Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Le Canadien entreprend un week-end important contre des Penguins diminués par l’absence d’Evgeni Malkin et de Paul Martin

samedi 2013-03-02 / 14:46 / LNH.com - Nouvelles

Par Richard Milo - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Le Canadien entreprend un week-end important contre des Penguins diminués par l’absence d’Evgeni Malkin et de Paul Martin

MONTRÉAL – Le Canadien est-il pour de vrai ?

Ceux qui veulent le savoir seront fixés au cours du week-end alors que le CH affrontera deux des meilleures équipes de la LNH en 24 heures. Il recevra les Penguins de Pittsburgh au Centre Bell samedi soir avant de rendre visite aux Bruins de Boston, dimanche soir.

Ayant fait mentir les experts jusqu’à maintenant, le CH affiche un dossier de 13-4-3 au sommet de l’Association de l’Est et il devance les Penguins, qui seront encore privés de leur joueur de centre étoile Evgeni Malkin, qui ratera un quatrième match de suite en raison d’une commotion cérébrale.

Le défenseur Paul Martin manquera aussi à l’appel contre le Canadien en raison d’une blessure au bas du dos.

En l’absence de Malkin, Sidney Crosby fait présentement de son mieux mais les Penguins ont subi la défaite à leurs deux derniers matchs. Il a réussi deux buts et quatre passes en trois rencontres alors que les Penguins n’ont totalisé que 10 buts et concédé 13 buts.

« Ce n’est jamais une journée comme les autres quand on affronte Crosby, a rappelé le défenseur Josh Gorges à l’issue de l’entraînement matinal du Canadien. C’est le meilleur joueur au monde. »

Rene Bourque et le défenseur Raphael Diaz, victimes de commotions cérébrales, seront absents du côté du Canadien, qui tentera de prolonger à 10 sa séquence de matchs avec au moins un point depuis sa cuisante défaite de 6-0 contre les Maple Leafs de Toronto.

« Nous affrontons une équipe ayant des joueurs offensifs et qui joue du hockey intelligent », a précisé Gorges.

L’entraîneur-chef du Canadien, Michel Therrien, a remporté 135 victoires à la barre des Penguins du 15 décembre 2005 au 15 février 2009, les menant à la finale de la Coupe Stanley en 2008 après avoir pris Crosby sous son aile.

« Crosby est un joueur spécial, a affirmé Therrien. J’ai eu la chance d’être son entraîneur quand il n’avait que 18 ans. J’avais pour objectif qu’il soit le meilleur joueur mais je ne m’attendais pas à ce qu’il soit le meilleur pointeur de la ligue à 19 ans. »

Message de Crosby

À la suite de la nomination de Therrien à la barre du Canadien, Crosby a montré sa reconnaissance en envoyant un message-texte de félicitations à son ancien entraîneur.

« J’ai apprécié ce qu’il a fait pour moi et j’étais content de voir qu’il avait une autre chance de diriger une équipe. Il a eu une bonne influence sur ma carrière », a expliqué Crosby.

Selon le défenseur Kris Letang, les succès du Canadien sous la direction de Therrien étaient prévisibles.

« C’était le scénario idéal pour lui, a-t-il expliqué. Il y a une foule de jeunes dans leur équipe. Il y avait aussi plusieurs jeunes avec les Penguins et il nous a amenés à la finale de la Coupe Stanley.

« Je ne suis pas étonné des succès du Canadien, a-t-il ajouté. Ils ont beaucoup de talent et ils travaillent fort. »

Dumont content

Michael Ryder, qui a été rapatrié par le Canadien, disputera son premier match au Centre Bell depuis son acquisition des Stars de Dallas tandis que l’attaquant Gabriel Dumont a été rappelé des Bulldogs de Hamilton vendredi soir.

« Je ne m’attendais pas à être rappelé et je suis content », a confié Dumont après avoir précisé qu’il avait appris son rappel après le match des Bulldogs.

Dumont est arrivé juste à temps pour l’entraînement matinal.

« Je suis content d’être ici et de pouvoir aider » a-t-il affirmé.

Dumont était déçu d’être rétrogradé à Hamilton à l’issue du camp d’entraînement mais il a tourné la page. L'attaquant de 22 ans a réussi 15 buts et 15 passes en 51 matchs cette saison avec les Bulldogs.

« J’étais déçu, c’est vrai, a-t-il confié. Mais j’avais deux choix : rester sur ma déception ou travailler encore plus fort. »

Un segment exigeant

Le dossier du Canadien s’établit à 7-1-2 à ses 10 derniers matchs mais il disputera six de ses huit prochains matchs à l’étranger. Il entreprendra dimanche à Boston un voyage de cinq rencontres qu’il poursuivra à New York contre les Islanders, en Caroline contre les Hurricanes, à Tampa Bay contre le Lighting et à Sunrise où les attendront les Panthers de la Floride.

Dumont ne jouera probablement pas contre les Penguins mais il pourrait être utilisé lors du prochain voyage.

« C’est un segment très exigeant et nous serons sur la route en plus, a indiqué Therrien. Il (Dumont) ne devrait pas jouer (samedi) mais on ne sait pas ce qui peut arriver. Il mérite amplement de joindre notre formation. Il devra être prêt quand on fera appel à ses services. »

Vokoun plutôt que Fleury

Le gardien Tomas Vokoun affrontera le Canadien plutôt que Marc-André Fleury, qui aurait aimé être devant le filet au Centre Bell. Il ne commencera pas le match pour une rare fois à Montréal.

« On a un calendrier chargé lors des prochains jours», a expliqué Dan Bylsma, l’entraîneur-chef des Penguins.

Questionné sur Therrien, Bylsma a fait l’éloge de l’entraîneur-chef du Canadien.

« C’est un entraîneur très exigeant et il est direct avec les joueurs. J’ai appris de lui, a-t-il révélé. Il a fait du bon travail pour changer l’atmosphère et la culture à Pittsburgh. »

En ce qui concerne Paul Martin, son cas sera réévalué quotidiennement. Il n’a pas joué à la troisième période contre les Hurricanes de la Caroline. Il a réussi trois buts et six passes lors des huit dernières rencontres.

Quant à Malkin, il s’est entraîné hors glace à Pittsburgh samedi après avoir patiné seul pendant deux jours cette semaine. Il n’a ressenti aucun symptôme depuis quelques jours mais les Penguins jouent la carte de la prudence.

Il s’agissait d’un entraînement optionnel samedi matin. Bourque et Diaz, qui sont blessés, Ryder, le capitaine Brian Gionta, le défenseur Francis Bouillon et le gardien Carey Price étaient absents.

Le joueur de centre Petteri Nokeleinen, qui a repris l’entraînement avec le Canadien vendredi après avoir soigné une blessure au dos, devrait accompagner l’équipe lors du voyage de cinq matchs à l’étranger.

 

La LNH sur Facebook