxe qui n'a pas fonctionné, d'ailleurs. Il va sans doute figurer dans les faits saillants de la semaine, mais pas pour les bonnes raisons.

Tenant son bâton d'une manière inhabituelle, Daugavins a gardé le bout de sa palette sur le dessus de la rondelle jusqu'aux abords du filet, où Tuukka Rask a bien anticipé sa feinte beaucoup trop élaborée.

Les Bruins ont perdu les services de Chris Kelly tôt en deuxième période à la suite d’une collision avec Chris Neil. Kelly a eu besoin d’aide pour quitter la patinoire, visiblement blessé à la jambe droite.

Shawn Thornton et Daniel Paillé ont marqué les buts des Bruins en temps réglementaire, après ceux de Guillaume Latendresse et Kyle Turris pour les Sénateurs.

Tuukka Rask a effectué 30 arrêts devant le filet des Bruins, trois de moins que Robin Lehner des Sénateurs.

Après avoir raté les 16 derniers matchs en raison d’une blessure au cou, Latendresse a fait son entrée dans le premier trio, en compagnie de Zack Smith et Daniel Alfredsson, et il n’a mis que 55 secondes à marquer son premier but depuis le 13 décembre 2011 en surgissant seul devant Rask qu’il a déjoué du revers.

Les Sénateurs ont doublé leur avance lorsque Turris a battu Rask du côté du bâton d’un tir du poignet du haut de l’enclave. C’était son premier but en 21 rencontres. Chris Phillips a participé aux deux buts et il a maintenant quatre mentions d’aide à ses trois derniers matchs.

Les Sénateurs ont eu bien peur de perdre un autre joueur quelques minutes plus tard lorsqu’Adam McQuaid a bousculé Neil dans la bande. Le rude gaillard des Sénateurs est resté étendu sur la glace pendant plusieurs minutes et a eu besoin de l’aide des soigneurs pour quitter la patinoire. Il est cependant revenu au banc avant la fin de la période et a complété le match.

Patrick Wiercioch a tenté de venger son coéquipier en s’en prenant à McQuaid et il a reçu 19 minutes de punitions, soit cinq minutes pour s’être battu, deux minutes pour avoir été l’instigateur, deux minutes supplémentaires pour avoir été l’instigateur avec une visière et 10 minutes de mauvaise conduite. Quant à McQuaid il a écopé de cinq minutes pour son geste à l’endroit de Neil et d’une autre punition majeure pour s’être battu.

Les Bruins ont marqué un gros but à 44 secondes de la fin de la période, résultat d’une belle pièce de Zdeno Chara en territoire offensif et de la générosité de Lehner. Chara a mis à profit sa taille de géant pour intercepter une tentative de dégagement de Sergei Gonchar et remis la rondelle à Thornton. Lehner s’est jeté sur le dos pour arrêter son faible tir et a lui-même redirigé la rondelle dans son filet.

Les Bruins ont profité d’un mauvais changement de trio des Sénateurs pour créer l’égalité en deuxième période. Krejci a dirigé une très longue passé à Paillé, qui était rendu derrière la défense adverse, et ce dernier s’est échappé fin seul pour battre Lehner d’un beau tir du côté du bâton et marquer son deuxième but en deux matchs. Krejci, lui, a quatre aides à ses quatre dernières rencontres.

La Presse canadienne a contribué à cet article

 

La LNH sur Facebook