Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Brendan Gallagher prendra la place d'Erik Cole... si la tendance se maintient

vendredi 2013-02-22 / 15:36 / LNH.com - Nouvelles

La Presse Canadienne

Partagez avec vos amis


Brendan Gallagher prendra la place d'Erik Cole... si la tendance se maintient

BROSSARD, Qc - Tout cela sera à reconfirmer dans les heures précédant le match contre les Rangers de New York. Mais si la tendance se maintient, Brendan Gallagher va revenir au jeu, samedi soir, au Centre Bell. Et il le fera aux côtés de David Desharnais et Max Pacioretty.

Si c'est le cas, Erik Cole se retrouvera fort probablement au sein d'un trio avec Lars Eller et Alex Galchenyuk. Mais encore là, tout dépend si Brandon Prust sera en mesure de jouer.

Comme l'a noté Michel Therrien, le portrait deviendra plus clair samedi matin. C'est alors que Gallagher, qui a reçu la permission de s'entraîner avec contact lors de l'entraînement de vendredi à Brossard, recevra ou non le feu vert des médecins pour affronter les Rangers en soirée. Et c'est également à ce moment qu'on en saura plus sur l'état de santé de Prust, qui a eu droit à un congé d'entraînement au lendemain de son combat contre Joe Finley, le défenseur format géant des Islanders de New York.

«Il va falloir prendre des décisions», a reconnu Therrien en parlant d'un éventuel scénario où tout le monde serait apte à jouer.

L'entraîneur du Canadien s'est toutefois dit incertain que Prust, qui a également reçu un tir au pied face aux Islanders, pourra jouer samedi soir. Il s'est dit optimiste dans le cas de Gallagher, qui a raté les trois derniers matchs du CH après avoir été victime d'un contact avec Luke Schenn, samedi dernier face aux Flyers de Philadelphie, qui a fait craindre une commotion cérébrale.

«C'est l'équipe médicale qui va donner le OK, mais ça regarde très bien», a souligné Therrien.

Gallagher a eu le temps de récolter un but et une aide face aux Flyers aux côtés de Desharnais et Pacioretty, avant de se blesser. C'est pourquoi Therrien a l'intention d'y aller avec ce même trio face aux Rangers. D'où sa décision de réunir ces trois-là à l'entraînement, vendredi.

«J'ai tellement aimé ce que j'ai vu, a dit l'entraîneur du Tricolore. Je veux continuer dans ce sens-là.»

«Brendan amènerait une étincelle à n'importe quel trio... et c'est nous les chanceux», a lancé Desharnais, en parlant de Pacioretty et lui.

«Ça fait plaisir de revenir avec deux aussi bons joueurs, mais je sais que ça pourrait changer très vite, a noté Gallagher. Je devrai continuer de faire les mêmes choses pour avoir du succès.»

Cole ne semblait pas froissé d'avoir été rétrogradé aux côtés d'Eller et Galchenyuk, vendredi, en l'absence de Prust. Et ce, même s'il avait bien fait la veille aux côtés de ses partenaires habituels. Le no 72 n'a pas inscrit de point mais il a affiché un différentiel de plus-1.

«Notre match ensemble (jeudi) a été pas mal, mais le match que Davey et Max ont eu avec Gally avant sa blessure a été très bon. Je m'attends à ce qu'ils obtiennent le même résultat (samedi) soir, a avancé Cole. De mon côté, je vais faire de mon mieux avec (Eller et Galchenyuk). Ces deux-là jouent très bien.»

Gallagher a expliqué qu'il a éprouvé des symptômes évoquant une commotion cérébrale dans les minutes qui ont suivi l'incident, mais ceux-ci ont disparu dès le lendemain.

«Je me suis bien senti encore aujourd'hui, je n'avais aucun symptôme, comme c'est le cas depuis quelques jours déjà, a dit Gallagher, qui a notamment bien réagi à un contact imprévu survenu pendant l'entraînement de vendredi. De recevoir ce coup et bien me sentir après, ça me donne confiance.»

Gallagher a dit ne pas être inquiet même s'il a subi une autre commotion cérébrale dans les rangs juniors.

«Mes deux commotions ont été courtes, a-t-il fait remarquer. Ça crée des doutes initialement, mais je n'en suis bien remis et j'ai confiance dans la façon dont les médecins m'ont traité, alors je vais retourner sur la glace avec l'intention de jouer de la même manière que d'habitude.»

Cole, lui, a pris l'habitude des lents débuts de saison et il l'a reconnu d'emblée.

«Il me faut un peu de temps pour habituer mon corps à encaisser les nombreux coups qu'on subit au cours d'un match de hockey, a indiqué celui qui a deux buts et deux aides avec un différentiel neutre en 17 matchs jusqu'ici. Ça prend un peu de temps à s'habituer aux raideurs qu'on ressent au jour le jour. Une fois que c'est fait, le reste devient plus facile.»

Cole avait connu un départ semblable, la saison dernière, avant de décoller. Therrien ne semble pas avoir perdu patience dans son cas, même s'il s'attend à plus de sa part.

«Il reste un joueur important pour nous et je suis convaincu qu'il va rebondir», a dit l'entraîneur.

 

La LNH sur Facebook