Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Les Rangers perdent deux autres joueurs dans la défaite de samedi

dimanche 2013-02-24 / 0:48 / LNH.com - Nouvelles

Par Emna Achour - Journaliste LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Rangers perdent deux autres joueurs dans la défaite de samedi

MONTRÉAL – Les Rangers de New York, déjà décimés par les blessures, n’ont pas seulement perdu le match, samedi, au Centre Bell.

La troupe de John Tortorella a également perdu les services de deux défenseurs clé dans sa défaite de 3-0 face au Canadien de Montréal, alors que Ryan McDonagh et Dan Girardi pourraient s’ajouter à la déjà longue liste des blessés chez les Rangers.

« Oui nous avons des blessés, a-t-il dit. Mais on se doit de continuer à jouer, qu’est-ce qu’on peut faire d’autre? Il nous faut trouver des solutions et retrouver notre identité.

« On doit essayer de reprendre confiance en nous et de demeurer calme lorsqu’on perd quelques matchs. Avant nos trois dernières rencontres (toutes des défaites), on jouait assez bien. Mais on ne peut se permettre d’être en mode panique. »

Rick Nash souffre déjà d’une blessure dont la nature n’a pas encore été révélée et a maintenant raté les trois dernières rencontres des siens, Michael Del Zotto a subi une blessure au bas du corps jeudi contre les Sénateurs d’Ottawa, Arron Asham souffre de spasmes au dos et Darroll Powe demeure sur la touche pour une période indéterminée en raison d’une commotion cérébrale.

Les Rangers ont encaissé samedi une troisième défaite d’affilée, séquence au cours de laquelle ils n’ont inscrit que trois buts.

«On va vraiment devoir aller puiser au fond de nos ressources et trouver un moyen de gagner, a déclaré le gardien Martin Biron. Et tout le monde va devoir s’y mettre. On peut compter sur le même noyau de joueurs depuis quelques années déjà, et on a toujours été une équipe contre qui c’est difficile de jouer. On doit retrouver cette mentalité. C’est la clé pour nous.»

Quant à lui, Brad Richards n’arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui ne tourne pas rond chez les Rangers.

« On va devoir se rassembler et trouver des solutions, a-t-il déclaré. Quand tu regardes un peu partout dans la Ligue, toutes les équipes ont des blessés. Mais chaque équipe doit faire avec. C’est simplement une opportunité pour d’autres joueurs d’élever leur jeu d’un cran. »

Mais l’hécatombe s’est poursuivie contre le Canadien samedi, alors que McDonagh a encaissé une dure mise en échec de Max Pacioretty à 7:20 du deuxième tiers et n’a pas été en mesure de revenir au jeu par la suite. L’attaquant du Tricolore a écopé d’une pénalité mineure pour avoir donné de la bande sur la séquence, et pourrait être puni plus sévèrement par la Ligue au cours des prochains jours.

« Ce sont des choses qui font partie du jeu, mais ces temps-ci quand ça va moins bien et qu’on se cherche un peu comme équipe, perdre des morceaux comme ça, ça fait mal, a ajouté Biron. Mais il va falloir travailler encore plus fort, parce qu’on a des matchs qui s’en viennent et il va nous falloir des victoires. »

Girardi a quant à lui reçu un lancer-frappé puissant de P.K. Subban directement sur la cheville droite lors des derniers instants du match et s’est écroulé sur la glace en se tordant de douleur. Il a lui aussi dû retraiter au vestiaire avant la fin de la rencontre.

« Voir [Girardi] se blesser de la sorte me donne mal au cœur, a dit Biron. C’est vraiment difficile de voir un guerrier tomber au combat de cette façon. »

Mais malgré le nombre alarmant de blessure – surtout en défensive – chez les siens, Tortorella a tout de même tenu à faire passer un message auprès d’un de ses attaquants étoiles Marian Gaborik.

Le Slovaque est celui qui a permis au Canadien de faire 3-0 en écopant d’une pénalité pour avoir accroché en toute fin de deuxième période. Son entraîneur n’a pas apprécié, et a cloué le meilleur buteur de l’équipe au banc pendant toute la durée du troisième tiers.

Les Rangers amorceront maintenant une série de quatre matchs à domicile, eux qui ont prolongé à sept leur séquence de défaites au Centre Bell, datant du 17 mars 2009. Ils avaient alors vaincu le Tricolore 4-3 en fusillade.

 

La LNH sur Facebook