Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

Chicago l’emporte en surtemps et égale le record, mais perd Hossa à une blessure

mardi 2013-02-19 / 23:51 / LNH.com - Nouvelles

Par Brian Hedger - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


Chicago l’emporte en surtemps et égale le record, mais perd Hossa à une blessure


CHICAGO – La rondelle a quitté la lame du bâton de Ryan Kesler à une vitesse impressionnante, mais elle s’est logée dans la mitaine du gardien de Chicago, Ray Emery et c’est ainsi que les Blackhawks ont amassé un autre gain.

Cette fois, ils ont aussi égalé un record de la LNH avec une palpitante victoire de 4-3 en tirs de barrage, mardi soir, contre leurs rivaux, les Canucks de Vancouver, dans un United Center enflammé.

Après des buts de Patrick Kane et Andrew Shaw en fusillade, les Blackhawks ont amélioré leur fiche à 13-0-3 et ont égalé le record établi par les Ducks d’Anaheim en 2006-07, avec un sommet de 16 parties consécutives avec au moins un point pour débuter la saison.

Chris Higgins est le seul joueur des Canucks à avoir battu Emery en fusillade, tandis que le gardien des Blackhawks a amélioré sa fiche à domicile à 12-0-3 depuis qu’il a rejoint les rangs de l’équipe de la ville des vents.

Des buts inscrits tard en troisième période par Alexander Edler et Kevin Bieksa ont permis aux Canucks de combler un déficit de deux filets et de forcer la prolongation, alors que tout indiquait que les Blackhawks allaient égaler le record avec une belle victoire en temps réglementaire.

Le tir de la pointe de Edler a battu Emery avec 2:42 à jouer en temps réglementaire lors d’un jeu de puissance, tandis que la frappe de Bieksa depuis le cercle gauche a créé l’égalité 3-3 avec 1:01 à jouer, à forces égales.

Plutôt que de célébrer, les Blackhawks espèrent plutôt que l’ailier étoile Marian Hossa ne souffrira pas d’un retour de symptômes d’une commotion cérébrale découlant d’un coup porté par Raffi Torres, le printemps dernier, un coup qui l’avait sorti des séries éliminatoires face aux Coyotes de Phoenix.

Après avoir marqué une paire de filets en deuxième période, Hossa a quitté le match suite à une collision avec l’attaquant Jannik Hansen, alors que les deux joueurs bataillaient pour une rondelle dans les airs.

Hossa s’est écroulé sur la glace durant quelques minutes avant de retraiter au vestiaire. Il n’est pas revenu par la suite. Après la blessure découlant du coup de Torres, Hossa n’a pas été déclaré apte à jouer à nouveau jusqu’à la fin décembre, lui qui connaît un excellent début de saison.

Après avoir tiré de l’arrière 1-0 en première période, les Blackhawks ont marqué trois fois en deuxième, menés par la paire de buts de Hossa, pour prendre les commandes 3-1 avant d’entamer le troisième engagement.

Patrick Sharp a donné le coup d’envoi au trio de buts de Chicago à 6:36 de la deuxième période pour créer l’égalité avec son deuxième en autant de matchs, lui qui n’avait pas marqué durant 10 parties auparavant. Daniel Sedin a donné une avance de 1-0 aux Canucks en première période avec son cinquième de la campagne, mais il a également été stoppé sur une paire d’échappées par Emery lors des vingt premières minutes de jeu.

Le cinquième de Daniel Sedin cette saison, inscrit à 13:34 du début de la partie, a été le seul filet en première période. Il a enfilé l’aiguille sur un revers entre les jambières d’Emery depuis le cercle droit. Le but est survenu à peine 30 secondes après que le gardien des Blackhawks eût frustré ce même Sedin avec un arrêt incroyable de la jambière lors d’une échappée, tirant au filet depuis le même endroit.

Ce n’était là qu’une des nombreuses séquences excitantes auxquelles on a eu droit au cours des vingt premières minutes ; d’ailleurs, durant cette période, cinq échappées sont survenues, mais personne n’a pu les concrétiser en but.

Schneider a fait de gros arrêts contre Hossa, Sharp et Dave Bolland en situation d’échappées, tandis qu’Emery a stoppé Daniel Sedin deux fois, dont une tout juste avant le but du suédois.

Les Blackhawks sont sortis avec plus d’entrain en deuxième période et ont davantage manœuvré la rondelle, ce qui a ultimement mené au but de Sharp à 6:36, créant l’égalité 1-1, une véritable récompense pour les deux formidables arrêts d’Emery, plus tôt dans la même période.

Les Hawks ont semblé avoir trop d’hommes sur la glace lors d’un changement de trio, mais le jeu n’a pas été rappelé. Michael Rozsival a dirigé une belle passe au centre de la glace vers Kane et ce dernier a transporté le disque dans la zone de Vancouver, avant de repérer Sharp du revers. Sharp a marqué depuis le cercle gauche.

Le tir a battu Schneider entre les jambières et le but a donné davantage de vie à une foule déjà très bruyante. Le son est devenu assourdissant après les buts de Hossa, marqué à 3:27 d’intervalle au cours des six dernières minutes de la période. Le premier est survenu sur un puissant tir depuis le haut du cercle droit, pour convertir un jeu de puissance, tandis que pour inscrire le second, une pièce de jeu de toute beauté, il a subtilisé le disque derrière le but de Vancouver.

Après s’être emparé de la rondelle, Hossa a manœuvré jusque dans l’enclave et a enfilé l’aiguille en tirant entre le poteau et la jambière de Schneider pour donner une avance de 3-1 aux siens.

À ce point, il semblait que Chicago arriverait à dicter le reste du match avec une avance de deux buts, mais les buts tardifs d’Edler et Bieksa, le dernier inscrit avec 1:01 à jouer en troisième période, ont forcé l’égalité. En surtemps, Chicago a obtenu quelques chances en or, mais Schneider s’est levé avec de gros arrêts à chaque fois.

 

La LNH sur Facebook