Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Les Leafs gâchent les débuts de Rolston en battant les Sabres 3-1

jeudi 2013-02-21 / 22:06 / LNH.com - Nouvelles

Par Neil Acharya - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Les Leafs gâchent les débuts de Rolston en battant les Sabres 3-1


TORONTO – Les débuts de Ron Rolston à titre d’entraîneur en chef des Sabres de Buffalo ont été gâchés par l’un de ses anciens élèves.

James van Riemsdyk, qui a joué sous les ordres de Rolston avec l’équipe du programme de développement de l’équipe nationale des États-Unis, a marqué deux buts dans une victoire de 3-1 des Maple Leafs de Toronto contre les Sabres, jeudi soir.

Rolston en était à son premier match à titre d’entraîneur en chef des Sabres après avoir remplacé Lindy Ruff, qui a été congédié, mercredi, à sa 16e saison derrière le banc de l’équipe.

Van Riemsdyk, acquis par l’ex-directeur général Brian Burke l’été dernier, domine les Maple Leafs avec 11 buts.

Dion Phaneuf a marqué l’autre but des Leafs. Il s’agissait du 100e but de la carrière du défenseur.

Les Sabres ont bien entrepris la rencontre sous les ordres de leur nouvel entraîneur en chef, quand Tyler Ennis a marqué son sixième but de la saison à 13:20 de la première période.

Ben Scrivens, qui avait été retiré du match à son dernier départ, a rebondi en effectuant 31 arrêts et il a porté sa fiche à 5-4-0.

Ryan Miller a bloqué 33 tirs dans la défaite.

Ennis a procuré l’avance aux Sabres en saisissant une passe de Drew Stafford à la ligne bleue et avant de décocher un tir des poignets qui a déjoué Scrivens dans la partie supérieure.

Mais les Leafs ont répliqué deux fois dans la deuxième pour prendre les devants.

Phaneuf a créé l’égalité à 1:15 lors d’un avantage numérique avec l’aide de Phil Kessel et de Cody Franson alors qu’il ne restait que trois secondes à la pénalité à Alexander Sulzer.

Les Sabres croyaient bien avoir repris une priorité quand le revers de Steve Ott a pénétré dans le filet à 7:08. Mais Kevin Porter, qui a été rappelé des Americans de Rochester de la LAH plus tôt dans la journée, a été pénalisé pour obstruction contre Scrivens et le but a été refusé.

Les Maple Leafs n’ont pas profité de l’avantage d’un joueur, mais ils se sont repris avec moins de deux minutes à jouer à l’engagement.

Kessel a profité d’un revirement en zone centrale pour entrer dans la zone des Sabres. Il a repéré Van Riemsdyk près du filet qui n’a eu qu’à dévier la passe.

Van Riemsdyk a ajouté le but d’assurance lors d’un 5-contre-3 avec 5:32 à faire en troisième.

Plus tôt dans la journée, Rolston avait déclaré qu’il avait hérité d’une équipe qui avait pris « plusieurs raccourcis » sous les ordres de Ruff. Les Sabres ont bien tenté de dissiper cette notion en prenant d’assaut le filet de Scrivens jusqu’à ce qu’ils ouvrent la marque.

Miller a effectué un spectaculaire arrêt dès la deuxième minute de la période initiale contre Leo Komarov. Mais il a réalisé son meilleur arrêt du match contre Van Riemsdyk en captant la rondelle avec sa mitaine en troisième période.

Le gardien des Sabres s’est par la suite distingué devant Kessel qui fonçait au filet après avoir capté une belle passe de Tyler Bozak.

Le meneur chez les pointeurs de la LNH, Thomas Vanek, a obtenu plusieurs occasions de marquer, mais il n’a pu en profiter. À sa première occasion, Vanek a tiré trop haut après avoir saisi une passe de Cody Hodgson dans l’enclave.

Quelques instants plus tard, Scrivens a bloqué le premier tir de Vanek avec sa jambière gauche avant de littéralement le voler sur le retour.

 

La LNH sur Facebook