Bienvenue |Compte|Déconnecter 
NOUVEAUTÉ! SE CONNECTER AVEC VOTRE PROFIL DES MÉDIAS SOCIAUX
OU
Nom d’utilisateur ou courrielMot de passe
 

Ron Rolston a mérité une chance de diriger dans la LNH

mercredi 2013-02-20 / 20:28 / LNH.com - Nouvelles

Par Adam Kimelman - Directeur adjoint de la rédaction à NHL.com

Partagez avec vos amis


Ron Rolston a mérité une chance de diriger dans la LNH

Lorsque Ron Rolston, l’entraîneur par intérim des Sabres de Buffalo, rencontrera ses nouveaux joueurs jeudi, il verra un visage familier en la personne de l’attaquant Nathan Gerbe. Et lorsqu’il regardera sur la patinoire depuis l’arrière du banc au Air Canada Center, jeudi soir, il verra un autre visage familier en la personne de l’attaquant Phil Kessel, des Maple Leafs de Toronto.

Ce ne sont là que deux noms parmi les nombreux joueurs d’origine Américaine avec qui Rolston a joué un rôle dans le développement lors de son passage en tant qu’entraîneur au sein du Programme de développement de l’équipe nationale américaine (USNTDP).

Rolston a passé sept saisons en tant qu’entraîneur avec l’USNTDP, alternant entre les moins de 17 ans et les moins de 18 ans.

« Ron a eu une formidable influence sur le développement continu des joueurs américains à travers ses sept années de succès au sein du programme », a expliqué Jim Johannson, assistant au directeur exécutif des opérations hockey chez Hockey USA, au moment où Rolston a quitté le programme, en juin 2011, afin d’aller diriger les Americans de Rochester, dans la Ligue américaine de hockey. Il a mené les Americans vers les séries de la Coupe Calder lors du printemps dernier et encore cette saison, l’équipe figurait parmi les huit premières positions dans l’Association de l’Ouest.

Le directeur général Darcy Regier a présenté Rolston comme entraîneur sur une base intérimaire, mais a dit qu’il aurait la chance d’obtenir le travail à temps plein.

« J’ai vu son équipe jouer à Hamilton l’autre jour, a dit Regier. Ses équipes jouent avec structure et discipline. Ils ont une éthique de travail. Il avait une bonne équipe de hockey là-bas dernièrement et il les faisait jouer du très bon hockey, et je pense que vous constaterez quelques-uns de ces traits. »

Rolston a, de toute évidence, un impressionnant dossier lorsque vient le temps de développer le talent.

À sa première saison avec l’USNTDP en 2004-05, il a mené l’équipe des moins de 18 ans à la médaille d’or au championnat mondial. Les trois meilleurs marqueurs au sein de cette équipe étaient Kessel, Gerbe et l’attaquant Peter Mueller, des Panthers de la Floride. En tout, six joueurs de cette formation des moins de 18 ans ont été repêchés en première ronde d’un encan de la LNH : les avants Kessel, Mueller et Jack Skille et les défenseurs Jack Johnson, Erik Johnson et Mark Mitera.

Rolston a œuvré avec l’équipe des moins de 17 ans de l’USNTDP lors de la saison suivante et lorsque l’équipe a gradué au niveau des moins de 18 ans, il a fait le chemin avec eux. De ce groupe, neuf joueurs sont devenus des choix de premier tour dans la LNH, parmi eux, les avants James van Riemsdyk des Maple Leafs de Toronto, Colin Wilson des Predators de Nashville et le défenseur Kevin Shattenkirk des Blues de St. Louis.

La saison suivante, il a hérité d’un nouveau groupe de joueurs et après une saison d’apprentissage chez les moins de 17 ans, il a aidé les joueurs à émerger en tant que champions avec les moins de 18 ans, rapportant à la maison la médaille d’or du championnat mondial en 2009.

Ce n’est pas la seule médaille remportée par ce groupe. À peine neuf mois plus tard, sept membres de l’équipe championne des moins de 18 ans ayant été dirigés par Rolston, soit les avants Jerry D'Amigo, Jeremy Morin, Ryan Bourque et Jason Zucker; les défenseurs Cam Fowler et John Ramage; ainsi que le gardien Jack Campbell ont permis aux États-Unis de remporter la deuxième médaille d’or de son histoire, lors des Championnats mondiaux de hockey junior 2010.

Rolston a également participé à la conquête d’une autre médaille d’or, dirigeant les Américains vers l’honneur ultime en 2011, au mondial des moins de 18 ans. Comme le groupe précédent, les joueurs ne se sont pas contentés de cette médaille. À peine dix mois plus tard, les attaquants J.T. Miller, Rocco Grimaldi, Tyler Biggs, Blake Pietila et Cole Bardreau; les défenseurs Seth Jones, Jacob Trouba, Connor Murphy et Jake McCabe; ainsi que le gardien John Gibson ont à nouveau raflé l’or au CMHJ 2013.

 

La LNH sur Facebook