Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Panthers viennent à bout des Penguins 6-4

mardi 2013-02-26 / 22:35 / LNH.com - Nouvelles

Par Alain Poupart - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Panthers viennent à bout des Penguins 6-4


SUNRISE, Floride – Les Panthers de la Floride ont finalement fait fonctionner leur avantage numérique, ce qui leur a permis de mettre fin à une séquence de cinq défaites consécutives à domicile.

Tomas Fleischmann a brisé une égalité de 4-4 à 3:29 de la troisième période, les quatre buts des Panthers avaient été inscrits sur le jeu de puissance, et la Floride a vaincu les Penguins de Pittsburgh 6-4 mardi soir au BB&T Center.

Cette victoire crée l’égalité dans la série entre les deux équipes jusqu’ici cette saison, puisque les Penguins avaient remporté le premier duel 3-1 à Pittsburgh vendredi soir dernier. L’attaquant vedette des Penguins Evgeni Malkin a été victime d’une commotion cérébrale au cours de ce match et a donc raté la partie de mardi.

Fleischmann, dont le but était son 100e en carrière, a aussi ajouté deux mentions d’aide. Tomas Kopecky a complété son tour du chapeau en marquant dans un filet désert alors qu’il restait 59,3 secondes à écouler au match. Il a aussi amassé une passe. Les Panthers ont inscrit quatre buts en sept supériorités numériques, eux qui présentaient une fiche de 1 en 24 au cours de leurs huit dernières rencontres.

Il s’agissait d’un premier tour du chapeau en carrière pour Kopecky, qui avait marqué deux buts à cinq reprises auparavant. Kopecky compte maintenant six buts à ses six dernières parties.

Brian Campbell a aussi obtenu un but et deux passes, et c’est Marcel Goc qui a réussi l’autre filet de la Floride.

Scott Clemmensen a mérité la victoire après être venu en relève à José Théodore au début de la troisième période, et avoir repoussé les 15 rondelles dirigées vers lui. Théodore, qui a été chancelant, effectuait son premier départ en huit jours, et il a accordé quatre buts sur 19 lancers.

Les Panthers, qui doivent déjà composer avec plusieurs blessures, étaient privés du joueur de centre Stephen Weiss, qui a raté la partie pour assister aux funérailles de sa grand-mère.

James Neal, Dustin Jeffrey, Paul Martin et Chris Kunitz ont tous touché la cible pour les Penguins, qui s’inclinent pour la deuxième seulement à leurs sept dernières rencontres. Sidney Crosby a amassé deux mentions d’aide, ce qui lui permet de rattraper Steven Stamkos du Lightning de Tampa Bay au sommet du classement des pointeurs de la LNH avec 30 points.

Le gardien Tomas Vokoun a amorcé le match contre son ancienne équipe, mais il a cédé sa place après le but de Goc à 8:54 du deuxième tiers qui donnait les devants 4-1 à la Floride. Il a quitté la rencontre après avoir effectué 18 arrêts sur 22 tirs.

Marc-André Fleury a remplacé Vokoun et a accordé le but gagnant à Fleischmann, qui a trompé sa vigilance d’un lancer des poignets sur une descente à deux contre un. Fleischmann venait de recevoir une longue passe alors qu’il quittait le banc des pénalités.

Vokoun, qui a été le gardien partant des Panthers entre 2008 et 2011, avait remporté ses trois décisions contre les Panthers la saison dernière alors qu’il portait les couleurs de Washington, lui qui avait accordé seulement un but sur 85 lancers.

La soirée de travail de Vokoun a aussi été marquée par une altercation avec Kopecky après le deuxième but de ce dernier. Kopecky a reçu un double-échec de la part de l’attaquant des Penguins Craig Adams, ce qui l’a fait tomber sur Vokoun. Vokoun a alors asséné un coup de poing à Kopecky, qui s’est relevé rapidement avant de pousser le gardien.

Cinq punitions ont été décernées dans le cadre de cette mêlée, et Kopecky a reçu une double pénalité mineure, alors que Vokoun a été puni pour rudesse. Cette escarmouche, à laquelle tous les joueurs sur la patinoire à l’exception de Théodore ont pris part, s’est produite au cours d’une deuxième période électrisante où sept buts ont été marqués, dont trois en l’espace de 1:28.

Après le deuxième filet de Kopecky à 3:22 du deuxième engagement, qui permettait à la Floride de prendre les devants 2-1, les Panthers évoluaient en avantage numérique quand les Penguins ont été punis pour avoir retardé la partie. Les Penguins n’avaient toujours pas touché à la rondelle, lorsque Campbell a battu Vokoun d’un lancer frappé du cercle des mises en jeu pour porter le pointage à 3-1.

Cinquante-sept secondes après que Goc ait procuré une avance de 4-1 aux Panthers sur un autre jeu de puissance, les Penguins ont amorcé leur remontée lorsque Jeffrey a eu raison de Théodore d’un tir des poignets en apparence inoffensif. La rondelle s’est faufilée entre le corps et le bras de gauche de Théodore.

Martin a ensuite réduit l’écart à 4-3 à 14:08 à l’aide d’un lancer sur réception, puis Kunitz a nivelé la marque grâce à un but chanceux inscrit en avantage numérique alors qu’il ne restait que 40,1 secondes à faire au deuxième vingt.

Après que Crosby eut intercepté une tentative de dégagement près de la bande dans le fond du territoire des Panthers, il a remis la rondelle à Kunitz. La passe de ce dernier a dévié sur le patin du défenseur Mike Weaver pour se retrouver derrière Théodore.

Avec ce but, les Penguins ont maintenant touché la cible dans un 12e match de suite avec l'avantage d'un homme, leur plus longue séquence du genre depuis qu'ils avaient fait mouche en de telles circonstances dans 13 parties de suite en février 2008.

Le but de Kopecky à 13:57 de la période initiale a permis aux Panthers de retraiter au vestiaire avec une avance de 1-0. C'était seulement la quatrième fois en 20 rencontres cette saison que Pittsburgh tirait de l'arrière après 20 minutes de jeu.

 

La LNH sur Facebook