Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Bruins ont défait les Sénateurs en prolongation

jeudi 2013-02-28 / 22:45 / LNH.com - Nouvelles

Par Matt Kalman - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Bruins ont défait les Sénateurs en prolongation


BOSTON – De retour à Boston après cinq matchs sur la route, les Bruins m’ont rien changé à leurs habitudes. Ils ont gagné.

Patrice Bergeron a fait dévier un lancer du poignet de Dennis Seidenberg entre les jambières de Robin Lehner à 3:39 de la période de prolongation pour confirmer un gain de 2-1 sur les Sénateurs d’Ottawa.

La rondelle a tout juste franchi la ligne rouge au point qu’on a eu besoin de recourir à la reprise.

Les Bruins ont ainsi porté à cinq leur plus longue série de victoires de la saison tandis que les Sénateurs ont vu leur propre séquence de cinq victoires prendre fin.

Les Bruins ont dû résister à un avantage numérique des Sénateurs en fin de troisième période et au début de la prolongation.

Nathan Horton a marqué le premier but des Bruins et Jim O’Brien, le seul des Sénateurs.

Lehner a dû repousser 44 rondelles, contre 30 pour Tuukka Rask.

Les Bruins ont entrepris le match au premier rang de la LNH en désavantage numérique et les Sénateurs, au troisième, et les deux avantages numériques des Sénateurs en première période n’ont rien donné, pas plus que celui des Bruins, qui ont dominé 11-5 au total des tirs au but.

Horton a ouvert la marque à 5:48 de la deuxième période en parvenant à rediriger une rondelle entre les jambières du gardien malgré que Zach Smith ait soulevé son bâton. Il s’agissait du premier but des Bruins contre Lehner à Boston en 89:45 de jeu, après avoir été blanchis la saison dernière.

Les Bruins ont résisté à un 27e avantage numérique consécutif au cours de cette période avant de céder finalement pendant une deuxième pénalité de suite, celle-là pour avoir eu trop de joueurs sur la patinoire. Jim O’Brien est parvenu à pousser la rondelle derrière la ligne rouge durant une mêlée devant le filet, à 14:38. Cette séquence fructueuse en infériorité numérique était la plus longue des Bruins depuis mars 2007, quand ils n’avaient accordé aucun but en 28 occasions.

Aucune équipe n’a pu trouver le fond du filet en troisième période.

 

La LNH sur Facebook