Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Panthers écrasent les Jets 4-1

mercredi 2013-03-06 / 0:31 / LNH.com - Nouvelles

Par Alain Poupart - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Panthers écrasent les Jets 4-1

SUNRISE, Fla. — Les Panthers de la Floride avaient désespérément besoin de bonnes nouvelles mardi, et deux de leurs meilleurs espoirs les ont aidés à conclure leur dure journée sur une note positive.

Jonathan Huberdeau a touché la cible sur un tir de pénalité, le gardien d’avenir des Panthers Jacob Markstrom a effectué 30 arrêts et la Floride a vaincu les Jets de Winnipeg 4-1 au BB&T Center.

« Ils avaient beaucoup d’énergie ce soir (mardi), a déclaré l’entraîneur des Panthers Kevin Dineen. Ils ont bien travaillé du début à la fin du match. […] Ce n’est pas comme si on avait changé beaucoup de choses. Mais la marge d’erreur entre gagner et perdre est tellement petite. L’effort et l’intensité que nous ont donné tous les joueurs du premier au quatrième trio ont fait la différence. »

La victoire est survenue le même jour où le directeur général des Panthers, Dale Tallon, a annoncé que Stephen Weiss, l’homme de fer de l’équipe, allait devoir subir une opération au poignet qui mettrait un terme à sa saison.

Shawn Matthias a ajouté un but spectaculaire pour les Panthers, qui n’en étaient qu’à leur troisième gain en 12 matchs. Tomas Kopecky et Mike Santorelli ont complété la marque, alors que Tomas Fleischmann a amassé deux mentions d’assistance.

« On a donné tout ce qu’on avait ce soir (mardi), a dit Matthias. Chaque joueur de notre équipe a vraiment fait tout ce qu’il pouvait et ç’a paru. On était dans leur territoire pendant pratiquement tout le match, à travailler dans les coins de patinoire et à batailler pour la rondelle. C’est de cette façon qu’on va connaître du succès. Ça fait du bien de gagner. Maintenant, on doit continuer à le faire. »

En plus de Weiss, Tallon a annoncé mardi que le défenseur Mike Weaver (bas du corps) et le gardien José Théodore (bas du corps) allaient être sur la touche pendant au moins un autre mois, que le défenseur Dmitry Kulikov (haut du corps) allait rater de trois à quatre semaines d’activités, et que l’attaquant Scottie Upshall (bas du corps) et le défenseur Ed Jovanovski (bas du corps) seraient à l’écart du jeu pour au moins sept à 10 jours de plus.

Les Panthers devaient également se passer de l’attaquant Kris Versteeg, qui avait inscrit huit filets en huit matchs contre Winnipeg au cours des deux dernières campagnes.

Markstrom, qui avait participé à deux rencontres plus tôt cette saison et qui a été rappelé lorsque le nom de Théodore a été placé sur la liste des blessés dimanche, a été particulièrement impressionnant en troisième période, alors que les Panthers tentaient de préserver leur avance.

Il a repoussé les 18 rondelles qui ont été dirigées vers lui au cours de cette période.

« C’est une bonne chose pour lui d’avoir récolté la victoire, a ajouté Dineen. C’est lui qui a fait la différence. Ils [les Jets] ont frappé à la porte plusieurs fois et je crois qu’il a très bien réagi. »

Huberdeau a établi un record d’équipe en marquant un deuxième but sur un tir de pénalité cette saison, lorsqu’il a donné l’avance à la Floride 3-1 à 14:50 du deuxième vingt. Il avait également déjoué le gardien des Flyers de Philadelphie Ilya Bryzgalov de cette façon dans un gain de 5-2 le 21 février.

Le Québécois est devenu la première recrue de la LNH à toucher la cible deux fois sur des lancers de punition au cours d’une même saison depuis 2000-01, alors que David Vyborny avait réussi l’exploit pour les Blue Jackets de Columbus. Huberdeau, qui a fait bouger les cordages lors des trois matchs contre Winnipeg cette saison, est le meneur chez les recrues avec 11 buts.

Kyle Wellwood – avec son premier filet de la saison – a été le seul à assurer la réplique pour les Jets, qui avaient remporté cinq de leurs sept dernières rencontres. Ondrej Pavelec a repoussé 22 des 26 rondelles qui ont été dirigées vers lui dans la défaite.

 

La LNH sur Facebook