Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Un point dans un 19e match de suite pour Chicago qui gagne 3-2

lundi 2013-02-25 / 23:30 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Un point dans un 19e match de suite pour Chicago qui gagne 3-2


CHICAGO – Même les Oilers d’Edmonton avec leur « Bulin Wall » ne sont pas arrivés à empêcher les Blackhawks de Chicago d’ajouter à leur record de la LNH pour la séquence de points amassés pour débuter une saison.

Les Blackhawks ont également pris une revanche contre leur bête noire de l’an dernier, lundi soir au United Center, lorsque Marian Hossa a profité de son propre retour de lancer à 1:44 de la période de prolongation pour donner à Chicago une victoire de 3-2.

Même s’ils ont battu Chicago à deux reprises au Rexall Place l’an dernier, en plus de profiter d’une solide performance de l’ancien gardien des Blackhawks, Nikolai Khabibulin, les Oilers (7-7-4), ne sont pas parvenus à empêcher les Blackhawks d’ajouter à leur record de la LNH pour la séquence de points amassés pour débuter une saison, avec 19 rencontres consécutives avec au moins un point.

Patrick Kane et Viktor Stalberg ont aussi marqué pour les Hawks (16-0-3), qui ont profité d’un autre bon départ de Ray Emery devant le filet, tandis que Jeff Petry et Nail Yakupov ont inscrit les buts des Oilers.

Le premier jeu de puissance du match a également mené aux deux premiers buts, un de chaque équipe. Le but de Petry en infériorité numérique est survenu en premier, à 4:28 du début de la rencontre, 43 secondes après la pénalité décernée à Magnus Paajarvi pour avoir retardé la partie.

En transportant la rondelle près du centre de la glace, Duncan Keith en a perdu la maîtrise et Lennart Petrell s’en est emparé pour filer fin seul face à Ray Emery. Le gardien a fait un arrêt formidable de la mitaine en plongeant, privant Petrell d’un but en infériorité numérique, mais la rondelle s’en est allée vers Petry, seul dans l’enclave, qui a profité d’une cage béante.

Les Blackhawks ont fait ce qu’ils font depuis le début de la saison lorsque l’adversaire marque en premier. Ils ont répliqué avec le but de Kane, un peu plus d’une minute plus tard, pour créer l’égalité 1-1 à 5:30 du début du match alors qu’il ne restait que 15 secondes avant l’expiration du jeu de puissance.

Un autre effort individuel incroyable du premier marqueur des Blackhawks.

Après que Marcus Kruger eût laissé la rondelle à son coéquipier, à mi-chemin de la zone, Kane s’est avancé dans l’enclave et a effectué un tir du revers au ras la glace. Le disque a touché le bâton du défenseur des Oilers, Ladislav Smid, qui plongeait, avant de glisser sous la jambière de Khabibulin du côté gauche du filet.

Comparé au gain de 1-0 à domicile remporté par les Blackhawks face aux Blue Jackets de Columbus, dimanche, la première période face aux Oilers a été beaucoup plus divertissante. À l’image des affrontements entre les deux équipes au cours des récentes saisons, le jeu était rapide et les gardiens étaient très occupés.

En deuxième période, il y a eu moins de chances de marquer, mais il y en a eu suffisamment pour rendre les choses intéressantes. Yakupov est arrivé à faire mouche sur l’une d’entre elles, lors d’un jeu de puissance des Oilers, alors que Brandon Saad purgeait sa deuxième pénalité de la soirée.

Après une remise en croisé de Gagner depuis le cercle droit, Yakupov a tiré sur réception et a battu Emery pour donner une avance de 2-1 aux Oilers, avec 5:33 à faire à l’engagement. C’était un premier but en février pour le talentueux joueur recrue qui a été repêché par les Oilers au tout premier rang du repêchage 2012 de la LNH.

Le score est demeuré inchangé après deux périodes, ce qui a placé les Blackhawks dans une position peu familière pour entamer la troisième. C’était seulement la troisième fois qu’ils se retrouvaient en arrière pour entamer la période finale, montrant un dossier de 1-0-1 lors des deux premières occasions.

Les choses ne sont pas restées ainsi très longtemps après le début de la troisième période.

Stalberg a nivelé la marque 2-2 à 2:24 du début de l’engagement en enfilant l’aiguille pour inscrire son cinquième de la campagne. On a fait appel à la reprise vidéo à Toronto pour confirmer le but. Michael Rozsival a saisi le rebond de son propre tir derrière le filet et a passé dans la zone privilégiée vers Stalberg, qui a marqué sous la jambière de Khabibulin.

Les deux équipes ont obtenu des chances avant la fin du temps réglementaire, mais personne n’a pu capitaliser.

Yakupov a même touché un poteau, suite au but de Stalberg en troisième période, tandis que Khabibulin a arrêté les Blackhawks à quelques reprises grâce à de beaux arrêts.

En surtemps, Hossa a finalement donné un second point aux Blackhawks à 1:44, en profitant de son propre rebond dans la zone du gardien, pour marquer son neuvième de l’année et donner l’occasion à la foule de célébrer la victoire.

 

La LNH sur Facebook