Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le CH profite d'une proie facile, boucle son voyage en battant les Panthers 5-2

lundi 2013-03-11 / 0:36 / LNH.com - Nouvelles

The Canadian Press

Partagez avec vos amis


Le CH profite d'une proie facile, boucle son voyage en battant les Panthers 5-2

MONTRÉAL - Le Canadien aurait facilement pu lever le pied dimanche puisqu'il complétait un long périple de cinq matchs à l'extérieur en affrontant la pire équipe du circuit Bettman, de surcroît.

Il a plutôt choisi de consolider sa position au sommet de l'Association Est en l'emportant 5-2 contre les Panthers de la Floride.

Cette victoire a notamment permis au Canadien de se forger une avance de trois points devant les Bruins de Boston en tête de la section nord-est. Il a du même coup bouclé son voyage avec une récolte de huit points sur une possibilité de dix (4-1-0).

«C'est un bon voyage, et on avait même l'occasion d'en connaître un exceptionnel», a déclaré Michel Therrien. «C'est passionnant, parce que c'était notre deuxième match en deux soirs et qu'ils étaient plus frais que nous. On a quand même trouvé le moyen de gagner.

«Nous étions tous conscients que cette portion du calendrier allait être très difficile. Je pense que nous disputions six matchs en neuf soirs, contre de bonnes équipes en plus. Ça démontre notre force de caractère, que nous sommes un groupe responsable», a-t-il ajouté.

David Desharnais, Michael Ryder, deux fois, Brian Gionta et Francis Bouillon ont marqué pour le Canadien (17-5-4). P.K. Subban en a profité pour ajouter trois passes à sa fiche, et Tomas Plekanec en a récolté deux.

«Subban joue peut-être son meilleur hockey cette saison, si ce n'est de sa carrière», a mentionné le pilote du Canadien.

Tomas Kopecky et Shawn Matthias ont répliqué pour les Panthers (7-13-6).

Comme c'est souvent le cas depuis le début de la saison lorsque le Canadien dispute un deuxième match en deux soirs, Therrien a choisi Peter Budaj pour défendre la cage du Canadien. Budaj a repoussé 14 tirs pour savourer sa quatrième victoire d'affilée, aux dépens de Jacob Markstrom.

Le Canadien rentrera maintenant à Montréal et disposera de quelques journées de repos avant son prochain match, mercredi contre les Sénateurs d'Ottawa. Il complétera sa semaine en affrontant les Devils au New Jersey samedi.

Quel manque d'énergie?

Therrien avait confié avant la rencontre qu'il craignait que le niveau d'énergie des siens allait être plus bas après la remontée victorieuse de samedi soir contre le Lightning de Tampa Bay. Or, ses hommes l'ont fait mentir en étant très agressifs sur la rondelle et en frappant à la porte des buts à plusieurs reprises dès les premiers instants du match.

Desharnais a d'ailleurs ouvert la marque seulement 1:46 après la mise en jeu initiale. Le petit attaquant du Canadien est entré dans l'enclave et a utilisé un défenseur des Panthers pour décocher un tir des poignets voilé qui a battu Markstrom dans la lucarne, du côté de la mitaine.

Ryder a ensuite doublé l'avance des visiteurs en inscrivant son premier filet depuis son retour avec le Tricolore, à 8:42. Tandis que Marcel Goc était au cachot pour obstruction, Subban a décoché un tir du point d'appui droit qui a habilement été redirigé par Ryder derrière le gardien des Panthers.

Le Canadien en embuscade

Le Tricolore redoutait la deuxième période, au cours de laquelle il avait accordé 13 buts à ses cinq matchs précédents. C'est plutôt lui qui a tendu un piège aux Panthers.

Sans afficher son dynamisme du premier tiers, les troupiers de Therrien ont trouvé un moyen de limiter les chances de marquer des locaux — ils n'ont décoché que cinq tirs sur Budaj —, et même d'ajouter à leur avance.

Gionta a porté le score à 3-0 à 15:35 en décochant un faible tir des poignets de l'embouchure droite du filet qui n'a pu être maîtrisé par Markstrom. Un but faible.

Deux minutes plus tard, Bouillon a assommé les Panthers en inscrivant son premier filet cette saison. Il a appuyé l'attaque durant une montée du Canadien et a décoché un tir des poignets imparable de l'enclave.

«Dans le hockey d'aujourd'hui les défenseurs doivent s'impliquer offensivement, a relaté Therrien. On ne fait pas dans la dentelle, et on lance beaucoup de rondelles vers le filet. Le but de Bouillon, c'en était un gros.»

Bouillon a toutefois permis aux Panthers de briser le jeu blanc de Budaj à 7:59 de la troisième période en marquant contre son camp, après que la rondelle l'eut atteint accidentellement dans l'enclave. Le but a été accordé à Kopecky, le dernier à avoir touché au caoutchouc.

Matthias a rétréci l'écart à 4-2 alors qu'il restait un peu plus de six minutes à faire au match, mais Ryder a fermé les livres en touchant la cible en avantage numérique deux minutes plus tard. Sur la séquence, Andrei Markov a obtenu son 300e point en carrière dans la LNH.

 

La LNH sur Facebook