Nous avons mis à jour nos Conditions d'utilisation et notre Politique de confidentialité.  En continuant d'utiliser les services en ligne de la LNH, vous acceptez ces documents mis à jour et l'arbitrage de différends.
Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google
 

L’Avalanche tient le coup et bat les Predators 6-5

lundi 2013-02-18 / 18:50 / LNH.com - Nouvelles

Par Rick Sadowski - Correspondant LNH.com

Partagez avec vos amis


L’Avalanche tient le coup et bat les Predators 6-5


DENVER – La défense et les gardiens ont pris congé au Pepsi Center lors du Presidents’ Day qui était fêté aux États-Unis, lundi.

L’Avalanche du Colorado et les Predators de Nashville, deux des équipes qui ont marqué le moins de buts depuis le début de la saison, se sont payé un festival offensif et l’Avalanche l’a finalement emporté 6-5.

Matt Duchene et Aaron Palushaj ont tous les deux marqué un but et amassé deux aides pour l’Avalanche, qui avait commencé le match avec une moyenne de 2,3 buts marqués par rencontre.

Tyson Barrie, avec son premier dans la LNH, Chuck Kobasew. Paul Stastny et Jamie McGinn ont inscrit les autres buts de l’Avalanche.

Sergei Kostitsyn, Mike Fisher, Colin Wilson, Jonathon Blum et Shea Weber ont marqué les buts des Predators.

Cinq joueurs ont inscrit un but et récolté une passe pour les Predators, qui avaient inscrit une moyenne de 1,9 but par match avant d’affronter l’Avalanche.

Les deux équipes ont marqué pas moins de sept buts sur 27 tirs en deuxième quand l’Avalanche a chassé le gardien partant des Predators, Chris Mason, avec trois buts en l’espace de 2:30 pour prendre l’avance 6-4.

Duchene a été le premier à marquer en deuxième période, même s’il était nettement hors-jeu sur le but.

Il a capté une longue passe de PA Parenteau alors qu’il avait dépassé la ligne bleue de plusieurs pieds. Il a foncé vers Mason et l’a déjoué du côté de la mitaine à 3:18 de l’engagement pour procurer une avance de 3-1 à l’Avalanche, ce qui a amené de vives protestations de l’entraîneur Barry Trotz et des joueurs des Predators.

Fisher a réduit l’écart à 10:16, mais 50 secondes plus tard, Kobasew a redonné une avance de deux buts à l’Avalanche.

Wilson a encore réduit la priorité à 13:17, mais Stastny et McGinn ont répliqué en l’espace de 13 secondes pour redonner les devants 6-3 à l’Avalanche.

Stastny s’est emparé d’un retour de lancer pour déjouer Mason à 13:33 et McGinn a marqué à 13:46 avec l’aide de Duchene, qui venait de soutirer la rondelle à Weber derrière le filet des Predators.

Trotz a alors décidé de remplacer Mason par Pekka Rinne, car le premier venait d’accorder six buts sur 18 tirs.

Les Predators ont réduit l’écart avec 49,6 secondes à jouer à la période médiane quand Blum a battu le gardien Semyon Varlamov avec un tir de loin.

En fin de troisième, Weber a réduit l’écart à un but avec 1:18 à jouer à l’engagement.

L’Avalanche avait pris une rapide avance sur les buts de Palushaj, son deuxième depuis qu’il a été acquis au ballottage des Canadiens, et sur celui de Barrie.

Ce dernier inscrivait ainsi le premier but par un défenseur de l’Avalanche cette saison.

Palushaj a joué de chance sur son but, quand son tir a rebondi sur la bande derrière le filet pour revenir dans le cercle du gardien. La rondelle a d’abord touché au patin gauche de Mason et ce dernier l’a involontairement poussé dans le filet avec son patin droit.

Barrie, à son 17e match dans la LNH, a battu Mason lors d’un avantage numérique au milieu du premier engagement.

Kostitsyn a réduit l’écart lors d’une supériorité numérique avec moins de trois minutes à jouer à la période initiale.

Le gros joueur de centre des Predators, Paul Gaustad, s’est blessé au haut du corps en première et il n’est pas revenu au jeu par la suite.

 

La LNH sur Facebook